Technologie 5G : fuir ou combattre?

Certaines analyses des réseaux 5G ont conclu que des antennes émettrices seront nécessaires à toutes les deux à dix maisons. © http://scientists4wiredtech.com/2018/08/the-problem-with-5g/

Vidéo mise en ligne le 17 mars 2019 par à https://youtu.be/6EFXvbugLsE

Transcription traduite par Jean Hudon http://www.cqlpe.ca/#DR

La 5G est-elle le prochain scandale de l’amiante ? De nombreux scientifiques nous mettent en garde — dans cet appel — contre ses effets profondément négatifs. Mais qui les écoute ?

Reportage à la télé américaine : Une tour de téléphonie cellulaire est-elle en construction dans votre quartier ? Si ce n’est pas le cas maintenant, cela pourrait bientôt arriver. Les opérateurs de téléphonie mobile en installent des millions [de micro-cellules sur des poteaux et lampadaires, en fait] à travers le pays (partout en Amérique du Nord) pour activer la nouvelle technologie de téléphonie cellulaire 5G plus rapide. Mais ce soir, Julie Watts a posé la question que vous n’êtes pas supposés poser. Existe-t-il des inquiétudes légitimes en matière de santé ?

Question d’un membre du comité sénatorial : Pourriez-vous nous dire brièvement quelles sont vos références en lien avec l’Université McGill ?

Paul Héroux est chercheur en effets biologiques des champs électromagnétiques à la Faculté de médecine de l’Université McGill.

Dr Paul Héroux, témoin expert lors d’une audience devant un comité du Sénat américain : Je suis membre de la Faculté de médecine. Je suis directeur du Programme de santé au travail au sein du Département d’épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail. Je ne sais pas comment quiconque peut soutenir le déploiement de la 5G, un nouveau système de téléphonie cellulaire qui aggravera sérieusement l’exposition humaine au rayonnement électromagnétique. Tous les cancers humains — leucémie, cancers du côlon et du sein, cancer du poumon — réagissent à des niveaux de rayonnement électromagnétique des centaines de fois inférieurs au seuil maximum recommandé par la FCC [US Federal Communications Commission]. En passant, la FCC n’a aucune expertise médicale et biologique. Ils prennent leurs ordres de marche de l’Institut des ingénieurs électroniciens.

© http://scientists4wiredtech.com/2018/08/the-problem-with-5g/

Question d’un membre du comité sénatorial : Vous pouvez mettre un de vos poteaux à un mètre de la maison de quelqu’un ?

Représentant de l’industrie des télécommunications : Correct.

À dix pieds de la maison de quelqu’un ?

Oui.

Et puis avec l’antenne émettant à 360 degrés, tout ce qui est émis va dans la maison de quelqu’un?

Nous cherchons donc à les localiser principalement aux coins des rues afin de pouvoir obtenir cette zone de couverture à 360 degrés. Cela nous permet également d’éviter les arbres…

Mais il y a des maisons aux coins des rues

Et certaines maisons s’y trouvent. Regardez, nous ne cherchons pas à violer l’espace de quiconque. Nous tenons toujours compte de la propriété des personnes quand nous déterminons où placer ces équipements. Nous faisons donc de notre mieux en toutes circonstances pour garder à l’esprit les préoccupations des résidents. Nous ne cherchons pas à violer qui que ce soit…

moin expert lors d’une audience devant un comité du Sénat américain : La fertilité est affectée et, comme je le dirai plus tard, nous avons de graves problèmes. Nous constatons déjà d’énormes effets. Il y a aussi des effets neurologiques et neuropsychiatriques, d’après les 25 études examinées, et nous savons que ceux-ci sont causés par l’exposition aux champs électromagnétiques.

http://scientists4wiredtech.com/2018/08/the-problem-with-5g/

Témoin expert à une audience devant un comité du Sénat américain : Certaines analyses des réseaux 5G ont conclu que des antennes émettrices seront nécessaires à toutes les deux à dix maisons. Malheureusement, c’est la FCC qui définit le niveau sécuritaire d’exposition aux rayonnements, et non la FDA [Food and Drug Administration) ou le CDC [Centers for Disease Control and Prevention].

