smog et rejette une imposante quantité de polluants dans l’atmosphère, tel que révélé dans une étude d’Environnement Canada sur les émissions résultant de l’utilisation des tondeuses à gazon au pays.

Pour plusieurs, un gazon vert et frais taillé serait une condition essentielle à l’esthétique de toute résidence, qu’elle soit rurale, banlieusarde ou urbaine. Cette image est si forte socialement que dans l’esprit de la majorité des propriétaires, la valeur de leur propriété se mesure à la superficie de la pelouse qui l’entoure. Non en reste de cette mentalité, dans certaines municipalités, une pelouse en friche peut valoir une amende à son propriétaire. Il en résulte bien des inconvénients, dont l’un des plus désagréables est certes le concert de tondeuses à gazon, de débroussailleuses et de coupe-bordures qui débute immanquablement le samedi à l’aurore pour se terminer le dimanche à la tombée du jour. Combien de chaudes et calmes soirées d’été ont été anéanties par cette idéal de l’aménagement paysager?

>> Découvrez l’article au complet

DES TONDEUSES À GAZON PROPRES, PROPRES
Size : 506.2 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire