Plus robustes, les vieux frigos peuvent bien fonctionner jusqu'à 40 ans.

Premier d’une série sur les électroménagers

La Rimouskoise Hélène Landry songe à se tourner vers un modèle usagé pour son prochain achat de frigo. « Neuf c’est vraiment trop cher et je me dis pourquoi jeter ce qui est encore utilisable et en bon état », dit-elle.

En effet, avez-vous vraiment besoin d’un frigo à 4 800 $ qui vous suggère ce que vous devriez acheter à l’épicerie? Saviez-vous même que la plupart des nouveaux électroménagers sont dotés de puces-antennes communicantes liées à l’Internet des objets?

Le choix le plus avisé que les consommateurs devraient faire en matière de réfrigérateur, c’est garder leur vieux modèle le plus longtemps possible, selon le cofondateur et directeur de l’organisme Écohabitation, Emmanuel Blain Cosgrove. Il ajoute que les frigos intelligents ne sont absolument pas nécessaires. « On tente de nous convaincre de les adopter en nous disant que ça permet d’éviter le gaspillage alimentaire, mais il y a d’autres moyens pour y arriver, comme de faire l’inventaire régulièrement du contenu de son frigo. On est déjà surdosés d’informations sur notre cellulaire : la dernière chose dont on a besoin c’est d’un avis par texto sur l’état de nos légumes! Et c’est sans parler des risques des ondes pour la cybersécurité et la santé… »

Les vieux frigos des années 70, 80 et 90 duraient 30 ou 40 ans et les nouveaux durent seulement 4 ou 5 ans en raison de l’obsolescence programmée, rapporte M. Blain Cosgrove. Selon les fabricants, la durée de vie d'un frigo neuf serait plutôt de 11 ans, ce qui est tout de même scandaleux, ne trouvez-vous pas?

Cet article est réservé à nos abonnés !
Vous voulez lire la suite ?
Connectez-vous Abonnez-vous