Additifs alimentaires : une liste d’ingrédients inacceptables

Liste des additifs alimentaires classés selon leur degré de dangerosité.

Liste des additifs alimentaires classés selon leur degré de dangerosité. (La cliquer pour l’agrandir)

La chaîne de magasins d’alimentation américaine Whole Foods, un des joueurs importants dans le monde alimentaire naturelle aux États-Unis, a publié une liste d’ingrédients bannis de tous les aliments vendus dans leurs succursales. Cette liste (lire ci-bas) n’est peut-être pas complète, mais si vous réussissez à éliminer tout ce qu’elle contient, vous pourrez certainement dire que vous vous approchez d’une saine alimentation.

Par contre, la raison de l’inclusion de certains ingrédients dans cette liste me laisse perplexe. Par exemple, la L-cystéine, un acide aminé naturel, n’est pas néfaste, elle est même recommandée en supplément comme antioxydant, pour le système immunitaire, comme mucolytique (liquéfiant des mucus), etc. Bref, il faut tout de même prendre cette liste avec un grain de sel.

Encore plus utile, le Center for Science in the Public Interest (CSPI) a publié une liste d’additifs classés dans cinq catégories selon leur degré de dangerosité : ceux qui sont sécuritaires (dont la cystéine), ceux qui sont non toxiques mais dont on devrait limiter la consommation parce qu’ils pourraient être dangereux en grandes quantités, ceux qui sont à éviter par certaines personnes (allergiques, intolérantes, etc.), ceux qu’on devrait tenter d’éviter car leurs risques possibles doivent être étudiés davantage, et ceux qu’on devrait toujours éviter car leur dangerosité fait peu de doute. Parmi ces derniers (identifiés ci-bas en caractères gras), vous serez sans doute surpris d’apprendre qu’on retrouve l’aloès : il peut causer de la diarrhée et abaisser le glucose sanguin et on le soupçonne de causer l’hépatite et le cancer intestinal.

En plus de cette liste (image ci-contre), le répertoire du CSPI décrit en détails tous ces additifs et leurs risques pour la santé. Nous avons ajouté à la liste de Whole Foods (ci-bas) deux ingrédients que le CSPI conseille d’éviter de consommer : le ginko biloba (causant des problèmes de coagulation sanguin et clairement lié au cancer du foie chez les rats) et l’Olestra, un substitut de gras synthétique fabriqué par Proctor & Gamble qui peut causer des douleurs et autres problèmes digestifs.

Par ailleurs, selon un excellent article signé par Jennifer Handy publié par la fondation nutritionnelle Price-Pottenger au printemps 2013, bien que considérés comme sécuritaires par l’industrie et le gouvernement, les additifs artificiels sont les plus dangereux de tous. Par ordre décroissant de nocivité, elle nomme : le BHA et le BHT, les polysorbates (parfois cachés sous des appellations comme polyoxyethylène sorbitan monostéréate), les sulfites (incluant le dioxyde de soufre) ainsi que les nitrites et les nitrates. Les additifs naturels (mais souvent synthétisés avec des substances pétrochimiques) à éviter selon elle sont les propionates, le glutamate monosodique, l’acide citrique (non toxique mais il érode l’émail des dents), l’acide acétique (la version synthétique de cet ingrédient actif du vinaigre est irritante à forte dose), l’acide sorbique et les sorbates (sécuritaires mais peuvent provoquer  des allergies), l’acide benzoïque et les benzoates (le benzoate de sodium utilisé dans les jus et les boissons gazeuses réagit avec l’acide ascorbique – vitamine C – pour produire du benzène reconnu cancérogène. Les colorants artificiels (liés à l’hyperactivité et aux allergies) et les édulcorants ou sucres artificiels (aspartame, saccharine, sucralose, etc.) sont aussi particulièrement nocifs. Enfin, certaines arômes naturelles produites industriellement peuvent contenir des substances allergènes.

