Sécurisez votre maison pour vos enfants

Publireportage

Comment rendre votre maison plus sécuritaire pour vos enfants?

Votre mission, en tant que parent, consiste à assurer la sécurité de vos enfants, peu importe leur soif d’aventure. Pour y arriver, vous ne devez pas les enfermer, mais plutôt améliorer la sécurité dans votre demeure, sans en réduire le confort pour autant. Dans cet article, nous vous proposons différentes astuces pour que votre maison devienne sécuritaire et propice à la croissance de vos tout-petits.

© selection.ca

Comment sécuriser votre maison pièce par pièce?

Sécuriser votre maison pour vos enfants ne bouleversera pas vos habitudes, car il vous suffit d’effectuer quelques installations et de prendre quelques précautions supplémentaires. Pour bien anticiper les sources de danger, votre mot d’ordre durant ces démarches devra être la prudence.

Pour ne pas perdre le nord, vous pouvez effectuer les différentes modifications et installations pièce par pièce. Le mieux est de commencer par votre chambre, où votre nouveau-né passera ses premières nuits, de s’occuper ensuite de sa chambre, puis de la salle de bain, de la cuisine et finalement du salon. Vous trouverez ci-dessous une liste de vérification regroupant l’ensemble des astuces permettant de sécuriser la maison pour les enfants.

Les chambres

Même si votre enfant ne dort pas avec vous, peut-être partagez-vous votre chambre avec lui. Il possède peut-être aussi sa propre chambre. Les astuces qui suivent concernent ces deux cas et s’appliquent à toutes les chambres de la maison.

  • La disposition des meubles doit être revue à la fois pour permettre au petit de se déplacer et pour limiter les risques qu’il se cogne sur un coin ou qu’il déséquilibre un objet.
  • Les meubles et le lit doivent être éloignés des fenêtres pour que toute escalade soit impossible.
  • Les fenêtres doivent être munies de dispositifs de sécurité.
  • Dans votre chambre, votre lit devrait vous être réservé. Votre bébé ne devrait pas y dormir ni y jouer, pour éviter qu’il s’y habitue et qu’il essaie ensuite de grimper dessus, risquant ainsi de tomber.
  • Le lit doit évoluer avec son âge. Les barreaux du lit de votre enfant doivent être plus grands que lui. Si votre petit dépasse les barreaux, l’acquisition d’un lit plus bas s’impose.
  • Les prises électriques doivent être recouvertes de capuchons de sécurité.
  • Les appareils électriques doivent être hors de la portée de votre enfant tant qu’il est petit, donc placés en hauteur ou cachés. Vous pourrez lui enseigner comment bien les utiliser quand il grandira.
  • Vos tiroirs et placards doivent être munis de verrous. Cela vous permettra d’y ranger tout ce que vous voulez cacher.
  • Les jouets doivent toujours être rangés dans un bac avec couvercle. Rangez-les avec lui jusqu’à ce qu’il prenne l’habitude de le faire lui-même.

© selection.ca

La salle de bain

Votre bébé ne doit jamais entrer dans la salle de bain sans vous. Ce n’est que lorsqu’il sera plus grand que vous le laisserez aller aux toilettes, puis prendre son bain. Pour sécuriser la maison pour votre bébé, vous devez éloigner de lui tous les dangers potentiels. Ainsi, les règles prescrites pour les chambres concernant les meubles, les fenêtres, les prises et les appareils s’appliquent aussi pour la salle de bain.

De plus, vous devez considérer les meubles et produits particuliers de la salle de bain. Tous vos cosmétiques, médicaments et produits de nettoyage doivent être placés hors de la portée des enfants. Le rangement dans des tiroirs sécurisés plutôt qu’en hauteur est à privilégier, car les enfants peuvent trouver plusieurs moyens de s’accrocher et de grimper, avec le couvercle de la cuvette, par exemple.

La cuisine

La cuisine représente sans aucun doute l’endroit le plus dangereux dans la maison. Que vos enfants soient bébés ou plus âgés, vous devez toujours les surveiller dans la cuisine. Les câbles d’alimentation de tous les appareils électriques doivent être inaccessibles pour les enfants, de même que tous les ustensiles coupants. Aussi, vous devez installer des dispositifs de sécurité pour les armoires et les tiroirs afin qu’ils restent fermés.

Plus simplement, vous devez retenir que toute la cuisine, avec ses divers appareils et ustensiles, doit demeurer inaccessible pour vos petits.

Le salon

Bien sûr, les règles déjà présentées s’appliquent aussi au salon, mais les modifications à effectuer dans cette pièce concernent davantage la sécurité de vos biens. Vous devez veiller à ce que tous les meubles et appareils soient bien fixés afin que vos petits explorateurs ne les brisent pas en les faisant tomber. Ces gestes de protection protégeront également vos enfants, qui ne risqueront pas de recevoir un objet lourd sur la tête.

