Les grands détaillants retireront des décapants mortels

« Nous nous soucions profondément de la santé et de la sécurité de nos clients », affirmait le 29 mai Mike McDermott, chef du service client chez Lowe’s, en annonçant le retrait progressif de décapants de peinture d’ici la fin de l’année. Toujours en vente au Québec cet été, les décapants à base de chlorure de méthylène (dichlorométhane ou DCM) ou de n-méthyl-pyrrolidone (NMP) ont causé une soixantaine de décès aux États-Unis depuis 1980 chez des gens ayant décapé à l’intérieur sans porter de masque à gaz, affirmait l’organisme environnemental National Resources Defense Council (NRDC) dans une vidéo ciblant Lowe’s qui fut visionnée près de quatre millions de fois sur Instagram. En juin, Home Depot et Sherwin Williams ont aussi promis de cesser de vendre ces décapants d’ici la fin de l’année.
Ces produits émetteurs de gaz toxiques sont en vente depuis 1950, selon le magazine Continuité (numéro 91, de 2001). Le DCM est classé comme matière très toxique (D2A) par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Cet organisme décrit ainsi ses principaux effets potentiels sur la santé : « Dépresseur léger du système nerveux central. Peut entraîner des maux de tête, la nausée, des étourdissements, la somnolence, des problèmes de coordination, de la confusion, l’inconscience et la mort. Irritant pour la peau et les yeux. »
Bien qu’il existe des décapants sécuritaires et efficaces depuis très longtemps, il a fallu des pétitions lancées par la coalition Safer Chemicals, regroupant 450 entreprises et organismes américains unis contre la pollution chimique, pour faire bouger les choses. Depuis un an, plus de 65 000 Américains ont signé la pétition demandant à Home Depot de retirer ces décapants de ses tablettes, et plus de 200 000 ont signé celle envoyée à Lowe’s (le nouveau propriétaire du groupe Rona).
Selon une évaluation faite par Safer Chemicals, Lowe’s serait en fait un cancre en matière de réduction des substances chimiques toxiques dans les produits de consommation courante. Voici les notes qu’elle a accordées en la matière aux principaux grands détaillants : Apple A, Walmat A-, Ikea B+, Target B+, Best Buy B, Home Depot C+, Costco C-, Staples (Bureau en gros) D, Amazon D, Lowe’s D-, Babies “R” Us F.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Phonegate : des médecins demandent le retrait de millions de cellulaires
Le radon tuerait trois fois plus que les accidents routiers
Victoires à l’horizon!
Hommage au champion du solaire Benoit Perron

Laisser un commentaire