Selon Carol Vachon, collaborateur au Journal Vert, la Commission européenne a forcé les industriels de la sucrerie à indiquer sur leurs emballages « la présence de six colorants auxquels on inpute l’accroissement de la sévérité des troubles du déficit de l’attention et de l’hyperactivité chez les enfants. Ces colorants sont la tartrazine (E102), le jaune de quinoléine (E104), le jaune orangé (E110), la carmoisine (E122), le rouge ponce3au 4R (E124) et le rouge allura (E129). » Dans le cadre d’une étude réalisée en 2007 à l’Université de Southampton, en Angleterre, ces colorants mélangés au benzoate de sodium ont tous occasionnés des troubles du comportement chez le enfants.

Voici donc, par ordre alphabétique et avec les plus dangereux en caractère gras, la liste des additifs bannis par Whole Foods. Cette traduction libre provient du site français additifs-alimentaires.net. Nous avons ajouté, à la suite de chaque ingrédient, lorsque pertinent, l’usage de celui-ci ou un petit commentaire.

Ingrédients inacceptables en alimentation

• Acésulfame-K (acésulfame de potassium) (E950) – édulcorant synthétique

• Acide sorbique (E200) – agent de conservation

• Aliments irradiés

• Arômes artificiels sweet 'n low

• Aspartame (E951), mieux connu sous la marque de commerce (Equal et NutraSweet – édulcorant artificiel Le NutraSweet est fabriqué par Monsanto à base d’excréments de bactéries génétiquement modifiées

• Azodicarbonamide (E927a) – blanchisseur de farine

• Benzoates (E 210-E213) – agents de conservation

• Benzoate de potassium (E212) – agent de conservation

• Benzoate de sodium (E211) – agent de conservation

• Bisulfite de sodium (E211) – agent de conservation et antioxydant

• BHA (butylhydroxyanisol) (E320) – agent de conservation

• BHT (butylhydroxytoluène) (E321) – agent de conservation

• Bisulfite de potassium (E228) – agent de conservation et antioxydant

• BPF (guanylate disodique) (E627) – rehausseur de saveur

• Boîtes de conserve soudées au plomb

Bromate de potassium (E924a) – agent de traitement des farines

• Bromate de calcium (E924b) – traitement des farines

• Caprocaprylobehenin ou caprénin – substitut de gras

• Carmin (cochenille) (E120) – couleur rouge dérivée d’un insecte

• Chlorure d’ammonium (E510) – texturant, augmente la saveur salée et l’action des levures

Colorants artificiels aussi appelés couleurs certifiées et couleurs FD&C (bleu 2, vert 3, orange B, rouge 3, jaune 5, jaune 6, caramel)

Cyclamate (E952) – édulcorant synthétique (Sweet’N Low et Sugar Twin)

• Cystéine (L-cystéine), en tant qu’additif pour les pains (E920) – traitement des farines

• DATEM (esters d’acide tartrique et d’acides gras mono et diglycérides) (E472e) – émulsifiant

• Diacétate de sodium (E262) – conservateur, régulateur de l’acidité et séquestrant

• Diméthylpolysiloxane (E900) – émulsifiant

• Dioctylsulfosuccinate de sodium (DSS) (E480) – surfactant

• EDTA (E386) – agent de conservation

• EDTA disodique dihydraté

• EDTA disodique de calcium (E385) – chélateur, agent de conservation

• EDTA tétrasodique (E386) – agent de conservation qui agglomère les métaux lourds et qui se fixe dans l’organisme et la nature

• Esters acétylés de mono- et diglycérides (E472b) – émulsifiants

• Esters lactylés de mono- et diglycérides – émulsifiants

• Éthylvanilline – saveur artificielle

• Éthoxyquine (E324) – antioxydant, agent de conservation (mais aussi pesticide…)

• Farine blanchie

• Farine bromée

Foie gras – Bof, ici il faut regarder la question politique et la façon d’élever les animaux dans les entreprises industrielles…

