Géothermie : 10 pièges et embuches (réservé)

geothermie-carrier

Le coefficient de performance présenté dans les catalogues est purement théorique, car il se calcule sur la base d’une mesure prise en laboratoire dans des conditions de fonctionnement fixes. © Carrier

Par Denis Tanguay, président-directeur général de la Coalition canadienne de l’énergie géothermique de 2005 à 2016

Parmi les options possibles pour le chauffage et la climatisation des maisons, la géothermie se démarque par la quantité importante d’incertitudes techniques, économiques et réglementaires qui peuvent mener à une installation déficiente. En apparence simple, la route vers l’installation d’un système géothermique résidentiel efficace et fonctionnel – et qui le restera pendant plusieurs années!

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!
Si vous êtes déjà abonné, simplement vous connecter.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
La maison du futur : ventilation et géothermie sur mesure
En kiosque : Printemps 2018
Votre échangeur d’air pollue-t-il votre maison? (réservé)
Pomper le chaud et le froid (réservé)

Laisser un commentaire