Fondatrice de l’Environmental Health Trust, Dre Devra Davis fut responsable du Bureau d’enquête sur la sécurité et les risques chimiques de l’administration Clinton (1994-1999) et colauréate du prix Nobel de la paix 2007, en tant que membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Publié par l’International Business Times le 13 décembre 2020, cet article original anglais avec hyper liens est disponible sur https://www.ibtimes.com/why-race-5g-mirage-3101033

POINTS CLÉS

  • L’ancien ministre des finances de la Chine, Lou Jiwei, a averti le mois dernier que la technologie 5G existante en Chine était immature et très onéreuse.
  • Le prochain plan de relance américain devrait contenir des milliards de dollars pour produire, distribuer, installer, construire, entretenir et surveiller les câbles de fibre optique à large bande des municipalités dans tout le pays.
  • Jusqu’à ce qu’un système beaucoup plus sûr, plus rentable et moins énergivore soit produit, nous devrions revoir les plans d’expansion continue du canard boiteux qu’est la 5G.

Vous avez peut-être entendu dire que nous sommes engagés dans une bataille technologique avec la Chine pour commercialiser la cinquième génération de téléphonie cellulaire, la 5G. Ce conflit s’avère être plus médiatisé que réel, conçu pour aiguiser l’appétit américain pour la concurrence et ouvrir la voie à davantage de subventions à la très profitable industrie mondiale des télécommunications.

L’ancien ministre des finances chinois, Lou Jiwei, a averti le mois dernier que la technologie 5G existante en Chine était immature et très onéreuse. L’augmentation des coûts d’électricité pour alimenter la 5G en 2019, a-t-il récemment averti, semble être 10 fois plus élevée que les profits de China Telecom – l’une des trois sociétés de télécommunications publiques chinoises.

Ne ratant pas une occasion d’exploiter de juteuses subventions gouvernementales, un responsable de China Telecom, s’exprimant lors d’un séminaire du Groupe Speciale Mobile Association à Pékin le mois dernier, a appelé le gouvernement à financer directement les coûts d’électricité des télécommunications. Il n’a pas mâché ses mots en exprimant sa crainte que, sans ce soutien, la 5G pourrait s’avérer un échec colossal.

« La technologie 5G existante est très immature. Des centaines de milliards d’investissements ont été déployés et le coût d’exploitation est extrêmement élevé. Aucun scénario d’application ne peut être trouvé, et il sera difficile d’absorber les coûts à l’avenir », a averti Jiwei le mois dernier, dans un discours qui a été confirmé indépendamment.

© scientists4wiredtech.com

L’Académie chinoise des technologies de l’information et de la communication a conclu dans un livre blanc sur le thème de la 5G et de l’économie : « Il est difficile pour les consommateurs ordinaires et les utilisateurs de l’industrie de voir quels sont les avantages à long terme de la 5G. Sur la base d’une récente enquête auprès des consommateurs chinois, 73,3 % des personnes interrogées ont déclaré que le public n’avait pas besoin d’acheter des téléphones mobiles 5G. L’étude publiée le mois dernier par iiMedia, un groupe d’études de marché, a également révélé que la principale raison de ne pas acheter de téléphones mobiles 5G est que le besoin est inexistant », lit-on dans le rapport.

Des avertissements importants sont venus du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, qui a ajouté sans ambages que les avantages de la 5G étaient exagérés et n’étaient pas nécessaires pour le moment. « En fait, les sociétés humaines n’ont pas un besoin urgent de la 5G », a déclaré en novembre le PDG de Huawei, Ren Zhengfei. « Ce dont les gens ont besoin maintenant, c’est du haut débit, et ce que permet principalement la 5G n’est pas le haut débit. »

Que voulait-il exactement dire ?

Le haut débit repose sur des câbles de fibre optique qui offrent un accès plus rapide, plus sûr et plus sécurisé. Une grande partie peut être installée ou ajoutée à une infrastructure existante. Que ce soit pour les ados ou le reste d’entre nous, il a toujours été difficile de faire la distinction entre les désirs et les besoins. Ces téléphones pliables cool peuvent transformer papa en un génie photographique, mais ils n’augmentent pas la connectivité entre les personnes et la connexion risque moins d’être brusquement rompue.

Oui, les appareils 5G réduisent le temps nécessaire pour télécharger des films sur votre montre-bracelet ou sur un autre appareil. Oui, vous pouvez utiliser votre téléphone pour allumer votre cafetière ou votre sécheuse ou même gérer en simultané les connexions Internet de trois adolescents. Mais, tout cela vient avec un prix dont le coût total reste inconnu, mais n’est pas inconnaissable, comme le montrent clairement deux rapports récents.

Ainsi, le dernier rapport du Government Accountability Office américain note que les informations limitées disponibles sur la 5G sont assez troublantes, y compris le triplement prévu (ou encore plus) des besoins en énergie et l’encombrement permanent du ciel nocturne, car plus de satellites 5G pourraient être lancés qu’il n’y a d’étoiles visibles.

En outre, la Commission de l’État du New Hampshire sur la 5G vient de conclure que l’absence de preuves sur les impacts environnementaux de la 5G sur les plantes, les insectes et la faune des nouvelles antennes 5G ne doit pas être confondue avec une preuve de sécurité.

D’autres avertissements viennent du fait que la 5G pourrait gravement endommager la navigation des avions et des navires, ainsi que faire reculer de plusieurs décennies la précision des prévisions météorologiques.

Poussée par les demandes que l’engagement d’étendre l’accès filaire à Internet soit honoré, la ville de New York a sécurisé le haut débit filaire jusqu’aux logements de plus d’un demi-million de résidents précédemment mal desservis qui ont maintenant un accès filaire offrant des vitesses de plus d’un gigaoctet à la seconde, parmi les plus rapides de la nation.

Le prochain plan de relance devrait contenir des milliards de dollars pour produire, distribuer, installer, construire, entretenir et surveiller les câbles de fibre optique à large bande dans les municipalités de tout le pays. Compte tenu de l’importance indéniable de l’accès à Internet dans notre société, il est essentiel que nous fournissions un accès universel à un réseau filaire fiable qui accélère la transmission de manière universelle sans compromettre la sécurité, la santé publique ni mettre en danger le climat. Tout gain d’efficacité des antennes sera annulé par une croissance massive de la demande.

Jusqu’à ce qu’un système beaucoup plus sûr, plus rentable et moins énergivore puisse être produit, nous devrions revoir les plans d’expansion continue du canard boiteux qu’est la 5G. Quelles que soient nos vraies différences avec la Chine, et elles ne seront probablement pas anodines, il est temps de réinitialiser la ruée vers la 5G.

Adaptation : Jean Hudon, www.appel5gappeal.ca/fr et www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/about

Pour en savoir davantage : LES RÉSEAUX MUNICIPAUX DE FIBRE OPTIQUE SERAIENT LE FUTUR, DIT UN EXPERT EN DOMOTIQUE

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Quand la santé ne tient qu’à un fil
En kiosque : printemps 2021 (Habitat intergénérationnel)
Courrier sur la 5G (Lettre d’un grand-père indigné)
Garder des poules tout naturellement… ça veut dire quoi ?

Laisser un commentaire