  • Vous devez bien disposer les meubles et veiller à couvrir leurs bouts pointus.
  • Si vous possédez des plantes toxiques ou dangereuses, vous devez les mettre en hauteur.
  • Si vous avez la possibilité de rassembler tous les appareils et décorations dans un grand meuble, cela facilitera la prévention.

Enfin, vous ne devez pas oublier le cas particulier des escaliers. En effet, vous devez empêcher l’accès aux escaliers en installant des barrières répondant aux normes de sécurité. Vous devez aussi installer des grilles de sécurité devant votre cheminée. Si vous le pouvez, facilitez-vous la tâche en installant des barreaux pour délimiter une petite zone de sécurité qui sera destinée à votre bambin dans le salon.

Quelles autres astuces pour protéger vos enfants chez vous?

Pour faire de votre habitation un milieu sécuritaire pour vos enfants, il ne suffit pas d’effectuer des installations de sécurité dans chaque pièce. Vous devez aussi surveiller vos petits lors de chacune de leurs activités du quotidien. Afin de sécuriser la maison pour votre bébé ou votre enfant en bas âge, vous devez adopter les bons gestes de prévention à l’intérieur et dans les zones externes de la demeure.

À l’intérieur

  • Quand il dort : vous devez garder un œil sur votre bébé pour vous assurer qu’il n’a pas un sommeil agité. Vous devez toujours l’installer sur le dos quand il dort; cette position est la moins dangereuse pour lui.
  • Lorsqu’il mange : vous devez bien l’attacher dans sa chaise haute, en attendant qu’il puisse utiliser les mêmes chaises que vous, et vous devez veiller à ce qu’il ne se brûle pas avec la nourriture.
  • Quand il se lave : vous devez vous assurer que l’eau de son bain ne dépasse pas 37 °C. Il ne doit ni se brûler ni prendre froid. Quand il est en mesure de s’asseoir sur la cuvette, restez avec lui jusqu’à ce qu’il puisse lui-même se maintenir en équilibre.
  • Lorsqu’il joue : il est difficile de le contrôler quand il s’amuse. Vous devez effectuer un travail préalable en ne lui fournissant que des jouets adaptés à son âge. Évitez par exemple les jouets trop petits ou dangereux.

Dans les zones externes

La cour comporte des risques semblables pour votre enfant à ceux des zones intérieures. Certains éléments supplémentaires doivent être pris en compte :

Comme dans le salon, si vous installez une zone sécuritaire dans la cour, vos moments d’inattention ne seront pas dramatiques. Enseignez autant que possible à votre enfant les mesures de sécurité, car il s’y habituera plus facilement.

Quelle assurance pour vos enfants?

Quand vos petits grandissent, ils sont plus difficiles à contrôler. Pour que la maison reste un lieu de sécurité pour eux, en plus de les protéger, vous devez les préserver des conséquences de leur insouciance. Prenez le temps de bien évaluer vos biens lorsque vous souscrivez une assurance habitation.

La responsabilité civile

Vous devez savoir que vous pouvez être tenu responsable des dommages causés par vos enfants. Sécuriser votre maison pour les enfants ne vous met pas à l’abri de lourdes dépenses si, quand ils font preuve d’imagination, leurs gestes portent préjudice à un tiers ou aux biens d’un tiers. La responsabilité civile comprise dans votre assurance habitation représente la meilleure mesure de prévention pour de tels cas.

Vous bénéficierez ainsi d’une couverture d’assurance pour les dommages que vos animaux, les membres de votre famille ou vous pourriez causer à des tiers. Cette assurance est surtout importante pour vous éviter des pertes financières si vous êtes tenu civilement responsable de dommages à des personnes ou à leurs biens. Ce n’est toutefois pas la seule couverture dont vous avez besoin dans la maison pour la sécurité des enfants.

Les autres protections possibles

Vos voisins ou des tiers ne sont pas toujours les seules victimes de l’imagination de vos petits. Ceux-ci commenceront à expérimenter leur créativité avec vos biens. Heureusement, l’assurance habitation permet de couvrir les dommages qu’ils pourraient accidentellement causer à votre demeure. Prenez la précaution d’opter pour une assurance tous risques, pour ne pas limiter votre couverture.

Vous pouvez aussi opter pour une assurance de type « risques spécifiés » et améliorer vos protections grâce à des avenants. Ceux-ci viennent pallier certaines exclusions du contrat de base. Vous devez vous renseigner auprès de votre assureur afin de voir quelle précaution prendre pour prévenir tout dégât causé par les enfants.

Sécuriser votre maison pour vos enfants, les surveiller et procéder à des installations sécuritaires dans chacune de vos pièces vous évitera plusieurs peurs inutiles. De plus, vous devez veiller à protéger vos finances des conséquences de leurs actes en souscrivant une assurance habitation.

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Recommandations russes pour la sécurité numérique des enfants
Assainissement des maisons : mes diapos
70 solutions préventives pour un bébé en santé (réservé)
Le mode de vie net zéro sous la loupe d’Écohabitation

Laisser un commentaire