Le livre qui fait du bien – L’art de vivre façon Spa Eastman, Guylaine Cliche, éd. de l’Homme, 2018, 272 pages.

Pour la plupart d’entre nous, la vie quotidienne se déroule à la vitesse d’un marathon qui engendre stress et tensions. Et s’il était possible de se sentir chaque jour comme si nous revenions d’une détente au spa, malgré l’agenda?

Réunissant les valeurs et les savoirs transmis au Spa Eastman, pionnier dans le domaine du mieux-être, ce livre se veut une conviviale invitation pour quiconque souhaite retrouver ou préserver les plaisirs de vivre en bonne santé.

Auteure, conférencière et coach d’écriture, Guylaine Cliche travaille depuis une vingtaine d’années au Spa Eastman. Épaulée par une trentaine de ses collègues chevronnés, elle a plongé au cœur des conférences et activités proposées au spa pour vous proposer le fruit de ses découvertes. Respiration, activité physique, alimentation, recettes savou­reuses, thermothérapie, aromathérapie, yoga, méditation, écriture… Partez à la décou­verte d’une panoplie d’outils peu coûteux et aisément accessibles, qui amélioreront votre qualité de vie et vous aideront à faire un virage vitalité tout en douceur et dans le bonheur.

Le Guide d’assainissement de l’air, publié en 1993 par la Société canadienne d’hypothèques et de logement et autrefois vendu pour 7 $, peut désormais être téléchargé en version numérique directement de sa bibliothèque (cliquer ici). Son sous-titre : Comment cerner et régler les problèmes de qualité de l’air de votre habitation.

En le parcourant, vous découvrirez étape par étape comment constituer et conserver un milieu sain contenant peu d’aérocontaminants biologiques et chimiques. Il s’adresse tant aux gens qui veulent faire de la prévention qu’à ceux qui éprouvent des problèmes de santé mineurs ou graves. « Il indique comment les contaminants agiront sur elles, comment déceler les risques de problèmes de santé, et comment décider des mesures correctives à prendre. L’information rassemblée ici ne vous permettra certes pas de guérir les nombreux malaises occasionnés par les aérocontaminants, mais en suivant les directives vous serez à même de régir la qualité de votre milieu intérieur et, en fin de compte, d’améliorer votre état de santé et votre bien-être. »

Même s’il a été rédigé il y a 25 ans, il est encore actuel et il pourrait vous éviter de devoir embaucher un investigateur en qualité de l’air et/ou un laboratoire pour détecter et régler un problème de pollution domestique affectant votre santé.

Les baromètres humains – Comment la météo nous influence (santé, humeur, crime, suicide), Gilles Brien, de l’Homme, 2015, 256 pages.

Gilles Brien est l’un des rares experts en biométéorologie au Québec. Météorologue à Environnement Canada pendant trente-trois ans, ex-chroniqueur météo à Radio-Canada et ex-président de l’Association professionnelle des météorologistes du Québec, il signe ici son premier livre.

La météo agit-elle sur nos émotions et sur nos comportements ? La réponse est évidente pour la plupart des chercheurs : non seulement le temps qu’il fait affecte notre santé et notre état d’esprit, mais il modifie également les pourboires que nous donnons, notre mémoire, notre capacité de performer et notre propension à faire des erreurs. Même le crime et les tendances suicidaires sont influencés par la température !
 
Dans ce livre fascinant, Gilles Brien révèle les fruits d’une longue enquête sur le terrain de la pluie et du beau temps. Pourquoi grand-maman est-elle la meilleure Miss Météo en ville ? Pourquoi les grands compteurs de la Ligue nationale de hockey sont-ils nés en hiver ? Quel rôle a joué la météo lors des deux référendums de 1980 et 1995 ? Et la température a-t-elle exercé une influence sur le printemps érable de 2012 ? Au Québec, la météo est au centre de tout et ce livre en fait la preuve en démontrant avec talent et humour que si le cœur a ses raisons, le corps a ses saisons !

Collaborateur au contenu médical de ce livre et auteur de la préface, le docteur Wilhelm Pellemans est biologiste, anthropologue et chirurgien.

