On ne conçoit et construit plus les quartiers et résidences comme autrefois. Quelques entrepreneurs d’avant-garde se démarquent particulièrement, car ils ont compris ce que de plus en plus de Québécois recherchent : un milieu de vie vraiment respectueux des humains et de la nature. Voici quelques uns de ces véritables ambassadeurs du développement durable.

Maison patrimoniale et quartier LEED

Première nord-américaine : une résidence pièce sur pièce construite à la fin du 19e siècle en Beauce, puis désassemblée, déménagée en Estrie et réassemblée en 2010, s’est fait attribuer, en janvier dernier, le plus haut niveau de certification écologique architecturale, LEED platine. Son concepteur et copropriétaire, Étienne Ricard, qui y vit avec sa petite famille, a cofondé l’entreprise UrbanÉCO Construction, spécialisée dans la conception et la construction d’habitations saines et écologiques.

Ce bâtiment, qui était voué à la décharge, se refait une nouvelle vie à Waterville après avoir profité d’une cure de rajeunissement qui le propulse allégrement à la fine pointe des plus hauts standards de construction écologique du 21e siècle. Isolation supérieure, design solaire passif et bioclimatique, matériaux sains et récupérés, plomberie économe et récupération de l’eau de pluie font partie des attributs de ce bâtiment qui a gardé son charme d’antan côté rue tout en se laissant aller à des allures contemporaines côté jardin.

Version intégrale de cet article.

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire