Soins offerts aux électrohypersensibles, Dr Riina Bray, Université de Toronto (français)

Soins offerts aux électrohypersensibles, Dr Riina Bray, Université de Toronto (français)

 

Conférences Foire Écosphère Montréal, 13 août 2016 :

Soins offerts aux électrohypersensibles à l’Ontario Environmental Health Clinic, Dr Riina Bray, directrice médicale, Université de Toronto

*conférence en anglais avec traduction simultanée en français (télécharger le PDF ici et écouter ici la version originale sans adaptation française)

Depuis 15 ans, le nombre de patients traités à l’EHC a augmenté de façon spectaculaire. On constate que ces derniers ont une santé précaire et présentent certains facteurs prédisposants qui les rendent vulnérables aux effets des radiofréquences (RF) de type micro-ondes.

Dans le cadre de cette conférence, Dre Bray traite de leurs symptômes typiques, des difficultés associées aux tests de diagnostic et des moyens de minimiser l’exposition aux RF. Elle aborde aussi les marqueurs biologiques d’exposition aux RF ainsi que les limites dans ce domaine, notamment le manque de connaissances au sein de la communauté médicale et du grand public, ainsi que les grandes lacunes au chapitre de la recherche sur l’électrohypersensibilité.

Les évaluations environnementales réalisées à domicile et dans le milieu professionnel doivent être interprétées et traitées de façon appropriée, et il est essentiel d’obtenir les conseils d’experts et des groupes de soutien. Comme le coût des mesures d’atténuation peut également être un obstacle de taille, des conseils pour réduire les expositions seront aussi présentés.

Enfin, Dre Bray nous parle des recherches éventuelles, des initiatives de santé publique et de ce que les fournisseurs de soins de santé peuvent faire.

Biographie de la Dre Riina Bray BSc, MSc, MD, CCMF, MHSc :

Titulaire d’un baccalauréat en génie chimique avec mention très honorable, Dre Bray a obtenu une maîtrise en sciences pharmacologiques dans le domaine de la toxicomanie et de la toxicologie. Elle a ensuite étudié la médecine à l’Université de Toronto, fait sa spécialité en médecine familiale à l’Université de la Colombie-Britannique, puis a complété des études post-doctorales (fellowship) en santé environnementale à l’Université de Toronto. Depuis plus de dix ans, elle est professeure agrégée de médecine familiale et communautaire à l’Université de Toronto et directrice médicale de la Environmental Health Clinic de l’Hôpital Women’s College (qui ne dessert que les Ontariens). Présidente du Comité de santé environnementale du Collège des médecins de famille de l’Ontario pendant dix ans, elle détient aussi une maîtrise en sciences de la santé (santé publique) spécialisée en médecine familiale et communautaire. Depuis de nombreuses années, elle a formé en santé environnementale des centaines d’étudiants en médecine, de résidents et de médecins.

 

Vous aimeriez aussi
Une gigantesque expérience photobiologique
Comment assurer la longévité d’une installation septique
Cours d’introduction aux maisons solaires (14 octobre 2017 à Sainte-Adèle)
En kiosque : printemps 2017

Laisser un commentaire