Ce qu’on ne vous dit pas sur le changement climatique, Gilles Brien, de l’Homme, 2017, 176 pages.

Les Québécois connaissent le climat le plus turbulent au monde. Habitués aux extrêmes et aux tempêtes, le réchauffement de la planète ne leur fait pas peur. Pourtant, les phénomènes météorologiques violents, les sécheresses et les inondations s’apprêtent à déferler partout dans le monde, nous dit-on. Le ciel va-t-il nous tomber sur la tête? Quelle est la vérité derrière les discours alarmistes sur le climat?

Qui dit vrai sur le changement climatique? Les experts? Les militants? Les sceptiques? Les solutions proposées pour réduire l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement sont-elles viables? Qu’est-ce qu’on ne nous dit pas sur les véhicules électriques, l’éolien, le solaire?

Dans un langage simple, le météorologue Gilles Brien répond à ces questions en dressant un bilan des dernières recherches. Il jette sur la question climatique l’éclairage dont nous avons besoin pour démêler le vrai du faux et pour aborder l’avenir avec lucidité.

Changer d’ère, l’air de rien – Le guide pratique pour réussir sa transition, Valère Corréard, Rue de l’échiquier, 2018, 216 pages

L’objectif de ce guide est de donner à chacun la possibilité de s’approprier des initiatives ayant un impact social et environnemental positif, mais aussi des vertus sur le plan personnel, dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Dans la continuité de sa chronique hebdomadaire sur France Inter, Valère Corréard a construit son ouvrage à partir des solutions, dans le but d’encourager chacun à s’améliorer sans culpabiliser, avec pragmatisme et réalisme. Partant du principe qu’il n’est pas si aisé de sortir de sa zone de confort et d’abandonner du jour au lendemain des habitudes bien ancrées, il propose au lecteur d’avancer pas à pas dans la compréhension de chaque grand sujet abordé : l’alimentation, les modes de consommation, l’habillement, la consommation d’énergie, la mobilité, l’information, l’implication citoyenne et la relation au temps.

Demain, le Québec – Des initiatives inspirantes pour un monde plus vert et plus juste, Diego Carmer, Louis Héneault-Éthier, Karel Mayrand, Julie Roy, La Presse, 2018, 224 pages.

L’environnement se détériore à un tel rythme que certains chercheurs annoncent même la fin possible de l’humanité. Devant ce scénario apocalyptique, de plus en plus de gens refusent de baisser les bras et choisissent plutôt l’engagement. Aux quatre coins de la planète, des citoyens inventent un autre monde, plus respectueux de la nature et des humains.

Inspirés du film Demain, le documentaire maintes fois primé des Français Cyril Dion et Mélanie Laurent, les auteurs de ce livre, tous rattachés à la Fondation David Suzuki, sont allés à la rencontre de ceux et celles qui préparent le Québec de demain. De Montréal à Mingan, de Trois-Rivières à Trois-Pistoles, des Québécois contribuent à créer un monde plus juste, plus vert et plus démocratique. Ils œuvrent dans tous les domaines, que ce soit dans les transports, l’énergie, les déchets, le bâtiment, l’agriculture et l’alimentation, la finance et le développement des régions ou l’innovation sociale. Leurs projets peuvent inspirer le monde entier. Tous portent en eux un élan de transformation et un potentiel de contagion qui transcendent leur environnement immédiat. 

Ce livre présente un échantillon des nombreuses initiatives de transformation écologique, technologique et sociale qui sont en cours au Québec. C’est un pied de nez à l’impossible, une déclaration de guerre à la fatalité et au conformiste. Feuilletez un extrait en pdf.

Végétalisation biodiverse et biosolaire des toitures, Philippe Peiger, Nathalie Baumann, Eyrolles, 2018, 280 pages.

Quand la biodiversité, le biosolaire et la permaculture sont à l’ordre du jour, on est d’autant plus sensible à la végétalisation des toitures : faune et flore sauvages acclimatées à l’environnement urbain peuvent y prospérer.

