Aidez à démystifier le traitement médical des effets nocifs de l’électrosmog

Du 6 au 8 septembre prochain, je serai à Scotts Valley, en Californie, pour couvrir la première conférence médicale en Amérique du Nord portant sur le diagnostic et le traitement des problèmes de santé causés par l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM). Cette conférence unique en son genre est destinée à enseigner aux professionnels de la santé comment reconnaître, évaluer et traiter les signes et symptômes liés à l’exposition aux rayonnements sans fil (radiofréquences, dont les micro-ondes) et aux basses fréquences, comme le 60 hertz utilisé par les fils et appareils électriques.
Je lance aujourd’hui une campagne de sociofinancement sur le site Haricot, car j’ai besoin de votre aide pour réaliser ce voyage de près de quatre jours. Mon objectif est de 1 300 dollars. Pourquoi y contribuer?
Parce que cela vous permettra d’être parmi les premiers à obtenir des informations exclusives sur les façons de diagnostiquer et de traiter les problèmes de santé liés aux ondes. Et parce que nous sommes tous affectés par la pollution sous toutes ses formes, des millions de gens ignorant toutefois que l’électrosmog nuit à leur santé et à leur bien-être qui peuvent s’améliorer si l’on s’en protège.
Cette conférence honorera le chirurgien thoracique texan William J. Rea qui voulait l’organiser, mais qui est décédé à l’été 2018. Fondateur de l’Environmental Health Center (EHC) de Dallas, en 1974, ce pionnier de la médecine environnementale y a traité avec succès des milliers de patients — dont plusieurs médecins canadiens — devenus hypersensibles aux produits chimiques ou aux ondes. En 1991, il fut l’auteur de la première étude de provocation à double insu et placébo à prouver que les champs électromagnétiques déclenchent les symptômes d’hypersensibilité aux ondes.
Les organisatrices de la conférence sont la Dre Stephanie McCarter, une interniste qu’il a traitée et qui travaille à l’EHC-Dallas depuis 15 ans, et la docteure en médecine naturopathique Lyn Patrick, formatrice réputée en médecine de l’environnement. Selon elles, toutes les personnes aux prises avec des problèmes de santé (des infections chroniques aux effets des métaux lourds en passant par l’autisme, le cancer, l’infertilité et la démence) sont à risque de développer une intolérance aux ondes auxquelles nous sommes de plus en plus exposés à l’ère du tout-au-sans-fil.
Lors de cette conférence, des cliniciens experts et des chercheurs dans le domaine des effets sanitaires des CEM présenteront des stratégies méconnues pour diagnostiquer et traiter l’électrohypersensibilité (EHS) et ses conditions sous-jacentes. La Dre Patrick est notamment une experte des infections (hépatite C, VIH, etc.) et la Dre McCarter a enseigné sur l’EHS à l’Université du Texas à Dallas. Celle-ci est spécialisée en préparation d’antigènes pour l’immunothérapie de provocation/neutralisation ainsi que dans le traitement Neurolink permettant de diagnostiquer et de traiter les signaux d’incongruence entre le cerveau et le corps. Les autres conférenciers de marque sont :
• la toxicologue ontarienne Magda Havas;
• l’urgentologue britannique Erica Mallery-Blythe;
• le neuroscientifique suédois Olle Johansson;
• l’épidémiologiste américaine Devra Davis;
• l’oncologue français Dominique Belpomme;
• l’hygiéniste industriel et bau-biologiste américain Peter Sierck;
• la psychiatre Victoria Dunckley et plusieurs autres médecins américains : Sharon Goldberg, Gunnar Heuser, Toril Jelter, Pilar Munoz-Calero, Lisa Nagy, Kalpana Patel, Cindy Russell et Elizabeth Seymour.
Comme vous le constatez, il est extrêmement rare qu’autant de sommités sont réunies pour partager leurs connaissances sur les moyens de traiter les problèmes de santé liés à l’électrosmog.
Découvrez les cadeaux que j’offrirai aux gens qui contribueront généreusement à ce projet sur le site de sociofinancement québécois Haricot où vous pouvez contribuer au financement de mon projet. Si vous aimeriez recevoir des reçus d’impôt, svp faire votre don via notre partenaire l’Association pour la santé environnementale du Québec, un organisme de bienfaisance dûment enregistré (BN 81011 6624 RR0001). Soit émettre et poster le chèque à l’ordre de ASEQ-EHAQ, CP 364, Saint-Sauveur, Québec J0R 1R0 ou payer via Paypal sur son site à l’adresse http://www.aseq-ehaq.ca/dons/.

Dans ces deux cas, svp préciser qu’il s’agit d’un don pour l’EMF Conference et m’en aviser par courriel à andre@maisonsaine.ca, sinon nous ne pourrons pas le savoir et le don ne me reviendra pas.

Merci beaucoup de votre précieuse collaboration.

Plus de détails sur emfconference.com

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
L’arc-en-ciel invisible – Une histoire de l’électricité et de la Vie
Appel à l’aide d’une proche aidante
Lectures d’automne 2019
Nouveau front québécois contre la triade 5G/IdO/IA

2 Responses

  1. Morag MacLellan

    I heard on your YouTube about the cell phone case for shielding EMF, can you please provide a link, I have not found it yet.

Laisser un commentaire