Les 10 meilleurs aliments pour tromper la maladie

D’abord et avant tout, si vous voulez que votre corps fonctionne de manière optimale, vous avez besoin d’aliments non transformés et de nutriments naturels, c’est-à-dire des aliments qui « trompent » la maladie. Malheureusement, la plupart des aliments consommés par les gens aujourd’hui ne sont pas sains, ils sont génétiquement modifiés (GM), saturés de pesticides et de produits chimiques ajoutés et traités de plusieurs façons. Beaucoup de personnes sont tellement habituées aux aliments préemballés qu’ils ont du mal à comprendre ce qu’est la nourriture.

Le choix des aliments biologiques, entiers (sans transformation), cultivés sans pesticides ni engrais synthétiques et sans organismes génétiquement modifiés est tout aussi important que d’obtenir une grande variété de nutriments. L’un de mes plus grands conseils pour l’ensemble de mes auditoires et de mes clients est de cesser de compter les calories et de commencer à compter les produits chimiques.

Le type de nourriture que nous devons manger est très simple : Aliments vivants de qualité = Aliments qui trompent la maladie.

Ces aliments sont riches en enzymes, protéines complètes prédigérées (acides aminés), minéraux chélatés, acides nucléiques, vitamines, ARN, ADN et B12. Les aliments ayant ces qualités ont la capacité de régénérer, de revitaliser et de rajeunir le corps humain.

Choisissez des aliments colorés, vivants et de qualité. L’alimentation idéale devrait contenir une grande variété de nutriments et faire appel à tous vos sens. Elle devrait être délicieuse et riche en fibres. Les aliments que je propose sont faciles à manger et à digérer à l’état brut. Ils n’ont pas d’irritants, sont faciles à absorber et laissent des traces alcalines dans le métabolisme.

Il existe trois classes de base de produits alimentaires : les protéines, les glucides et les graisses. Les protéines sont les éléments constitutifs de notre corps. Ils fournissent à nos tissus les matériaux pour se développer et se réparer. Les glucides sont la principale source de carburant du corps. Lorsque les gens essaient de ne pas manger de gras en pensant que c’est une façon saine de perdre du poids, c’est totalement contre-productif. Les graisses sont une source de combustible concentré et sont nécessaires pour l’isolation et la protection de tous les tissus corporels.

Les 10 meilleurs aliments pour résister à la maladie 

  1. Pousses et germinations : elles sont depuis longtemps reconnues pour protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres et le cancer.
  2. Graines de citrouille : elles sont la partie la plus nutritive de la citrouille et la manière la plus simple d’obtenir plus de magnésium dans votre corps. C’est important parce que les hommes ayant les plus hauts niveaux de magnésium dans leur sang ont un risque de 40 % moins élevé de décès prématuré que ceux avec les niveaux les plus bas.
  3. Choux : une tasse de chou haché contient moins de 25 calories et elle est chargée de précieux nutriments. Au sommet de la liste, le soufre, un produit qui augmente la production d’enzymes de votre corps, désactive les radicaux libres indésirables et réduit votre risque de cancer.
  4. Feuilles de betteraves : pensez aux betteraves comme des épinards rouges. Tout comme la nourriture de puissance de Popeye, ce légume pourpre est l’une des meilleures sources de folate et de bétaïne. Ces deux nutriments diminuent l’homocystéine, un composé inflammatoire qui peut augmenter le risque de maladie cardiaque. Les pigments naturels – appelés betacyanins – qui donnent aux betteraves leur couleur, sont de puissants combattants du cancer.
  5. Bettes à carde : une demi-tasse de cet aliment fournit une quantité énorme de lutéine et de zéaxanthine, connues sous le nom de caroténoïdes, qui protègent vos yeux des dommages causés par le vieillissement.
  6. Épinards : si la croissance musculaire, la santé cardiaque, la construction osseuse, l’augmentation de l’appétit sexuel et la vision améliorée ne suffisaient pas, les épinards contiennent également de la lutéine, un composé qui lutte contre la dégénérescence maculaire liée au vieillissement.
  7. Tomates : les tomates luttent contre le cancer, favorisent la santé cardiaque et stimulent l’immunité. Les tomates rouges sont les meilleures en raison de l’abondance du lycopène, un antioxydant qui peut diminuer le risque de nombreux cancers, notamment de la prostate, ainsi que des maladies coronariennes.
  8. Carottes : la plupart des légumes et des fruits rouges, jaunes ou oranges sont riches en caroténoïdes, composés liposolubles associés à une réduction d’un large éventail de cancers, ainsi qu’à un risque réduit des affections inflammatoires telles que l’asthme et la polyarthrite rhumatoïde. Aucun légume n’est aussi facile à préparer tout en ayant un faible apport calorique. Les carottes luttent également contre le cancer, augmentent l’immunité et améliorent la vue.
  9. Bleuets : contenant plus d’antioxydants que tout autre fruit populaire, les bleuets ou myrtilles non seulement stimulent l’immunité, mais aident à prévenir le cancer, les maladies cardiaques, le diabète et les pertes de mémoire liées à l’âge (d’où le surnom de « baie du cerveau »).
  10. Noix de Grenoble : elles sont riches en oméga-3, bonnes pour le cœur et chargées de polyphénols anti-inflammatoires et de protéines qui contribuent au renforcement musculaire. Les autres noix ne combinent qu’une ou deux de ces caractéristiques, pas les trois. Une portion de noix de Grenoble, environ sept à dix noix, est bonne en tout temps, mais surtout comme collation suite à un entraînement. Les noix stimulent également le cerveau, accroissent l’immunité et combattent le cancer.

Nous pourrions nous arrêter ici et nous serions en plein dans le mille. Cependant, que dire de « notre malbouffe » : café, boissons alcoolisées et boissons gazeuses, crêpes, beignes, steak, saucisses, lait, fromage, pizza, frites, chocolat, sandwichs au fromage grillé, etc… Consommée quotidiennement, toute cette alimentation douteuse rend le corps très acide. Ce sont ces aliments qui « jettent de l’huile » sur la maladie.

Ces aliments ont subi de nombreux processus de transformation (exemple: sucre raffiné) et sont remplis d’additifs, de produits chimiques, de toxines, d’agents de conservation, de pesticides, de remplisseurs (ajouts) et de modificateurs. Ils décomposent rapidement la fonction vitale.

La plupart des aliments en boîte, en bouteille, en conserve peuvent être étiquetés «traités». Ces aliments sont morts, des voleurs de vie et ils sont coûteux parce qu’ils ne contribuent jamais à la santé. Au contraire, ce sont des voleurs de minéraux et autres nutriments.

Notre objectif principal est de manger des aliments qui « trompent » la maladie et d’éviter totalement la malbouffe qui « jette de l’huile » sur la maladie. La bonne nouvelle est que chaque jour vous avez l’occasion de recommencer. Peu importe à quel point votre mode de vie est malsain, quelle quantité de nourriture indésirable vous avez mangée, combien d’alcool vous avez consommé, combien de drogues récréatives vous avez prises ou à quelle quantité de pollution vous avez été exposés, vous pouvez protéger votre santé future.

Le corps humain a une capacité incroyable pour retrouver une santé optimale. Si vous lui donnez les matériaux dont il a besoin (entiers, biologiques, à base de plantes), vous pouvez créer une version améliorée et plus saine de vous-même!

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Les 21 superaliments et assaisonnements anti-ondes
Lectures d’été (2018)
Comment assainir son lieu de vie et de travail
Manger bio n’est pas un luxe

Laisser un commentaire