Gallate de propyle (E310) – antioxydant

• Glutamate monosodique (ou glutamate de sodium) (E621) – rehausseur de saveur

Graisses hydrogénées – lire Bon gras, mal gras

• Guanylate (E627) – rehausseur d’arôme

• Hexa-, hepta- et octa-esters de saccharose (E473) – émulsifiants

• Huiles extraites à l’aide de solvants, lorsque vendues seules et non comme ingrédient d’un produit complexe (sauf l’huile de pépin de raisin) • Huile partiellement hydrogénée

• Huile végétale bromée (BVO)(E443) – émulsifiant

• IMP (inosinate) (E630) – rehausseur d’arôme

• Inosinate (E631) – toujours avec MSG

• Métabisulfite de potassium (E224) – agent de conservation et antioxydant

• Méthyl silicium – émulsifiant

• Méthylparabène et le propylparabène – agents de conservation – lire Si c’est sur le marché, c’est parce que c’est bon!, La France interdit les parabènes, Une cause d’allergies? et Des cosmétiques, causes du cancer du sein?

• Natamycine (E235) – agent de conservation antifongique

• Nitrates / nitrites – agents de conservation: viande et charcuterie

Nitrate de sodium / nitrite (E251) – conservateur et fixateur de couleur

• Oxyde d’éthylène – apparenté à E431 polysorbates et Stéarate de polyoxyéthylène 40) – agent texturant

• Peroxyde de benzoyle (E928) – blanchisseur

• Peroxyde de calcium (E930) – blanchisseur de farine

• Phosphate de sodium et d’aluminium (E541) – régulateur d’acidité et stabilisant

• Polydextrose (E1200) – épaississant • Polyester de saccharose – agent texturant

• Propionates (E280) – agent de conservation

• Propionate de calcium (E282) – agent de conservation

• Propionate de sodium (E281) – agent de conservation

Saccharine de calcium (E954) – édulcorant synthétique

• Sirop de maïs riche en fructose – lire Sucre ou alcool, choisir son poison…, La consommation modérée de fructose cause le développement du syndrome métabolique et Le fructose au banc des accusés

• Sorbate de calcium (E203) – agent de conservation

• Sorbate de potassium (E202) – agent de conservation

• Stéaroyl-2-lactylate (E481/E482) – émulsifiant et stabilisateur

• Substituts de matière grasse en microparticules dérivés des protéines de lactosérum

• Sucralose (E955) – édulcorant synthétique

• Sucroglycérides (E474) – émulsifiants

• Sulfate d’aluminium sodique (E521) – affermissant

• Sulfites (dioxyde de soufre) – agents de conservation

• Sulfite de sodium (E221) – agent de conservation, stabilisateur

TBHQ (butylhydroquinone tertiaire) (E319) – antioxydant

• Vanilline – saveur artificielle

En collaboration avec André Fauteux

Pour en savoir davantage

Liste de tous les colorants, conservateurs, antioxydants, émulsifiants et additifs, par le Dr Robert Séror

Aliments permis et/ou interdits dans le régime hypotoxique pour guérir des maladies inflammatoires chroniques (les seuls additifs alimentaires permis spont la gomme de xanthane, la gomme de guar, ainsi que les graines de lin, de chia et de chanvre).

6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir : ammoniac, glandes de castor, poils de porc ou d’humain ou plume de canard, virus en vaporisation, parties d’insectes, pâte de bois. Source : Reader’s Digest  

Auteur

Dernières publications

1 Response

  1. Émilie Canuel-Langlois

    La raison pour laquelle WFM ne veut pas de Cystéine dans les produits qu’ils vendent, c’est justement parce que c’est un acide aminé obtenu à partir de cheveux humains ou de plumes. C’est peut-être bon pour la santé, mais ca demeure un ingrédient controversé de par sa provenance. Je comprends que ca puisse rebuter certaines personnes et je comprends totalement que WFM n’en tienne pas dans ses produits vendus.
    Source:http://www.vrg.org/blog/2011/03/09/l-cysteine-in-bread-products-still-mostly-sourced-from-human-hair-duck-feathers-hog-hair/

Laisser un commentaire