Deuxième source de smog estivalaprès ceux des véhicules, les composés organiques volatils (COV) des peintures à base de pétrole sont des solvants organiques (benzène, glycol, trichloroéthylène, etc.).

En s’évaporant, ils peuvent causer une foule de maux, comme l’irritation des yeux ou les problèmes respiratoires et neurologi-ques, surtout chez les peintres fré-quemment exposés aux vapeurs, mais aussi chez les personnes hypersensibles (foetus, femmes enceintes, malades, asthmatiques, etc.).

Publié dans notre numéro Automne 2005

>> Découvrez l’article au complet.

Sico surfe – la vague verte
Size : 182.1 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Rénover sans s’intoxiquer
Nouveaux blogues sur les labels verts et la géothermie
Peintures et environnement

Laisser un commentaire