Compteurs intelligents : les frais d’option de retrait réduits de moitié

Beaucoup de Québécois veulent empêcher que leur compteur mécanique soit remplacé par un compteur à radiofréquences.

Beaucoup de Québécois veulent empêcher que leur compteur mécanique soit remplacé par un compteur à radiofréquences.

Hydro-Québec vient de demander à la Régie de l’énergie de réduire de moitié les frais imposés pour refuser un compteur nouvelle génération (dit ‘intelligent’). Le coût unique de l’installation d’un compteur non communicant passerait à 48 $ et les frais de relève manuelle, à 8 $ par mois.

 

Détails : http://www.newswire.ca/en/story/1357285/compteurs-de-nouvelle-generation-hydro-quebec-depose-aupres-de-la-regie-de-l-energie-sa-demande-de-revision-a-la-baisse-des-frais-de-l-option-de-retra

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Maisons écologiques : la France innove encore
Colloque Défis Bâtiment Santé 2017 : surprises et déception
Les réseaux municipaux de fibre optique seraient le futur, dit un expert en domotique
L’OMS recommande d’éviter les ondes non ionisantes (sic)

2 Responses

  1. Jean Dubé

    Depuis quand est-ce logique de payer pour ne pas avoir quelque chose ?
    Il y a des ponts à péage et je n’ai pas à payer si je ne les utilise pas ,
    Pourquoi on devrait payer pour du travail qui ne se fera pas pour des équipements qu’on aura pas ?
    La logique n’a pas dû s’arrêter chez ses gens quand elle est passée .
    Le pire dans tout ça c’est qu’après ils vont dire que HQ a fait plus de profit pour justifier de se donner des bonus alors qu’il n’y aura aucune justification pour ça , une véritable arnaque.

Laisser un commentaire