Écrans solaires : réponses aux critiques

Cover - Sunscreens Front CJNous avons demandé à la chercheuse Elizabeth Plourde de répondre aux critiques faites à l’endroit de son livre Sunscreens Biohazard – Treat as Hazardous Waste (Dangers des écrans solaires – À traiter comme un déchet dangereux) qui traite de la toxicité des nanoparticules d’oxyde de titane et de zinc. Voici ce qu’elle nous a écrit :

« Merci beaucoup de transmettre les informations concernant les dangers des écrans solaires et la façon dont elles nuisent à notre santé et à la vie marine.

De nombreuses études publiées n’ont pas cherché à présenter le problème dans son ensemble. Il y a beaucoup de preuves que les produits chimiques pénètrent dans le corps. Mon livre compte 800 références qui expliquent en détail les dommages que les nanoparticules provoquent dans le corps. Une fois fabriquées au 1/5 000 du diamètre d’un cheveu humain, elles agissent non plus comme la molécule d’origine et pénètrent dans le cerveau, où elles détruisent une enzyme, et causent des lésions hépatiques.

Un nouvel article non mentionné dans mon livre répond aux fabricants qui ont commencé à utiliser des ingrédients micronisés depuis qu’ils ont réalisé les dangers présentés par les particules de taille nanométrique. Cette étude montre clairement que les deux dimensions provoquent les mêmes dommages dans le corps, notamment aux cellules des testicules et aux spermatozoïdes, et en plus les particules micronisées trouvées dans la moëlle osseuse perturbent le développement des cellules sanguines.

En outre, de nouvelles recherches ont révélé que le procédé de fabrication des nanoparticules utilise de l’aluminium. Comme il ne s’agit pas d’un ingrédient des crèmes solaires, les fabricants n’ont pas à l’indiquer sur l’étiquette. Pourtant, les écrans solaires qui sont testés contiennent effectivement de l’aluminium, ce qui n’est pas bon pour nous non plus.

Mon livre fournit la preuve des dommages causés par les ondes infrarouges longues.

La plupart des gens ont une carence en vitamine D. Il n’y a pas assez de soleil pour la fabriquer sous la peau lorsque les écrans solaires sont appliqués.

Aux États-Unis, on commence enfin à entendre des médecins qui disent que les adolescents développent un mélanome parce qu’ils ont utilisé un écran solaire. Mes critiques devraient lire mon livre pour constater la preuve convaincante que j’ai bâtie à partir d’une recherche rigoureuse que je présente clairement. Les 800 articles en question ont tous été publiés dans des revues scientifiques révisées par des pairs.

Le cardiologue Stephen Sinatra, auteur de The Sinatra Solution et d’autres ouvrages, a révisé mon livre. En Floride le mois dernier, il a dit aux participants à la conférence A4M, sur la médecine anti-vieillissement, que c’est un grand livre que tout le monde a besoin de lire car il présente des vérités qui doivent être rendues publiques.

Merci de nous aider à arrêter cette folie consistant à nous blesser nous-mêmes ainsi que nos récifs coralliens. »

Pour en savoir davantage  Nanotechnologies et santé : que sait-on des risques, Dr Pierre Auger, bulletin BISE, Institut national de santé publique du Québec, septembre-octobre 2006.

Quelques références fournies par Mme Plourde :

Investigation of genotoxic and cytotoxic effects of micro- and nanosized titanium dioxide in six organs of mice in vivo. Sycheva LP, Zhurkov VS, Lurchenko VV, et al. Mutat Res. 2011. 726(1):8-14.    

Effects of Th1 and Th2 cells balance in pulmonary injury induced by nano titanium dioxide. Chang XFu YZhang YTang MWang BEnviron Toxicol Pharmacol. 2014 Jan;37(1):275-83. doi: 10.1016/j.etap.2013.12.001. Epub 2013 Dec 13.  

Nano-titanium dioxide induced cardiac injury in rat under oxidative stress. Sha BGao WWang SLi WLiang XXu FLu TJFood Chem Toxicol. 2013 Aug;58:280-8. doi: 10.1016/j.fct.2013.04.050. Epub 2013 May 7.

Environmental impact of sunscreen nanomaterials: ecotoxicity and genotoxicity of altered TiO2 nanocomposites on Vicia faba. Foltête ASMasfaraud JFBigorgne ENahmani JChaurand PBotta CLabille JRose JFérard JFCotelle SEnviron Pollut. 2011 Oct;159(10):2515-22. doi: 10.1016/j.envpol.2011.06.020. Epub 2011 Jul 29.

Nano titanium dioxide photocatalytic protein tyrosine nitration: a potential hazard of TiO2 on skin. Biochem Biophys Res Commun. 2008 Jun 13;370(4):675-80. doi: 10.1016/j.bbrc.2008.04.010. Epub 2008 Apr 11.  

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
C’est confirmé : le cellulaire cause les mêmes tumeurs chez les rats que chez les humains
Le radon, ce tueur silencieux
Premier retrait d’un cellulaire hors norme au Canada
Phonegate : des médecins demandent le retrait de millions de cellulaires

Laisser un commentaire