Spécialistes avérés de ce domaine qui appartient désormais à l’urbanisme et à la construction, Philippe Peiger et Nathalie Baumann montrent comment aménager les toitures avec une couverture végétale permanente ; biodiverse, elle équivaut à celle d’un jardin, voire d’une prairie. On verra par ailleurs comment, dans le domaine biosolaire, on augmente la production d’électricité photovoltaïque en superposant les systèmes.

En suivant les précautions édictées dans ce guide, on contribue à augmenter la surface des espaces verts et de nature en ville. Développés pour l’habitat collectif et les bâtiments tertiaires ou industriels, les procédés sont applicables aux toitures de maisons individuelles ou de petits bâtiments.

La douleur repensée – Ce n’est pas parce qu’on a mal qu’on doit nécessairement souffrir, Dr Gaétan Brouillard, de l’Homme, 2017, 248 pages.

La douleur peut s’immiscer dans notre vie de diverses façons et bouleverser notre quotidien. Lorsqu’elle devient chronique, elle peut nous faire souffrir autant physiquement que moralement. Le but de cet ouvrage est de remonter jusqu’aux racines de la douleur, sous toutes ses formes, pour mieux la comprendre et ainsi mieux la traiter et la soulager.

Puisant dans sa vaste expérience auprès de milliers de patients, le Dr Brouillard y livre des explications éclairantes sur les causes physiques et psychologiques de la douleur. Surtout, il présente un éventail d’avenues possibles pour s’en libérer, des plus récentes percées médicales aux approches complémentaires, sans oublier les solutions naturelles, applicables à la maison.

À l’aide de techniques souvent simples et en favorisant une meilleure connaissance de nous-mêmes, il nous fournit tous les outils nécessaires pour reprendre en mains notre santé et enfin vivre plus librement.

La santé repensée – Cessez de chercher la pilule miracle, agissez différemment, Dr Gaétan Brouillard, de l’Homme, 2015, 208 pages.

Nous cherchons souvent le remède miracle à nos maux, la pilule qui permettrait d’enrayer rapidement nos symptômes. Il n’existe toutefois aucune solution «toute prête» pour nous prémunir contre les nombreuses maladies chroniques qui prolifèrent actuellement. Cela dit, le Dr Brouillard nous invite à prendre notre santé en mains en adoptant une vision globale qui réconcilie le corps, le cœur et l’esprit.

En s’appuyant sur la recherche scientifique, il bouleverse notre perception du corps et de ce qui l’entoure en démontrant à quel point notre mode de vie, notre environnement, nos dispositions émotives ou mentales et même nos pratiques spirituelles influent sur notre bien-être au quotidien. Puisant autant dans la médecine occidentale que dans la sagesse ancestrale et les traditions orientales, il suggère des pistes de solutions pour prévenir la maladie et augmenter la vitalité. Dans cette optique, la santé devient un art de vivre à cultiver ici et maintenant.

Radiation Nation – Your Complete Guide to EMF Radiation Safety, Daniel T et Ryan P DeBaun, Icaro, 2017, 208 pages.

Vous mangez des aliments biologiques et non-OGM. Vous ne buvez que de l’eau purifiée. Vous prenez soin de vous et de la santé de votre famille. Mais pourrait-il y avoir un danger silencieux et invisible qui pourrait causer du tort à vous et à vos proches? Il pourrait. C’est ce qu’on appelle le rayonnement à fréquence électromagnétique (CEM) et c’est l’un des problèmes de santé qui croît le plus rapidement dans notre société. Les rayonnements EMF produits par les technologies modernes tels que les téléphones cellulaires, les tablettes, les ordinateurs portables, le Wi-Fi et les compteurs intelligents sont une menace émergente pour la santé et nous sommes tous des cobayes dans une expérience gigantesque aux conséquences inconnues.

Mais ces technologies ne sont-elles pas réglementées et sécuritaires? Il est certain que le gouvernement et les autres organismes de réglementation s’assurent que ces technologies sont complètement sécuritaires avant d’être approuvées pour une utilisation généralisée, n’est-ce pas? Réfléchis encore. Quatre-vingt-quinze pour cent des adultes américains utilisent régulièrement des téléphones cellulaires. La plupart des ménages ont une connexion Wi-Fi. Et même les écoles deviennent de plus en plus dépendantes des appareils sans fil. Et pourtant, aucune de ces technologies n’a été prouvée sans danger pour les humains pour une exposition à long terme.