Témoin expert à une audience devant un comité du Sénat américain : Tout le monde dans la salle doit comprendre que la FCC est composée d’anciens membres de l’industrie des télécommunications. Ils sont effectivement à l’abri au plan judiciaire contre les recours relatifs aux effets nocifs sur la santé lorsque les limites recommandées sont supérieures aux limites dont il a été démontré qu’elles causent en réalité des effets nocifs sur la santé. Je suis un spécialiste certifié de Microsoft pour les petites entreprises. J’ai travaillé sur la station spatiale en concevant le système de câblage du module de sas où j’étais responsable de l’analyse des CEM, qui est une interférence électromagnétique.

Témoin expert à une audience devant un comité du Sénat américain : On nous a induit en erreur et on nous a dit qu’il n’existait aucune preuve scientifique, alors qu’il existe en fait des milliers d’études montrant des effets à des niveaux inférieurs aux limites permises. En fait, les États-Unis ont l’un des niveaux de radiofréquence admissibles les plus élevés au monde. [NOTE : Ces normes sont pratiquement identiques au Canada.]

Témoin expert à une audience devant un comité du Sénat américain : À l’heure actuelle, l’armée américaine utilise un rayonnement hyperfréquence de 95 gigahertz, soit à seulement cinq gigahertz du spectre sans fil que permettront ces installations sans fil de micro-cellules. L’armée américaine utilise ces rayons de 95 gigahertz comme une arme biologique de contrôle des foules appelée “Active Denial System”.

moin expert lors d’une audience devant un comité du Sénat américain : Des milliers d’études ont démontré les effets nocifs suivants des rayonnements sans fil sur la santé : cancer, dommages oxydatifs, dommages à l’ADN, défaillance de l’ADN, arythmies cardiaques et autres effets sur le muscle cardiaque, ainsi que effets vasculaires. Le TDAH monte en flèche. Il y a aussi des troubles comportementaux, des troubles du sommeil et des pertes de mémoire, un affaiblissement de la barrière hémato-encéphalique et des effets sur les vitesses de décharge des neurones dans les EEG, des perturbations de la fonction immunitaire et des modifications des protéines de stress, des effets causant la stérilité humaine.

Le sénateur Blumenthal : En décembre 2017, j’ai envoyé une lettre au commissaire Carr de la FCC, lui demandant de citer des études scientifiques récentes démontrant la sécurité de cette technologie, quelles recherches ont été effectuées, où elles ont été publiées et compilées. Il ne m’a jamais répondu. Combien d’argent l’industrie s’est-elle engagée à investir dans de la recherche indépendante supplémentaire ? J’insiste sur la “recherche indépendante” et nous parlons de recherche sur les effets biologiques de cette nouvelle technologie.

Brad Gillen de la CTIA, association qui représente le secteur des communications sans fil aux États-Unis : Merci. Sénateur. Merci pour votre attention sur la question. La sécurité est primordiale et, comme vous l’avez dit, nous nous fions à une agence d’experts, nous nous fions aux conclusions de la FDA et d’autres entités pour nous assurer de la sécurité de tous. À ma connaissance, il n’y a pas d’études en cours soutenues par l’industrie. Heureux d’examiner avec vous les opportunités qui vous paraissent devoir faire l’objet d’études supplémentaires. Et nous sommes toujours pour davantage de science. Nous nous appuyons également sur ce que les scientifiques nous disent.

Le sénateur Blumenthal : Donc, essentiellement, la réponse à ma question, « Combien d’argent l’industrie va-t-elle y investir » est « Pas un cent »!

Brad Gillen : Je peux tout à fait faire un suivi auprès de vous, sénateur. À ma connaissance, aucune étude en cours n’est soutenue par l’industrie aujourd’hui.

Le sénateur Blumenthal : Quelqu’un d’autre connait-il l’existence d’engagements de l’industrie à…

Steve Berry, deuxième témoin de l’industrie: Non, je ne suis au courant d’aucun…

Le sénateur Blumenthal : Il n’y a donc aucune recherche en cours. Nous volons un peu en aveugles ici en ce qui concerne la santé et la sécurité… Merci Monsieur le Président.

