Retour à la terre nourricière : votre corps est-il groundé?

earthing-coverL’humain souffre de son manque de contact avec la terre. Il ne peut se sevrer complètement de ce deuxième sein maternel qui émet de véritables électrons libres dans l’air et les matériaux conducteurs. Ces particules élémentaires possédant une minuscule charge électrique négative seraient aussi essentiels à notre bien-être que l’air, l’eau et le soleil, selon un nouveau livre fascinant… et très terre à terre.  

Lance Armstrong n’était pas leur seul atout. Les membres de l’équipe américaine qui a remporté le Tour de France en 2005 avaient un avantage autre que la présence inspirante de leur coéquipier vedette en rémission du cancer. En effet, depuis 2003, le chiropraticien Jeff Spencer aidait ces cyclistes à récupérer en les mettant carrément à la terre. Ils dormaient dans un mince sac de couchage en tissu filé d’argent conducteur. Le sac était raccordé à un fil métallique qui était soit relié à une tige de métal piquée dans le sol, soit branché dans une prise de terre murale. Le fait d’être ainsi reliés à l’énergie terrestre permettait aux cyclistes de mieux dormir, d’être plus calmes et de meilleure humeur, et de guérir plus rapidement de leurs blessures, relate Spencer dans le nouveau livre Earthing — The most important health discovery ever ? (éd. Basic Health, 2010).

Lire la suite.

> > Découvrez l’article au complet

Retour à la terre nourricière
Size : 420.5 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Risques électriques courants dans les vieilles maisons
Les planchers les moins écoresponsables
Faire son nid #3 : Le choix de matériaux sains (réservé)
Rénover sans s’intoxiquer

Laisser un commentaire