La toxicité des produits adhésifs et de calfeutrage

ceramique-coulis72dpiLes colles, les coulis et les produits de calfeutrage sont parmi les produits les plus nocifs que vous puissiez utiliser pour vos rénovations et vos réparations. Toutefois, il existe maintenant des alternatives non toxiques grâce auxquelles vous aurez une maison plus saine.

Habituellement, il est possible de déterminer l’innocuité ou la toxicité d’un produit en regardant tout d’abord l’étiquette. Vérifiez si celle-ci comporte des avertissements et n’utilisez pas les produits qui portent les mentions suivantes – « Contient des carcinogènes connus ou probables pour l’humain », ou « Nocif ou fatal si ingéré ».

Vous pouvez également consulter la fiche technique sur la sécurité des substances (FTSS) d’un produit, que les fournisseurs sont tenus par la loi de fournir sur demande, sur le site du fabricant du produit ou en consultant le site du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (cchst.ca). Reportez-vous à la section « Ingrédients nocifs » de la fiche ainsi qu’à celle des effets du produit sur la santé.

Voyons maintenant quelles sont les options plus saines en la matière.

Les colles
Les adhésifs sont utilisés en construction pour de nombreuses tâches, comme poser du tapis ou coller des morceaux de bois ensemble. Ils font partie des produits les plus toxiques sur un chantier de construction. Quelle que soit leur fonction, ils contiennent tous le même type de produits chimiques toxiques. Auparavant, les colles contenaient plusieurs solvants toxiques, et certains produits en contiennent encore. Il est donc important de les éviter.

Par exemple, une surexposition prolongée au 1,1,1-trichloroéthane peut entraîner des dommages permanents au cerveau et au système nerveux central. L’inhalation de concentrations élevées de benzène peut causer plusieurs problèmes de santé, notamment de la somnolence, des étourdissements, une accélération du rythme cardiaque, des maux de tête, des tremblements, de la confusion, et même entraîner une perte de conscience. Cette substance est également une cause bien connue de leucémie (cancer du sang).

Les essences minérales etles distillats de pétrole sont aussi des ingrédients courants dans les adésifs. Il s’agit de mélanges de produits chimiques dont même les fabricants ignorent leur composition ! Nous savons toutefois que ces mélanges renferment généralement de l’hexane, des combustibles pour moteur à réaction, des huiles minérales, du benzène, du toluène, du xylène, de la naphtaline et du fluorène, ainsi que d’autres dérivés du pétroleet des composantes de l’essence. Ces produits chimiques affectent le système nerveux central et causent des maux de tête, des étourdissements, des vomissements, et irritent les yeux, le nez, la peau et la gorge.

Grâce aux pressions des consommateurs, les adhésifs à base d’eau ne contenant aucun solvant sont maintenant disponibles pour tous les besoins en construction. J’étais contente de constater qu’il y avait peu d’adhésifs à base de solvants chez les détaillants de mon quartier. La majorité avaient des étiquettes portant la mention « sans solvant ».

La colle blanche et la colle jaune pour le bois sont non toxiques et peuvent être utilisées pour de nombreuses tâches. Vérifiez l’étiquette afin de déterminer si elles peuvent servir pour l’usage que vous voulez en faire.

De plus, il est possible d’employer certaines méthodes de construction qui sont moins toxiques, comme de clouer un plancher de bois ou d’installer de la céramique avec du mortier.

Les coulis
Le coulis est utilisé pour remplir les espaces entre les tuiles de céramique. Le coulis ordinaire que vous pouvez acheter chez n’importe quel détaillant de produits de rénovation est non toxique – il est fait de granulats fins de ciment.

Son élément toxique est un autre produit, le scellant à coulis. Parmi ses ingrédients chimiques, on retrouve généralement l’acétate de butyle, le toluène, les essences minérales et les distillats de pétrole. Ces solvants peuvent affecter le système nerveux central et causer des étourdissements, des maux de tête et irriter les yeux, la peau et la gorge.

Il est important de comprendre à quel point les scellants à coulis sont toxiques. Une de mes clientes avait loué un charmant appartement ne contenant aucun produit toxique. Tous les planchers de l’appartement étaient recouverts de céramique, ce qui est plutôt rare dans le nord de la Californie. Entre le moment où elle a visité l’appartement et signé son bail et le jour du déménagement, le propriétaire a appliqué un scellant à coulis sans qu’elle le sache et qu’elle donne son accord. L’odeur était tellement intolérable qu’elle ne put emménager. Lorsque j’ai visité l’appartement quelques semaines plus tard, elle ne pouvait toujours pas y vivre.

Je n’ai pas utilisé de scellant à coulis pendant des années. Mais lorsque j’ai récemment rénové ma salle de bains, j’ai utilisé le scellant à coulis de marqueAFM Safecoat vendu au Canada par CBR Products. Ce produit n’est pas toxique du tout. Il ressemble à de l’eau, mais il est excellent pour sceller le coulis. Je recommande fortement ce produit à ceux qui désirent utiliser un scellant non toxique.

Produits de calfeutrage
Il est important d’utiliser les produits de calfeutrage les moins toxiques, car ils sont utilisés dans plusieurs sections de la maison, pour bloquer les infiltrations d’air et d’eau et remplir les espaces entre les matériaux de construction. Bien que ce ne soit pas chose facile, il est important de choisir le produit le plus sécuritaire que vous puissiez trouver.