Youtubeur non identifié, créateur du canal Canadian Prepper :

Salut tout le monde! Comme beaucoup d’entre vous le savent, je suis un grand partisan de la technologie et de l’innovation modernes. J’aime mes gadgets autant que le gars d’à côté. Même si je suis parfois technophobe, j’aime toujours les trucs sympas et je suis très enthousiasmé par toutes les possibilités offertes par ce que l’on appelle l’Internet des objets – en dépit du niveau mondial de coercition draconienne et orwellienne auquel nous serons probablement tous soumis. J’avais encore de l’espoir…

Mais j’ai commencé à faire des recherches à ce sujet et il s’avère que je n’arrive pas à trouver de contrepoint légitime aux avertissements de beaucoup de personnes très intelligentes qui disent que c’est mauvais pour votre santé. Les seuls qui disent que ce n’est pas mauvais sont ceux qui en profitent. Je me pose donc bien des questions – et je bénéficierai moi aussi de la 5G, vous savez. Étant un youtubeur, je suis très fortement impliqué dans Internet. Personnellement, j’étais très enthousiasmé par la 5G et l’univers d’Internet et les gadgets intelligents, où tout posséderait un capteur et interagirait avec tout le reste. Même chose pour la réalité augmentée, et la réalité virtuelle, la robotique et l’automatisation, l’impression 3D et tout le reste. Même la bio-fusion cybernétique de l’homme et de la machine sonne plutôt cool à mes oreilles.

Eh bien, ça a l’air cool jusqu’à ce que vous commenciez à faire de la recherche sur les effets réels sur la santé, car nous devons nous rappeler que nous sommes des organismes biologiques. Il y a tellement de fréquences radio qui nous traversent déjà le corps en ce moment. Si vous ajoutez la 5G à cela… La plupart des professionnels de la santé réclament beaucoup plus de recherches et de précaution avant de déployer la technologie 5G. Mais ça ne les arrête pas de la déployer, vous savez. Des audiences publiques à ce sujet sont organisées dans certaines villes. Mais évidememnt, ils vont la déployer immédiatement dans les plus grandes villes.

Donc, je suis une personne qui veut croire en la 5G et j’essaie de trouver des informations contraires à celles de tous ces professionnels de la santé de haut niveau. Mais tout ce qu’il y a, ce sont ces porte-paroles de la FCC et de l’industrie des télécommunications qui disent « C’est sans danger». Ils ne vous fournissent aucune recherche scientifique, ni aucune donnée qui le prouve. Ils se contentent de dire, « Oh, la FCC a estimé que c’était sans danger ». Mais pour autant que je sache, la FCC n’est pas un organisme de réglementation composé de professionnels en épidémiologie de la santé qui seraient au courant de ces informations. Alors, comment le sauraient-ils ? Je me demande donc si la 5G sera le prochain scandale de l’amiante. Parce qu’ils ne font que déployer cela à tout vitesse comme si ça pressait. Tout le monde est excité à ce sujet.

Les législateurs et les organismes gouvernementaux ne comprennent pas vraiment cette technologie et ses effets secondaires potentiels. Je ne pense pas que j’ai été affecté par les radiofréquences déjà présentes. Vous savez, même s’ils vous disent techniquement que vous êtes censé tenir votre téléphone portable à plus d’un centimètre de votre tête, que vous n’êtes pas censé l’appuyer sur votre tête, peu de gens utilisent leur téléphone comme ça de toute façon. Je ne suis pas censé le garder près de mon corps, et tout cela … J’ai fait ça, et je n’ai remarqué aucun effet sur ma santé — je touche du bois — pour l’instant, mais bon, ça peut toujours finir par arriver, n’est-ce pas ?

Donc, je pense qu’il est temps de décrocher du réseau et de fuir la ville. Nous avons peut-être quelques années encore avant qu’ils déploient la 5G… Il leur faudra probablement 10 ans pour l’étendre partout. Ils parlent de couvrir la totalité du continent avec la 5G, ce qui semble absurde. Qui est responsable à ce sujet ? À quoi pensent-ils ? Je veux dire, cela va représenter un investissement de 300 milliards de dollars pour couvrir tout le continent avec ces tours de cellulaires qui se retrouveront à tous les trois cents mètres. Pouvez-vous croire ça ?

