Champs magnétiques au Québec : une urgence de santé publique

Depuis 1991, le gouvernement du Québec a refusé par trois fois d’appliquer les recommandations de ses propres conseillers médicaux en matière de réduction de l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) de 60 Hertz.

Cette situation est inacceptable puisque nous sommes le peuple le plus exposé en Occident, sinon au monde, aux champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (EBF).

>> Découvrez l’article au complet

Champs électromagnétiques au Québec : une urgence de santé publique
Size : 95.1 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Lectures d’automne 2019
Bientôt dans une bibliothèque près de chez vous
Aidez à démystifier le traitement médical des effets nocifs de l’électrosmog
Ondes : des médecins belges demandent l’application du principe de précaution

2 Responses

  1. agfauteux

    Vous pouvez acheter un lecteur ou commander une inspection chez http://www.em3e.com ou http://www.essentia.ca Les risques à la santé dépendent de plusieurs facteurs, dont l’intensité des ondes, la durée de l’exposition, votre état de santé, etc. Plusieurs textes à ce sujet sont disponibles dans notre section Électrosmog
    Bien à vous

Laisser un commentaire