La ministre des Ressources naturelles du Québec, Martine Ouellet, a bonifié le programme Rénoclimat de 34,1 $ millions pour trois ans.

Bonne nouvelle pour les gens qui veulent réduire leur facture de chauffage et accroître leur confort : la subvention accordée dans le cadre du programme Rénoclimat est haussée de 60 % et la limite d’une participation par habitation est éliminée. Le programme Rénoclimat s’adresse aux propriétaires désirant améliorer l’efficacité énergétique de leur maison unifamiliale individuelle, jumelée ou en rangée, duplex, triplex ou — et c’est tout nouveau — d’un immeuble de 4 à 20 logements. Il suffit de commander l’évaluation énergétique via la ligne sans frais Rénoclimat. Un conseiller évaluateur analysera tous les aspects ayant trait à l’efficacité énergétique de votre habitation, notamment en procédant à un test d’infiltrométrie mesurant son étanchéité à l’air. Il produira ensuite un rapport d’évaluation incluant la cote ÉnerGuide de la maison de 0 à 100 points (une maison bâtie en 2013 obtient une cote d’au moins 78). Le rapport comprendra aussi des recommandations détaillant les travaux les plus urgents permettant de réduire vos coûts de chauffage.

Pour avoir droit à la subvention après travaux, le propriétaire devra commander une seconde évaluation — gratuite dans le cas d’une première participation — permettant de mesurer l’impact des améliorations. La première évaluation coûte 150 $, mais 100 $ sont remis si on commande l’évaluation après travaux. Pour une unifamiliale, les subventions comprennent 490 $ si on installe un ventilateur récupérateur de chaleur, 2 115 $ pour un système géothermique, 815 $ pour augmenter la résistance thermique des murs de fondation de R-10 et au moins 245 $ pour l’atteinte du degré d’étanchéité à l’air recommandé par l’évaluateur.

Selon un partenaire du programme, Pascal Dubois, président de l’entreprise montérégienne Legault-Dubois, Experts-conseils en bâtiment, le MRN a décidé d’abolir deux exigences qui nuisaient à la popularité du programme qui avait connu une forte baisse depuis la disparition de son pendant fédéral, écoÉNERGIE RÉnovation. Ainsi pour avoir droit à une subvention à l’achat d’une pompe à chaleur, il ne faudra plus au préalable s’assurer que l’isolation des combles atteigne une résistance thermique de R-40 et que l’on réduise les fuites d’air à travers l’enveloppe du bâtiment.

Pour être admissible à une aide financière Rénoclimat, il faut avoir fait réaliser deux évaluations énergétiques d’un domicile, incluant notamment un test d’infiltrométrie mesurant les fuites d’air avant et après travaux et, ce, à l’intérieur d’un délai de 18 mois. Les rénovations effectuées doivent avoir amélioré d’au moins 2 points la cote ÉnerGuide de l’habitation. « En moyenne, les participants au programme Rénoclimat constatent des économies de 25 % sur leurs coûts annuels de chauffage, après avoir effectué leurs travaux de rénovation. Et ces économies sont récurrentes! En quelques années, vous aurez récupéré l’équivalent des coûts de vos rénovations éconergétiques, explique le site du programme. Le montant de l’aide financière Rénoclimat est calculé selon la nature des travaux réalisés, selon la superficie de la surface rénovée. »

Cliquer sur les hyperliens suivants pour voir les tableaux indiquant les montants des subventions disponibles : pour les toitures, les fondations, les murs extérieurs et les planchers exposés, l’étanchéité et les logements multiples.

Pour commander une évaluation énergétique Rénoclimat, faire le  1 866 266-0008. Pour plus de détails, visiter le site http://renoclimat.qc.ca/

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Comment faire des rénovations écologiques?
Comment isoler le grenier
Isoler son sous-sol
Vers un Québec sans pétrole

1 Response

Laisser un commentaire