Nous avons visité des gens, il y a probablement quatre ans, et j’ai alors vu qu’il y avait une tour de cellulaire juste à côté de leur maison. Merde, me suis-je dit, je ne m’approche pas de ça. Donc, voudriez-vous sciemment aller vivre près d’une tour de cellulaire ? Et les personnes qui poussent pour cela, comme dans le clip vidéo que j’ai montré, elles ressemblent à une bande d’idiots. Je n’essaie pas de propager des préjugés ni quoi que ce soit, mais ces individus ressemblent à des personnes contrôlées à distance. Ils ont peut-être une formation juridique ou quelque chose du genre, mais ceux qui font valoir ces arguments semblent être des personnes sans âme. Et leurs arguments sont strictement basés sur la loi. Tous leurs arguments sont essentiellement les suivants : il s’agit de la loi, des exceptions nous ont été accordées et, vous savez, nous allons respecter les directives et bla bla bla. Ils ne tiennent jamais compte des effets potentiels sur la santé.

Les ondes millimétriques, à des puissances élevées, sont utilisées comme arme de contrôle des foules, comme système anti-émeute. Ils pointent cela vers une foule et les gens ont alors l’impression que leur peau est en feu et ils doivent prendre la fuite. Cette technologie existe depuis environ 15 ans.

Or, une étude que j’ai lue explique que la majorité du rayonnement 5G serait absorbé par la peau. Ça ne va donc pas pénétrer dans vos organes. Mais qu’est-ce qui va arriver alors ? Les taux de mélanome vont-ils augmenter ? Je ne sais pas. Tout ce que je peux dire, c’est qu’ils vont nous exposer à tout cela, et même si je vais aimer ces téléchargements à haute vitesse, si je suis toujours en ville quand ça arrivera ici… Mais je vous le dis, ça ne me semble pas bon, pas bon du tout!

Nous devons nous rappeler que c’étaient ces mêmes grandes entreprises qui avaient des médecins dans des publicités pour commercialiser les cigarettes. Cela ne remonte pas à si longtemps! Et qu’est-ce qui a changé au fond ? Il y a des comités d’éthique ; il y a plus de documentaires ; il y a divers exposés sur ce genre de choses. Et quant à la raison pour laquelle nous devons utiliser la 5G et pourquoi ils ne peuvent envisager aucune autre alternative, c’est parce que les gens ont à tout prix besoin de plus de données, nous disent-ils. Ils en ont besoin maintenant ! Nous devons les leur donner. Il y a une forte demande.

Mais clairement, la demande est satisfaite. Les téléphones portables de tout le monde fonctionnent bien, non ? Alors, ils essaient de créer davantage d’externalités de réseau à partir de cette 5G, et ils se servent de chevaux de Troie. Ils nous disent que les médecins vont s’en servir pour opérer, pour faire des chirurgies à distance. Eh bien, pourquoi ne pas simplement les mettre là, leurs équipements 5G, et pourquoi ne pas simplement l’allumer quand on en a besoin ? Si c’est le seul but ou si ce ne sont que les seules raisons qu’ils invoquent pour nous vendre cela… et je comprends qu’ils veulent que nous ayons tous des voitures autonomes, mais même cela, est-ce vraiment un besoin urgent que nous ayons tout de suite des voitures autonomes ?

La plupart des raisons avancées sont donc assez suspectes, et je n’essaie pas de jouer aux adeptes du complot ici. On trouve beaucoup de cela sur Internet. Mais ce que je peux dire en ce qui me concerne personnellement, c’est pour moi le signe que je dois bientôt me tirer de l’enfer de la ville. C’est un signe que je dois foutre le camp d’ici, parce qu’ils vont déployer cela partout…

Heureusement, je vis dans une petite ville – je ne suis pas dans une grande ville. Donc, pour moi, la 5G sera probablement là dans trois ou quatre ans. Mais une fois que cela aura été déployé – et c’est sans compter tous les aspects de la technologie de surveillance panoptique : je ne parle même pas de cela. Je parle seulement des effets sur la santé. Beaucoup d’autres types du NWO parlent de tous les aspects de la surveillance. Et, même s’il y a là de quoi s’inquiéter, nous y sommes déjà plongés.

