Pour une écologie du 99 % - 20 mythes à déboulonner sur le capitalisme, Frédéric Legault, Arnaud Theurillat-CLoutier et Alain Savard, Illustrations de Clément de Gaulejac, Écosociété, 2021, 296 pages.

Tout le monde serait vert, de Trudeau à Macron, en passant par Amazon et Total! Comment expliquer alors l’accélération dramatique de la crise écologique? Si l’humanité subit déjà la violence des changements climatiques, nous ne sommes pas tous égaux devant ce fléau. Il est temps d’identifier les véritables pollueurs et les faux alliés pour enfin opérer un virage écologique vital. Et pour dépasser le consensus vert pâle qui vante le marché du carbone ou les technologies vertes, il faut poser la question taboue : celle de la sortie du capitalisme.

Cours d’autodéfense sur l’économie et l’écologie, ce dialogue à partir de vingt grands mythes renverse les lieux communs. Vous y apprendrez pourquoi dénoncer la surproduction et non la surconsommation ou pourquoi une économie capitaliste fondée sur les énergies renouvelables est irréaliste. Vous apprendrez aussi à mieux connaître les intérêts et stratégies de l’industrie fossile, à organiser notre économie autrement et à bâtir un mouvement écologiste populaire.

Antidote à l’apathie, mine d’or d’arguments pour tous vos débats, Pour une écologie du 99% donne à la fois les clés pour comprendre les origines de cette crise et l’impulsion nécessaire pour nous pousser à l’action. Le temps presse, nous n’avons pas le luxe de nous perdre sur de fausses pistes.

 

Écologie : 100 questions pour s'y mettre et toutes les réponses, Pauline Imbault, Hachette, 2021.

Changer (rapidement) nos modes de vie pour préserver la planète est nécessaire. Mais comment faire ? Ces dernières années, nous avons été abreuvés d'informations sur l'écologie, le zéro déchet et sur les moyens de consommer mieux et de façon plus responsable... Problème : ces informations sont souvent partielles et contradictoires. Il est donc difficile de faire le tri et de savoir ce qu'il faut vraiment faire pour rendre son quotidien plus écoresponsable.
Se poser les bonnes questions est la première étape ! Comment faire pour compenser mon empreinte carbone si je suis obligé de prendre l'avion ? Où puis-je trouver des boissons consignées ? Puisque les bouteilles en plastique sont recyclables, pourquoi cela pose problème si je les utilise ? Quel est l'impact des technologies dématérialisées sur la planète ? Pauline Imbault, coordinatrice de la maison du Zéro Déchet à Paris, répond à 100 questions qui se posent lorsque l'on fait ses premiers pas vers un mode de vie plus respectueux de l'environnement et des ressources à notre disposition.
Un petit guide pratique avec une fiche pour chaque question et sa réponse, avec des conseils et des clefs pour comprendre et contextualiser ce qui peut poser problème pour la planète. Tous les droits d'auteur sont reversés à l'association Zero Waste France.

Après une école de commerce et une expérience en agence de communication digitale, Pauline Imbault a rejoint l'équipe Zero Waste France pour créer des outils pratiques pour permettre à différents acteurs et actrices de comprendre et s'approprier la démarche zéro déchet.

Elle produit le Festival Zero Waste en 2016 et le lancement du projet de la Maison du Zéro Déchet ouverte en 2017. 

  

Pour en finir avec le gaspillage alimentaire, Estelle Richard, Écosociété, février 2021, 160 pages. 

Du champ à l’assiette, c’est environ la moitié des aliments qui sont jetés sans avoir été consommés. Devant ce gaspillage alimentaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur, Estelle Richard lance un appel à l’action, dans nos cuisines et nos frigos. Bien que ce phénomène soit largement attribuable à l’agrobusiness et au mode de consommation qu’il encourage, il dépend également de la gestion de la nourriture dans les chaumières. Pour Estelle Richard, chaque personne peut agir et avoir une influence significative afin de renverser la tendance. En plus de détailler les causes structurelles du gaspillage alimentaire, elle partage ses trucs et astuces pour mieux conserver et consommer nos denrées. Les étapes d’une campagne de mobilisation citoyenne sont aussi au menu de ce plaidoyer qui nous invite à renouer avec la réelle valeur des aliments. De quoi envisager une société sans gaspillage, un coup de fourchette à la fois.

Estelle Richard a développé, au sein des AmiEs de la Terre de Québec le projet Sauve ta bouffe. Elle est aujourd’hui organisatrice communau­taire sur des questions comme la lutte à la pauvreté et la sécurité alimentaire, et elle vient de démarrer, avec son conjoint, un projet d’agriculture paysanne et bio-intensive sur petite surface.

  

Vivre de façon plus naturelle et écoresponsable, c’est facile et ça passe d’abord par son chez-soi!

