Préchauffer l’eau froide de la douche, un risque de Légionelle?

Préchauffer l’eau froide de la douche, un risque de Légionelle?

 

power pipe instalL’entreprise de distribution québécoise qui a popularisé la récupération de chaleur des eaux de douche ferme ses portes et liquide ses Power-Pipes qui seront toujours fabriqués en Ontario par Renewability Energy. Voici deux communiqués émis le 15 avril par Solénove Énergie Québec : l’un sur la fin de ses activités et la liquidation de ses Power-Pipe à 40 % de rabais, et l’autre qui critique la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) pour avoir interdit de raccorder l’alimentation en eau froide de la douche sur la conduite d’eau préchauffée par les systèmes de récupération de chaleur des eaux grises. La RBQ a agi par précaution car selon Santé Canada, il y aurait lieu d’étudier le phénomène car l’eau qui alimente directement la douche peut alors se retrouver dans la plage de températures (20 à 45 degrés Celsius) favorables à la prolifération de bactéries, telles que les légionelles. Bien que cette pratique, qui permet de réduire les coûts en eau chaude jusqu’à 40 %, soit toujours autorisée en Ontario, la RBQ a tranché : « La littérature sur le sujet ne permettant pas de conclure en l’absence de risques associés à cette pratique, la RBQ ne permet pas ce type de configuration de branchement. » 

COMMUNIQUÉ – Arrêt des activités de Solénove Énergie Québec inc.

La direction de Solénove Énergie Québec inc. (Solénove) a le regret d’informer ses clients, partenaires et collaborateurs qu’elle a pris la décision de mettre fin à ses activités en tant que distributeur exclusif des systèmes de récupération de chaleur des eaux grises Power-Pipe au Québec, prenant effet le 11 avril 2014.

Depuis 2010, Solénove a joué un rôle de leader en matière de développement du marché de la récupération de chaleur des eaux grises au Québec. La diminution constante des investissements en efficacité énergétique au Québec dans un contexte de surplus d’électricité a finalement eu raison des efforts soutenus déployés et des investissements consentis par Solénove. La province enregistre un retard important en la matière, notamment par rapport à l’Ontario qui reconnaît déjà cette technologie d’économie d’énergie dans son Code du bâtiment. C’est pourtant au Québec que cette mesure a d’abord été introduite.

Pour monsieur François Michel, président de Solénove Énergie Québec inc., qui est impliqué dans la commercialisation de cette technologie au Québec depuis plus de 8 ans, « le laxisme des institutions gouvernementales a été une importante barrière au déploiement de la technologie au Québec au cours des dernières années, principalement en ce qui concerne la Régie du bâtiment et Hydro-Québec (malgré une décision favorable de la Régie de l’énergie). Les mesures novatrices d’économie d’énergie et de puissance comportent déjà plusieurs barrières commerciales naturelles. Si l’on ajoute à cela l’inertie des institutions, nous perdons la viabilité commerciale de l’opération, à court et moyen terme. »

Nous tenons néanmoins à saluer tous les pionniers (clients, partenaires et collaborateurs) qui ont su innover par l’installation et la promotion de récupérateurs de chaleur des eaux grises Power-PipeMD.

Vente de liquidation

Solénove Énergie Québec inc. procède actuellement à la vente de liquidation de tout son inventaire. Tous les produits neufs sont offerts avec un escompte exceptionnel de 40%, jusqu’à l’écoulement de l’inventaire. Pour toute information, vous pouvez communiquer au (514) 309-1556 ou à info@solenovequebec.ca

Vente de systèmes Power-PipeMD et support après vente

Pour tous les clients qui souhaiteraient, par la suite, acquérir un récupérateur de chaleur des eaux grises Power-PipeMD au Québec, nous vous invitons à communiquer avec le fabricant ontarien : RenewABILITY Energy Inc. 136 Ottawa Street South, Unit 3 Kitchener, Ontario, Canada N2G 3S9 Téléphone : (519) 885-0283 Sans frais : 1 (877) 606-5559 Télécopie : (519) 885-4475 Site web: www.renewability.com À noter que tous les systèmes acquis au Québec continueront de bénéficier de la garantie limitée du fabricant de 10 ans.

À propos de Solénove Énergie Québec inc.

Solénove Énergie Québec inc. (Solénove) a été distributeur exclusif du système de récupération de chaleur des eaux grises Power-PipeMD et le leader en matière de récupération de la chaleur des eaux grises au Québec depuis 2010. Les fondateurs de Solénove sont à l’origine du premier projet-pilote dans le cadre de l’activité PISTE d’Hydro-Québec, visant le marché de la nouvelle construction résidentielle, qui a permis à Hydro-Québec de valider les gains énergétiques, la capacité du marché à déployer à grande échelle cette mesure d’économie d’énergie, l’intérêt des consommateurs, ainsi que les principales barrières à l’achat.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Montréal, le 15 avril 2014

COMMUNIQUÉ – Légionelles : une directive questionnable de la Régie du bâtiment du Québec prive les Québécois d’importantes économies d’énergie

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) a récemment émis une interdiction de raccorder l’alimentation en eau froide de la douche sur la conduite d’eau préchauffée par les systèmes de récupération de chaleur des eaux grises. Selon la RBQ, l’eau qui alimente directement la douche peut se retrouver dans la plage de prolifération des bactéries, telles que les légionelles.