Mais ce qui est possible avec la 5G, c’est le recours à une technologie apparue il y a quelques années et qui permet de déterminer l’identité d’une personne en examinant simplement sa démarche, sa façon de marcher. Par conséquent, si vous intégriez cela à une sorte de, vous savez… La 5G va créer une belle image, probablement comme une image sonar. Vous vous souvenez de ce film Batman où il a pu accéder à tous les téléphones et il a été capable de déterminer qui était où et ainsi de suite ? C’est probablement ce qu’ils pourront faire avec cette technologie. Il va y avoir un moyen pour Google Maps d’intégrer cela et ils vont avoir une géolocalisation en temps réel. Ceci est juste ma théorie. Vous connaissez le Google Street View sur Google Maps. Je suppose que cela ressemblera à un rendu Street View en 3D. Ça va vous montrer qui marche là-bas. Maintenant, vous ne verrez peut-être pas les gens, ce ne seront pas des caméras, ce sera une sorte de technologie de sonar. Je ne sais pas de quoi je parle. Mais bon, si vous pouvez l’imaginer, alors ils le peuvent eux aussi, et il y a des seigneurs technocratiques qui vont vouloir cela… Ils pourront probablement le créer. Et est-ce vraiment si exagéré de croire cela ?

Vous vous souvenez de ce film, Idiocracy, où [le personnage principal] “Not Sure” tente d’échapper aux flics, alors qu’il conduit un véhicule dans la rue et son code à barres est scanné pendant qu’il passe ? Qu’arrivera-t-il s’ils ont une technologie comme ça ? De toute évidence, ils auront la reconnaissance faciale et tout le reste, mais s’ils pouvaient simplement scanner votre ADN de loin ? Il y a des années, la machine utilisée pour décoder l’ADN avait probablement de la taille d’une pièce. Maintenant, je suis sûr que c’est beaucoup plus petit. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils puissent réaliser cela avec une caméra haute définition, ou quelque chose du genre. Je dis cela comme ça.

Regardez, tout ce que je dis, c’est que la menace des problèmes de santé associés à la 5G me donne envie de fuir la ville. Trouvez-moi quelque chose, une preuve concluante qui dit que tout cela est exagéré, parce que cela ne semble certainement pas être le cas. Lorsque des médecins gagnant probablement beaucoup d’argent, et pas seulement des médecins mais des responsables de divers départements, soulèvent de telles questions, et vous incitent à y réfléchir, il faut que vous réalisiez que c’est un problème sérieux. Mais pour la plupart des gens, c’est comme si ça tombe dans l’oreille d’un sourd! Vous regardez sur YouTube, vous cherchez des vidéos sur la 5G, et tout ce que vous voyez, ce sont toutes les choses fantastiques qu’elle va nous apporter.

Et encore une fois, c’est génial. Je suis totalement emballé par l’avenir de l’Internet des objets. Mais je ne suis pas naïf quant au marché faustien que nous devons faire avec ce genre de choses : vous leur donnez un peu de vos données et ils prennent un peu de votre âme – surtout quand c’est régi par tous ces réseaux de télécoms! Je préférerais beaucoup que tout cela soit étroitement supervisé par un organisme gouvernemental. Parce que lorsque vous laissez cela entre leurs mains, ils essaient juste de gagner de l’argent. Ils s’en moquent s’ils mettent cela devant la maison d’une petite vieille dame et, tout à coup, quelques mois plus tard, elle souffre d’un cancer au stade quatre. Ils ne se soucient pas de ce genre de choses, n’est-ce pas ? Et ils sont protégés légalement pour agir ainsi. Il est illégal pour vous y opposer. Ils ont tout ça écrit dans les lois. C’est fou!

