LE VERRE ÉNERGÉTIQUE ASSOCIÉ À LA DÉPRESSION SAISONNIÈRE

Des chercheurs suédois et canadiens s’inquiètent du fait que le vitrage à haute efficacité énergétique diminue en filtrant la quantité et la qualité de la lumière solaire qui pénètre dans les maisons. Bien qu’on mesure encore mal l’ampleur du problème, sans doute plus faible que dans le cas des polluants intérieurs (fumée, moisissures, acariens, produits chimiques, etc.), les médecins estiment qu’il affecte de 25 à 30 % des gens,plus sensibles au manque de lumière (photosensibles).

>> Découvrez l’article au complet.

LE VERRE ÉNERGÉTIQUE ASSOCIÉ À LA DÉPRESSION SAISONNIÈRE ?
Size : 208.6 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Fenestration : Michel Fafard fidèle à ses anciens employés
Bientôt une maison Belvedair certifiée Passivhaus?
Isolation : il faut penser système, dit Karl Mongrain
L’enveloppe de la maison passive Bombardier/Saint-Martin

Laisser un commentaire