HYDRO-QUÉBEC S’INTÉRESSE À L’ÉNERGIE DU SOL

Tout concorde pour que l’énergie géothermique connaisse bientôt son heure de gloire. Flambée des prix du pétrole, lutte aux changements climatiques, besoins accrus de climatisation, manque d’eau derrière les barrages d’Hydro-Québec, opposition au projet de la centrale au gaz du Suroît, etc. « Nous sommes à l’étude en ce moment pour la géothermie dont le potentiel est à considérer, confirme le porte-parole de la société d’État, Marc-Brian Chamberland. Elle sera traitée dans notre prochain Plan global d’efficacité énergétique qui sera déposé cet automne. »

Voir notre dossier en matière de géothermie pour plus de détail.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
En kiosque : Printemps 2018
Géothermie : 10 pièges et embuches (réservé)
Pomper le chaud et le froid (réservé)
REHAU, les spécialistes du chauffage hydronique (réservé)

Laisser un commentaire