Une première maison certifiée LEED à Val-David

Une première maison certifiée LEED à Val-David

 

La superficie de plancher fut réduite pour conserver le toit d'acier et le revêtement de cèdre ainsi que l'abordabilité de cette maison en voie d'être certifiée LEED argent. ©http://larixconstruction.com/

La superficie de plancher fut réduite pour conserver le toit d’acier et le revêtement de cèdre ainsi que l’abordabilité de cette maison certifiée LEED argent. ©larixconstruction.com

Au départ, lorsque Noëmi Plante et Robert Mainguy ont approché Robin Gratton, entrepreneur général et directeur de la firme Construction Larix pour la réalisation de leur première maison, à Val-David, ils étaient loin de se douter qu’ils allaient se voir proposer d’obtenir certification LEED pour les habitations. En fait, les plans de la maison qu’ils ont présentés à Robin, leur vision, le choix de matériaux nobles, durables et parfois récupérés rejoignaient tout à fait la philosophie et sa vision : celle de réduire l’empreinte de la construction sur l’environnement.

Le défi fut la réaliser dans le cadre du budget établi au départ. Enchanté par cette aventure, la première décision qu’a dû prendre le couple Mainguy-Plante, pour rendre leur rêve accessible sans faire de concessions sur la qualité et la durabilité de leur maison, a été de réduire la superficie habitable. Noëmi et Robert, avec leur deux ados en garde partagée, ont opté pour une maison de trois chambres à coucher et de 1 820 pieds carrés, soit quelque centaines de moins que prévu. Pour eux, pas question de se passer de la toiture de tôle, du revêtement extérieur en cèdre ni des fenêtres de qualité.

Robin Gratton travaille dans la construction depuis plus de 15 ans et fonde Construction Larix en 2007.  Pour lui, chaque projet se doit d’être conçu et pensé de manière globalement intelligente, éco-énergétique et efficace, autant au niveau des plans, du choix matériaux et de leur gestion, que de la construction en tant que telle. Les ressources autant humaines que naturelles sont une priorité pour lui et tout doit être pensé dans le détail pour bâtir du solide qui durera longtemps. Il a suivi des formations et est certifié pour construire des maisons certifiées LEED, Novoclimat et Passive House.

Les 3RV
Robin et son équipe s’assurent d’atteindre le plus d’atouts écologiques possibles et d’appliquer les 3RV [réduire, réutiliser, recycler et valoriser les rebuts], avec des matériaux écologiques, locaux, les plus recyclés possibles, du bois certifié FSC [Forest Stewardship Council] provenant de forêts gérées durablement, et sans émissions importantes de composés organiques volatils (COV) polluant l’air intérieur. Robin a grandi à côté de la cour à bois de la quincaillerie familiale, à Saint-Adolphe-d’Howard. Dès son plus jeune âge, son père lui a transmis l’importance de recycler et de réutiliser les matériaux pour réaliser de multiples projets. Les 3RV, il a su les appliquer bien avant que ce concept écologique ne devienne à la mode !

Voici les conseils qu’offre Robin à ceux qui veulent se lancer dans le projet d’une construction LEED :

  1. D’abord et avant tout, établir votre budget ;
  2. Ensuite, idéalement trouver votre entrepreneur avant même de débuter la conception des plans et, si possible, avant-même d’acheter le terrain;
  3. Prévoir beaucoup temps, car idéalement le projet devrait être préparé un an d’avance. La planification est une clé importante d’un projet de construction écologique réussi.

Caractéristiques de la maison de Val David
Voici quelques composantes écologiques de la résidence Mainguy-Plante :
• Design solaire-passif; fondation et planchers de béton ternaire (à contenu recyclé);
• Réduction de la quantité de bois utilisé dans la charpente en diminuant le nombre de montants dans les murs non porteurs et en espaçant les poutrelles de plancher tout en respectant les normes de construction; bois de charpente et  fermes de toit en bois certifié FSC;
• Isolation et étanchéité supérieures pour obtenir une cote EnerGuide pour les maisons de 80 (sur une échelle de 100), obligatoire pour obtenir la certification Leed;
• Robinetteries et toilettes à débit réduit pour économiser l’eau;
• Revêtement extérieur de cèdre blanc de l’est produit par une scierie familiale locale;
• Lot de retailles de contreplaqué utilisé pour faire des planches recouvrant une grande partie des murs et plafonds ainsi que pour réaliser l’escalier et des moulures intérieures;
• Réduction maximale de la production de déchets de chantier, par exemple en réutilisant les retailles de cèdre pour finir quelques murs intérieurs, pour le plus grand plaisir de l’œil;
• Armoires de cuisine construites par un menuisier local avec du contreplaqué russe, à très faibles émissions de COV,  et comptoirs de cuisine faits de papier recyclé.

Au final, un design intérieur artisanal original !

Robin Gratton :
819.216.8527
larixconstruction.com

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Collectivités viables : les modèles selon Emmanuel Cosgrove (réservé)
Maisons usinées vertes : vedettes et recrues prometteuses (réservé)
La maison passive Ozalée : toujours plus haut (réservé)
KnightsBridge : le constructeur de l’année

Laisser un commentaire

Oui Non