La maison passive Ozalée : toujours plus haut (réservé)

En plus du revêtement de bois Malbec, la maison est dotée de Tuiles d'acier 3R murales, avec attaches dissimulées. © Damien Chaveron

En plus du revêtement de bois Malbec, la maison est dotée de tuiles d’acier 3R murales, avec attaches dissimulées. © Damien Chaveron

C’est le rêve de tout constructeur de maison écologique hyper performante.

« Mes clients étaient convaincus dès le départ car ils étaient déjà familiers avec le standard Passivhaus et voulaient absolument viser et obtenir cette certification. Chaque fois qu’ils avaient une crainte ne pas l’obtenir, ainsi que la certification LEED, ils ont poussé très fort pour avoir les deux! C’étaient d’excellents clients, très motivés et très exigeants », raconte

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!
Si vous êtes déjà abonné, simplement vous connecter.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Innovation : des murs et fondations en béton chaux-chanvre projeté (réservé)
La bigénération, une folie ou une façon de vivre?
Belvedair et Benoit Lavigueur volent de leurs propres ailes
La vie intergénérationnelle à Cohabitat Québec 

Laisser un commentaire