L’usage du cellulaire à long terme augmente le risque de cancer du cerveau

Le risque de tumeurs crâniennes est jusqu'à cinq fois plus élevé après dix ans d'usage régulier du cellulaire si celui-ci débute avant l'âge de 20 ans.

Une autre étude avait précédemment conclu que le risque de tumeurs crâniennes est jusqu’à cinq fois plus élevé après dix ans d’usage régulier du cellulaire si celui-ci débute avant l’âge de 20 ans.

Une autre étude vient de conclure que l’usage d’un cellulaire à long terme augmente le risque d’avoir une tumeur cérébrale, dont un gliome souvent mortel, d’après un article signé par des chercheurs français qui vient de paraîtra dans Occupational & Environmental Medicine. Le risque est plus élevé chez les gens qui utilisent souvent leur cellulaire au travail ou en milieu urbain.

 

Détails :

http://oem.bmj.com/content/early/2014/05/09/oemed-2013-101754.abstract.html

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Les preuves que les ondes radio sont cancérogènes
Plusieurs cellulaires menacent la santé publique, selon une enquête du Chicago Tribune
Le CIRC prié de réexaminer la cancérogénécité des radiofréquences en « haute priorité »
Vos appareils sans fil pourraient-ils contribuer à votre anxiété?

Laisser un commentaire