Les étiquettes de certains produits de calfeutrage portent des avertissements comme « Peut causer des maux de tête, des étourdissements, des nausées » et « Utiliser dans un endroit bien ventilé » ou « Porter un masque filtrant approuvé par le NIOSH ». Comme je ne possède pas de tel masque filtrant, j’utilise des produits de calfeutrage plus sécuritaires.

Même si la majorité des produits de calfeutrage sont toxiques durant l’application, ils n’ont plus aucune odeur une fois secs. Après quelques jours, il n’y a plus aucun danger. Vous pouvez donc les utiliser avec une bonne ventilation. Toutefois, il est important de savoir s’ils sont à base d’eau ou à base de solvants.

Les solvants les plus toxiques employés dans la fabrication des produits de calfeutrage sont les essences minérales, un mélange de solvants toxiques dérivés du pétrole. Il est impossible de savoir quels produits chimiques entrent dans leur composition car elles sont fabriquées avec différents déchets de substances chimiques.

Selon la Agency for Toxic Substances & Disease Registry des États-Unis, le fait de respirer des essences minérales « peut affecter votre système nerveux central et causer des étourdissements, des maux de tête ou un temps de réaction prolongé. Cela peut également entraîner des irritations des yeux, de la peau et de la gorge ». Il est donc préférable de choisir un produit de calfeutrage à base d’eau, même si ceux-ci sont fabriqués avec des substances potentiellement nocives comme l’acrylique et le vinyle.

Les produits de calfeutrage les moins toxiques que j’ai trouvés dans les quincailleries et chez les détaillants de matériaux de rénovation américains sont le DAP Silicone Caulk, DAP Dynaflex 230, DAP Kwik Seal 3.0, OSI H2U et le OSI Polyseamseal Tub and Tile Adhesive Caulk. Les produits de marque AFM Safecoat sont aussi bien tolérés par les personnes hypersensibles.

Le produit de calfeutrage le moins toxique que j’ai trouvé en ligne est chez chemlinkinc.com. Celui-ci ne contient aucun solvant ni matière dangereuse, et j’ai entendu dire qu’il est excellent. Vous pouvez diminuer de façon importante la quantité de produit de calfeutrage requis en « construisant serré », c’est-à-dire en plaçant les matériaux de construction le plus près possible les uns des autres au lieu de laisser des espaces qui devront être remplis avec un produit de calfeutrage.

De nos jours, les constructeurs ont l’habitude de ne pas se préoccuper de la façon dont ils posent les différents matériaux parce que « on peut toujours remplir les espaces plus tard avec un produit de calfeutrage ». Construire serré et étanche est non seulement moins toxique, mais une méthode de meilleure qualité.

Acclamée comme « The Queen of Green » (La reine du vert) par le New York Times, Debra Lynn Dadd milite depuis 1982 en faveur des produits et styles de vie qui sont meilleurs pour la santé et l’environnement. Consultez son wwwww.dld123.com (en anglais seulement) pour en savoir davantage sur ses nombreux livres dont Home Safe Home, pour vous abonner à son infolettre gratuite et pour consulter des centaines de liens concernant des milliers de produits naturels, non toxiques et écologiques.

Pour découvrir comment elle s’est remis de son hypersensibilité chimique multiple.

L’expérience de la SCHL
Dans les années 1990, la Société canadienne d’hypothèques et de logement a construit une maison modèle pour les personnes hypersensibles aux polluants. Au préalable, les chercheurs de la SCHL ont fait tester des dizaines les produits par des hypersensibles.

Parmi les produits sélectionnés pour cette maison ultra saine :
• le coulis KeraColour avec Plastijoint et l’adhésif à mortier Ultra Flex, tous deux de Mapei ;
• l’adhésif de contact à base d’eau 3M ;
• les produits de calfeutrage GE Silicone II pour portes et fenêtres (vendu partout) et, pour la salle de bains le produit de silicone CSL-343, vulcanisation neutre oxime sans fongicide, de Webco Sealants (cslsilicones.com). Ce dernier est vendu 9 $ le tube de 300 ml par Print Distribution : (450) 444.4304.

La SCHL a aussi publié le guide de 320 pages Matériaux de construction pour les personnes hypersensibles à l’environnement.

À lire également pour éviter que vos murs moisissent derrière vos tuiles de douche :
It is all wet behind shower tiles : why ?  

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Écoconstruction : les leçons d’un pionnier (réservé)
Trucs pour économiser l’eau chaude (réservé)
10 astuces écolos pour rénover sa salle de bain
Portneuf mise sur les toilettes sèches

3 Responses

  1. Merci de toute cette information. Pour le calfeutrage, j’aime bien le faire moi-même, mais comme vous, je n’ai pas de masque filtrant. Donc, est-ce mieux de faire appel à un professionel? Si le calfeutrage est sans danger après quelque jours, j’aimerais mieux si quelqu’un d’autre le fait.

  2. Martin Plante

    Il existe des coulis à l’époxy, à l’uréthane et à l’acrylique, qui, je crois, ne requièrent pas de scellant. Les deux derniers seraient supposément moins allergènes que le premier. J’aimerais bien une mise à jour à propos de ces coulis.

  3. J’ai trouvé cet article sur ces genres les produits adhésifs et de calfeutrage très instructif. Moi, je ne savais pas que ces produits pourraient être si nocifs et même fatals si on n’y fait pas attention. Je vous remercie donc de vos renseignements à ce sujet, et je vais certainement faire attention la prochaine fois que j’utiliserai les produits adhésifs et de calfeutrage comme ceux-ci !

Laisser un commentaire