Dans ce guide pratique, découvrez de nombreux conseils et astuces pour faire de votre maison un nid douillet naturel, économique, respectueux de la planète et de votre quotidien :
  • Faire des économies d’énergie  : s’éclairer et se chauffer sans gaspiller, bien choisir ses équipements et les entretenir, mieux gérer sa consommation d’eau…
  • Dans la cuisine et la salle de bains  : manger bio, local et de saison, limiter ses déchets et le plastique, créer sa pharmacie naturelle pour toute la famille…
  • Entretenir sa maison au naturel  : les produits ménagers indispensables (vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, terre de Sommières…) et les recettes futées (lessive, produit vaisselle, nettoyant multi-usages…).
  • Au jardin et sur le balcon  : les plantes aromatiques et les mini-potagers, le compost, les petits animaux alliés du jardin…
  • Les autres gestes  : les vêtements, la récup et l’upcycling, l’utilisation du numérique (moteurs de recherches écoresponsables, gestion des e-mails…).

Juliette Legros est journaliste, directrice de la rédaction du magazine Bien-être et Santé. Elle s’intéresse à tout ce qui a trait à l’écologie, la surconsommation, le bio.

Ce livre fait partie d'une collection baptisée Les cahiers du consomm'acteur signée par la même auteure et comprenant quatre autres titres parus en 2019 et 2020 : 
• Les 50 règles d'or pour vivre sans plastique
• La famille zéro gaspi : apprenez le zéro déchet à vos enfants
• Mangez responsable : le pouvoir est dans votre assiette!
• Zéro déchet

La maison Heiko : Un modèle constructif pour la transition, reconsidérer l'acte de bâtirVolker Ehrlich, Michelle Mosiniak, Imagine un colibri, 2020, 176 pages. 

La construction en paille se démocratise et s'est professionnalisée. La démarche de Volker Ehrlich, architecte engagé dans l'écologie et les circuits courts, démontre que la paille a atteint désormais son statut de matériau moderne capable de répondre aux enjeux du développement durable : un matériau local, excellent isolant dépassant les exigences de la norme française RT2012, disponible abondamment, produit à faible coût par la nature en émettant très peu de pollution tout en stockant du carbone puisé dans l'atmosphère.
 
Pour nous en convaincre, les auteurs nous présentent un ouvrage complet :
- La genèse du projet avec le client
- La démarche de conception de l'architecte
- Les solutions constructives
- Les étapes du chantier (nombreuses photos)
- Les chiffres-clefs
- Une analyse du cycle de vie comparative avec deux autres solutions constructives classiques : une maison en béton ayant les mêmes performances énergétiques que Heikō et une seconde maison en béton ayant les performances demandées par la norme RT2012. Chaque fois la maison Heikō démontre sa pertinence.
- Une construction réunissant des techniques modernes telles que : Toit végétalisé • Paille porteuse • Poêle de masse • Isolation continue • Fondations sur pilotis vissés

La démarche de l'architecte c'est aussi de reconsidérer la richesse, toutes les richesses œuvrant dans un tel projet constructif : de la qualité relationnelle entre l'architecte et ses clients, à l'intervention de professionnels locaux, en passant par le recours à des matériaux produits localement; les auteursnous parlent ici de construire en s'appuyant sur le tissu socio-économique qui fait vivre nos communes et œuvre de façon vertueuse à un développement durable de très haute valeur.

Volker Ehrlich, architecte diplômé en Allemagne, arrivé en France en 2002, il fonde avec Maud Forest l'agence Trait Vivant. Il cherche avant tout à mettre en œuvre une «architecture du bon sens». Volker EHRLICH est également membre fondateur d’un groupe de recherche sur la paille structurelle. Celui-ci a été récompensé dans le cadre du projet « Pour la recherche en Architecte et Paysage ».

Michelle Mosiniak, participe régulièrement à la rédaction d'ouvrages consacrés à l'architecture. Elle a publié entre autres Construire en Chine avec Yann Nussaume (éditions Le moniteur)
 
Maison écologique. Construire ou rénover : les bonnes questions à se poser, Claude Lefrançois, Terre Vivante, septembre 2020, 240 pages.
Quiconque achète, envisage de construire ou de réaliser des travaux dans sa maison existante est confronté à diverses questions. Comment choisir entre construction et rénovation ? Par quoi, par où commencer ? Quelle technique adopter ? Quelles seront les contraintes ? Mes travaux seront-ils respectueux du bâti, de mon environnement, de ma santé ? Suis-je prêt pour l’autoconstruction ? Comment me faire accompagner ? Comment choisir les bons intervenants ?
Mieux que des solutions toutes faites, l’auteur propose des pistes, des orientations. C’est un outil de diagnostic qui permet de se poser les bonnes questions. Les contraintes et objectifs clairement posés, il permet à son lecteur d’arrêter ses choix et, ensuite, d’approfondir les recherches spécifiques aux pistes retenues. Les questions soulevées relèvent bien sûr des matériaux, techniques, architectures ou solutions constructives, mais abordent aussi les orientations globales au plan écologique : pertinence de l’emplacement du fait des déplacements qui en découlent, intégration au plan sociétal, ambitions d’autonomie ou non …
L’auteur, fondateur et administrateur du groupe « Rénovation pertinente » sur les réseaux sociaux, s’est appuyé sur les nombreuses questions posées au sein de ce groupe pour en tirer cet ouvrage qui répond à tous ceux qui se demandent ce qui est mieux ou moins bien dans telle ou telle situation, ce qui correspond à leurs aspirations, et qui voudraient décider en connaissant les bases de la construction écologique et ses points cruciaux.
Un tour d’horizon qui concerne tout candidat à l’achat immobilier, pour le sensibiliser aux questions essentielles, lui donner des pistes et l’inciter à se documenter une fois ses choix arrêtés.
 