Comme je l’ai dit, je fais des recherches sur Internet depuis une semaine afin de trouver des preuves que cela n’est pas nocif pour les humains. Et chaque fois que je fais une recherche et que je descends jusqu’à la deuxième page des résultats Google, ce que je vois, ce sont des choses qui disent que c’est potentiellement dangereux. Et les seules personnes qui disent que ce n’est pas dangereux, ce sont les gens de la FCC que tous les législateurs écoutent religieusement. Qu’est-ce qui se passe avec ça quand même ? Je pense qu’il est temps de fuir les villes. Mais bon, c’est juste mon avis. Faites-moi savoir ce que vous en pensez dans la section commentaire.

Note de Jean Hudon : À peine deux semaines après sa mise en ligne, il y avait près de 2 000 commentaires sous cette vidéo. Déjà plus de 116 000 personnes l’ont visionnée, ce qui est exceptionnel pour une vidéo dénonçant la 5G. Parmi les commentaires, une personne souligne le fait que la fibre optique permet des communications plus rapides. Ce qu’il faut savoir, c’est que pour faire fonctionner la 5G, un câble de fibre optique devra se rendre jusqu’à chaque site d’antennes qui seront installées partout sur des poteaux, des lampadaires, etc. La fibre optique passera donc à proximité de la plupart des maisons dans les grandes villes, mais personne ne pourra s’y connecter directement. Toutes les entreprises fournissant un modem pour se connecter chez soi à Internet et pour recevoir la télé ne fourniront sous peu que des modems 5G. Il en sera de même pour tous les téléphones intelligents et toutes les tablettes sur le marché. À moins de trouver le moyen de stopper cela, tous les citadins seront donc prisonniers d’un système extrêmement nocif pour la santé physique et mentale. Pas surprenant que certains songent à fuir les villes…

Il ne faut pas s’étonner que celui qui parle à la fin dans la vidéo dise vouloir fuir la ville —adaptation de la vie hors réseau (off grid) — et le recommande face à l’arrivée de la 5G, puisqu’il est un survivaliste (écologiste extrême vivant en autarcie pour pouvoir survivre à une éventuelle catastrophe planétaire) et a un site Web qui vend du matériel de survie.

Ce n’est clairement pas une solution pour 99 % des gens. Vous êtes donc plutôt encouragés à vous mobiliser pour stopper la 5G plutôt que de croire pouvoir y échapper en vous sauvant dans les bois. De toute façon, avec les milliers de satellites (à elle seule SpaceX en prévoit 12 000) de communication 5G qui seront déployés d’ici quelques années, plus aucun endroit du globe ne sera bientôt à l’abri de la 5G. Alors, pour ne pas être les victimes collatérales de la folie technologique suicidaire qui se développe toujours plus rapidement, avec une totale absence d’encadrement réglementaire et de supervision gouvernementale, il est urgent de réagir en soutenant les rares groupes qui tentent d’alerter la population contre toutes les formes de pollution électromagnétique, comme la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique, le Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec et Citoyens pour une technologie sécuritare.

Pour visionner l’audience du comité sénatorial américain à laquelle le sénateur Blumenthal a participé :

USA SENATE HEARING 2019 : 5G SAFETY RELIES SOLELY ON “LOW-POWER ASSUMPTION” : DÉJÀ VU ALL-OVER AGAIN

On peut dire NON à la 5G en signant à www.5gspaceappeal.org l’appel international lancé par des scientifiques, des médecins, des organisations environnementales et des citoyens du monde entier s’opposant notamment au projet de déployer des milliers de satellites 5G. La version française de cet Appel à signer et à diffuser largement se trouve à https://bit.ly/2K3YgWZ.
 
Pour en savoir plus sur les dangers de la 5G, voir… 
 
 
 
Et les plus récents développements sur la 5G et la pollution électromagnétique : http://www.cqlpe.ca/#DR
 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
70 solutions préventives pour un bébé en santé
Réinventer les fils : l’avenir de nos services de télécommunications
Lectures d’automne 2019
Nouveau front québécois contre la triade 5G/IdO/IA

Laisser un commentaire