Four à micro-ondes : bénéfique ou maléfique?

L’usage des fours à micro-ondes est devenu monnaie courante dans presque toutes les régions du monde; en 1997, selon Statistiques Canada, 86,3% des ménages canadiens possédaient un four à micro-ondes. Les cafétérias scolaires, les garderies, tout comme les restaurants utilisent couramment ce type de four. Pourquoi sont ils si populaires?

Surtout à cause de leur rapidité à cuire et dégeler les aliments tout en donnant une apparence de fraîcheur. Aussi, parce que les mets peuvent être réchauffés directement dans l’assiette, ce qui signifie moins de vaisselle à laver.

Avant de parler des effets des micro-ondes sur les nutriments et sur ceux qui consomment les aliments chauffés ainsi, il faut bien comprendre la technique du réchauffement par micro-ondes…

> Découvrez l’article au complet :

Four à micro-ondes : bénéfique ou maléfique?

et aussi La cuisson au micro-ondes et votre santé

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
De l’irradiation de l’ambassade américaine de Moscou à la 5G : les mêmes mensonges
Ajout d’antennes : des familles entières incommodées
Électrosmog : que doit-on mesurer?
Les chasseurs d’ondes

1 Response

  1. Françoise Drolet

    J’ai lu l’article sur les fours micro-ondes. J’en ai eu des frissons. Une chance que j’ai suivi le conseil d’un de mes amis qui me conseilla de ne pas touché à ce produit. Il me disait que ces ondes décomposent la nourriture et ce que l’on mangeait ce n’était plus ce que l’on voit mais autre chose très différent.

Laisser un commentaire à Françoise Drolet Annuler le commentaire