En fait, la science confirme que les champs électromagnétiques émis par des dispositifs électroniques communs peuvent provoquer des changements biologiques dans le corps, et la recherche croissante a déjà montré que cela peut conduire à une longue liste de problèmes de santé.

L’utilisation explosive des appareils mobiles s’est produite seulement au cours des vingt dernières années, mais nous avons seulement rayé la surface de la technologie encore à venir. Les enfants nés aujourd’hui seront exposés à des doses beaucoup plus élevées de rayonnement EMF que ceux nés il y a seulement dix ans. Quelles sont les ramifications et que pouvons-nous faire maintenant pour minimiser les retombées?

Y a-t-il une solution? Heureusement, il existe des mesures simples et efficaces que vous pouvez prendre pour minimiser les risques. L’éducation est la clé. Avec une préface de l’entrepreneur Dave Asprey, créateur du café Bulletproof et auteur du succès de librairie The Bulletproof Diet, Radiation Nation regorge des informations essentielles dont vous avez besoin pour faire des choix judicieux afin de rester en sécurité quand il s’agit de technologie.

Maisons écologiques, Jacobo Krauel, Links, 2015, 240 pages.

L’architecture écologique en 24 projets utilisant des matériaux avant-gardistes ou traditionnels, selon des conceptions employant à bon escient les ressources naturelles.

Un peu plus qu’une simple mode passagère, l’aptitude à soutenir des opérations écologiques constitue la direction que devra prendre l’architecture dans un futur proche. Portés par la nécessité, ou par un esprit entreprenant et de progrès, beaucoup d’architectes ouvrent les chemins inexplorés dans la conception de systèmes d’énergies efficaces et autonomes, ou dans l’utilisation des propriétés de conservation d’énergie des matériaux de haute technologie comme l’acier ou le verre.
Ce livre présente une soigneuse sélection de projets récents effectués par des architectes émergents fournissant un panorama intéressant de langages et de techniques appliquées au cadre riche et dynamique de l’architecture écologique. Tous les textes explicatifs, les étages et les détails constructifs ont été fournis par les architectes eux-mêmes, en faisant de ce volume une source précieuse mise à jour de l’état de l’architecture écologique actuelle.

Au bonheur des arbres – Histoires et bienfaits de 50 espèces, Collectif, Terre vivante, 2018, 208 pages.

Lequel d’entre nous ne s’est jamais arrêté devant un arbre et senti attiré l’espace d’un instant, sans trop savoir pourquoi ?

On aime à contempler les arbres de son jardin ou du parc d’à côté, on apprécie leur ombrage, on sent bien qu’ils éloignent le stress. Et pourtant, emportés par l’accélération de nos vies, nous ne savons plus profiter de cette inépuisable source d’énergie.

Les travaux scientifiques récents nous permettent de commencer à percer leurs mystères, et on pressent même qu’ils seraient peut-être plus évolués que nous. Contraints à l’immobilité, ils ne vivraient pas sans une forme d’intelligence biochimique. Ils prouvent également que le contact avec l’arbre apporte un réel bien-être psycho-physique.

Voici 50 arbres rassemblés dans cet ouvrage, tous porteurs d’histoires et de savoirs à dé-couvrir. La plupart sont très familiers. On découvrira l’aulne, arbre des sorcières et des gibets, l’olivier, arbre de paix, le tilleul protecteur, le hêtre, arbre de la confiance en soi, le buis, symbole de longévité, le tendre et humble néflier, le frêne, image de l’audace… Pour chacun sont rassemblés des textes qui apportent un point de vue différent et complémentaire sur l’arbre considéré :

