Compteurs intelligents : sommes-nous maîtres chez nous?

Voici la présentation Powerpoint de la conférence que j’ai donnée à l’Expo Manger Santé le 17 mars 2012 à Montréal.

Et le témoignage déposé à la Régie de l’énergie par une famille montréalaise dont les quatre membres souffre de nombreux malaises depuis l’installation de six compteurs intelligents dans leur cuisine.

Il faut comprendre que ces compteurs à radiofréquences ne font que faire déborder le vase de notre surexposition aux CEM.

L’Allemagne et l’Agence européenne de l’environnement conseillent d’éviter si possible le WiFi et les autres technos sans fil: http://www.cellphonetaskforce.org/?page_id=128

Ce document cite aussi trois agences fédérales américaines qui estiment depuis 1993 que les lignes directrices d’exposition aux radiofréquences du FCC (équivalentes au Code de sécurité 6 de Santé Canada) sont inadéquates car elles ne tiennent pas compte des risques possibles pour la santé à long terme.

Pour plus de détails, consulter nos articles sur l’électrosmog.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Comment dormir sur vos deux oreilles
Le portail des électrosensibles québécois
Lectures printanières
Bau-biologie : les 25 règles de base

Laisser un commentaire