 
 
Maison et immeuble à ossature bois : conception, construction, entretien, maintenance, Virginie Lefèvre Allain, Le Moniteur, 2e édition 2021, 324 pages. 
 
Écologiques, faciles et rapides à monter, les maisons à ossature bois, qu'’il s’agisse de maisons individuelles, de lotissements ou d'’extensions ou surélévations, présentent de nombreux avantages : durables, résistantes au feu, elles bénéficient d’une bonne isolation thermique et acoustique. 

Cet ouvrage français présente les principes de conception et toutes les notions techniques nécessaires pour élaborer et réaliser un projet pas à pas. Il réunit, sous forme de fiches abondamment illustrées (plans, coupes, élévations, détails techniques), toutes les prescriptions techniques relatives à la conception et à la construction de maisons à ossature bois. De l’assemblage des premiers  éléments à la livraison, il décrit la mise en oeuvre dans le respect de la réglementation et des normes de l'Hexagone.

Ainsi, ce guide détaille de façon didactique:
- Le choix des types de bois, des essences et les traitements adéquats;
- Les techniques d’assemblage (plateforme, poteaux-poutres...), l'’ancrage dans le gros oeuvre, le contreventement, etc.;
- Les conditions de mise en oeuvre d’une isolation acoustique et thermique adaptée;
- Les points de vigilance (liaisons, étanchéité...), de la conception jusqu’à la maintenance et à l’évolution de la structure;
- Les règles d’accessibilité et de sécurité à respecter.

Cette 2e édition intègre les immeubles à ossature bois et est à jour de la nouvelle norme DTU 31.2 de mai 2019. Ce guide pratique, structuré sous forme de fiches, précise les prescriptions techniques relatives à la conception et à la construction des maisons et immeubles à ossature bois. Il explique le choix du bois, ainsi que le fonctionnement et le comportement des assemblages, détaille les ancrages avec le gros œuvre et le contreventement.

L'auteure est une architecte spécialisée en construction en bois depuis 1999 et elle enseigne à l'École d'architecture de Paris-Val-de-Seine.
 
Living the 1.5 Degree Lifestyle - Why Individual Climate Action Matters More than Ever (Vivre le style de vie à 1,5 degré, Pourquoi l'action climatique individuelle est plus importante que jamais), Lloyd Alter, New Society, 2021, 166 pages. 
 

Arrêtez de penser à l'efficacité et commencez à penser à la suffisance, dit cet ex architecte et promoteur torontois. Le consensus scientifique international est que nous avons moins d'une décennie pour réduire considérablement nos émissions collectives de carbone afin de maintenir le chauffage mondial à 1,5 degré et d'éviter une catastrophe. Cela signifie que beaucoup d'entre nous doivent réduire leur empreinte carbone individuelle de plus de 80 %, à 2,5 tonnes par personne et par an d'ici 2030. Mais par où commencer ?

Vivre le style de vie à 1,5 degré révèle le coût en carbone de tout ce que nous faisons, en identifiant où nous pouvons faire de grandes réductions, sans se soucier des petites choses.

S'appuyant sur le parcours de Lloyd Alter pour suivre ses émissions de carbone quotidiennes et vivre le style de vie à 1,5 degré, ce livre couvre :

  • à quoi cela ressemble de vivre une vie riche et vraiment verte ;
  • des plats à emporter aux vélos et aux voitures, en passant par votre utilisation d'Internet - trouver les gros gains de CO2, ignorer les gains insignifiants et repérer les stratagèmes marketing
  • Le carbone invisible incorporé dans tout ce que nous possédons et pourquoi les voitures électriques ne sont pas la réponse
  • Comment commencer à penser à la suffisance plutôt qu'à l'efficacité
  • Les rôles des individus par rapport aux gouvernements et aux entreprises.

Fondé sur une recherche méticuleuse et pourtant accessible à tous, Vivre le style de vie à 1,5 degré est un voyage vers une vie de qualité plutôt que de quantité et de suffisance à l'efficacité, alors que nous nous efforçons de sauver notre seule maison d'un chauffage catastrophique.

Lloyd Alter est écrivain, conférencier, instructeur en conception durable et ancien architecte, constructeur et promoteur. Il a écrit plus de 14 000 articles publiés sur Treehugger.com et Mother Nature Network, et il a contribué aux magazines The Guardian, Corporate Knights et Azure