  • Un encart « mythes, légendes » revient sur les histoires qui ont accompagné l’arbre depuis des millénaires, de la mythologie grecque aux contes nordiques en passant par des références bibliques. Quelle place cette variété d’arbre a occupé dans le cœur des hommes des temps anciens ?
  • Une fiche signalétique précise les caractéristiques physiques de l’arbre, le type d’habitat ou de culture, mais aussi répertorie des cas exceptionnels, de longévité par exemple. Cette fiche est accompagnée d’une illustration type botanique (branche, feuille, etc.)
  • Les propriétés médicinales : quels bienfaits thérapeutiques pouvons-nous tirer de cet arbre ? On retrouvera ici la description des pouvoirs guérisseurs, ainsi que la mé-thode pour tirer parti des fleurs, racines, écorces, feuilles, etc.
  • Les pouvoirs énergétiques : enfin, ce texte invite le lecteur à entrer en contact avec l’arbre de façon psycho-physique afin de vivre de belles expériences sensorielles. L’arbre est considéré comme une source d’énergie que l’on peut aller écouter et ac-cueillir…

La description générale de chaque espèce fait le lien entre connaissances symboliques, empiriques, pratiques, thérapeutiques et découvertes récentes. Ainsi, elle replace l’arbre dans son environnement, ou détaille l’importance que les hommes lui accordent dans leur mode de vie (utilisation pour outils,  instruments, constructions…).

Ce livre pousse de nouvelles portes, explore de nouvelles idées, qui ont toutes un point commun : le respect de l’arbre, indispensable source de vie sur notre planète. Nous avons besoin des arbres, autant qu’ils ont besoin de nous.

Produire tous ses légumes, toute l’année !, Blaise Leclerc, Terre vivante, 2018, 120 pages

A l’heure de la mondialisation de la production alimentaire, produire une partie de sa propre nourriture est un acte fort. Il s’agit d’une démarche individuelle relativement simple et rapideà mettre en place.

Les légumes et fruits représentent une part importante de notre alimentation. Viser à produire ses propres légumes dans son potager nous rapproche de l’autonomie alimentaire.

Récolter ses propres légumes toute l’année présentent de nombreux avantages :

  • Être en harmonie avec les saisons et avec son territoire,
  • Tendre vers l’autonomie alimentaire,
  • Se régaler de légumes savoureux,
  • Produire des espèces et des variétés de légumes plus nombreuses et diversifiées que dans le commerce,
  • Optimiser les apports nutritionnels du potager : fibres, vitamines, protéines, lipides, sels minéraux, anti oxydants,
  • Faire de réelles économies. 

Mais comment s’y prendre ? Comment créer son potager ? Comment planifier ses cultures pour conserver ou récolter des légumes toute l’année ?Rien de plus simple ! Il vous suffit de suivre les conseils prodigués par Blaise Leclerc dans ce livre.  Il vous y donnera des exemples de surfaces à cultiver et de quantités à semer ou planter selon la typologie de votre famille.

Un répertoire des légumes de A à Z, incluant chaque fois un calendrier de production et les rendements vous permettront de tendre vers une autonomie alimentaire toute l’année !

La permaculture : en route pour la transition écologique, Grégory Derville, Terre vivante, 2018, 192 pages.

Bien au delà de la technique de jardinage à laquelle elle est trop souvent réduite, la permaculture est tout à la fois une philosophie, une science, un ensemble de techniques ou de pratiques, et une stratégie. Une philosophie qui nous invite à adopter un positionnement bienveillant, à être dans une posture d’observation constante, à envisager les opportunités plutôt que les problèmes, à considérer les situations dans leur ensemble plutôt que fragmentées…

Applicable à de nombreux domaines (jardinage, éco-construction, gestion de l’eau…), la permaculture apparaît de plus en plus comme la solution qui nous permettra de répondre à l’ampleur de la crise écologique qui s’annonce.

Changer nos modes de vie pour produire nous-mêmes une plus grande part de notre alimentation, mieux préserver nos sols, économiser davantage l’eau et l’énergie.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Les produits chimiques courants responsables de la moitié du smog urbain!
Comment assainir son lieu de vie et de travail
Merci, Boucar!
Futur règlement sur les toits verts : la RBQ répond à nos questions

Laisser un commentaire