Depuis mars 2013, les clients situés au Québec qui souhaitent doter leur bâtiment d’un récupérateur de chaleur des eaux grises doivent se conformer à l’avis Branchement des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage : attention aux légionelles

Visa le noir, tua le blanc

Après avoir finalement réglementé les tours de refroidissement responsables de 13 décès et de 180 personnes infectées à cette bactérie (légionelles) il y a deux ans à Québec, la RBQ applique maintenant une interdiction pour solutionner un problème non démontré. En effet, la RBQ a décidé de complètement interdire le branchement de l’alimentation en eau froide de la douche sur la conduite d’eau préchauffée par les systèmes de récupération de chaleur des eaux grises. En plus de réduire de 25 % les économies d’énergie sur les installations réalisées dans des maisons unifamiliales, cette nouvelle restriction rend pratiquement impossible l’installation de récupérateurs de chaleur des eaux grises dans les bâtiments multi-logements dotés d’un système de production d’eau chaude domestique centralisé, représentant notamment la majorité des immeubles alimentés au gaz naturel.

Cette décision de la RBQ fait suite à un avis de Santé Canada qui jugeait que des études additionnelles devraient être réalisées avant de déterminer si ce type de branchement représente un risque pour la santé; à noter qu’une étude réalisée en France a permis de valider que le système ne contribuait pas à la prolifération de cette bactérie lors de tests réalisés au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).

La RBQ a pris la décision de légiférer de façon expéditive, plutôt que de réaliser des tests afin d’adresser les préoccupations soulevées par Santé Canada et d’évaluer le risque réel que représente ce type de branchement. Elle n’a, à notre connaissance, encore aucune intention de faire la lumière sur cette question. De plus, si son appréhension s’avérait juste et si elle était conséquente avec sa décision, elle devrait évaluer le risque lié au réseau d’eau chaude domestique, lequel doit être mitigé (eau chaude + eau froide) de façon à abaisser sa température à 49°C.

Les récupérateurs de chaleur des eaux grises permettent d’importantes économies d’énergie et de puissance en période de pointe, en plus de réduire de plusieurs milliers de tonnes les émissions de gaz à effet de serre au Québec. La nouvelle directive de la RBQ privera donc les québécois de ces bénéfices. De plus, plusieurs clients utilisateurs de la technologie pourraient se retrouver à devoir débourser des sommes importantes pour modifier le type de branchement, ou même retirer les systèmes, tout en disant adieu à leurs économies.

Pendant ce temps…

Nos voisins ontariens ne semblent pas entretenir les mêmes inquiétudes que la RBQ. Au contraire, le Code du bâtiment ontarien reconnaît maintenant pleinement cette mesure d’économie d’énergie simple et peu coûteuse qui a pourtant été d’abord introduite…au Québec!

Pour monsieur François Michel, président de Solénove Énergie Québec inc., qui est impliqué dans la commercialisation de cette technologie au Québec depuis plus de 8 ans, « Cette décision est questionnable de la part de la RBQ. Cette dernière a solutionné un problème possiblement inexistant à un coût énorme pour les québécois, l’environnement et l’industrie verte québécoise. Tout ce que nous demandons est la réalisation de tests, afin de vérifier si, oui ou non, la technologie représente réellement un risque pour la santé des occupants. Ironiquement, pendant ce temps, la technologie connaît une croissance importante en France, une juridiction pourtant reconnue pour sa réglementation sévère en matière de légionellose ».

Solénove Énergie Québec inc. en appelle au gros bon sens des autorités afin que le Québec soit reconnu comme étant une société qui se distingue par autre chose que des décisions plus que discutables.

À propos de Solénove Énergie Québec inc.

Solénove Énergie Québec inc. (Solénove) a été distributeur exclusif du système de récupération de chaleur des eaux grises Power-PipeMD et le leader en matière de récupération de la chaleur des eaux grises au Québec depuis 2010. Les fondateurs de Solénove sont à l’origine du premier projet-pilote dans le cadre de l’activité PISTE d’Hydro-Québec, visant le marché de la nouvelle construction résidentielle, qui a permis à Hydro-Québec de valider les gains énergétiques, la capacité du marché à déployer à grande échelle cette mesure d’économie d’énergie, l’intérêt des consommateurs, ainsi que les principales barrières à l’achat.

Renseignements : François Michel, Président, Solénove Énergie Québec inc.

Tél. : (514) 309-1556 # 101

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Tout sur le chauffage de l’eau (ou presque)! (réservé)
Chauffe-eau et legionellose : mise en garde

Laisser un commentaire

Oui Non