Jardiner pour contrer les changements climatiques

L’écrasante majorité des experts du climat sont d’accord : les activités humaines contribuent aux changements climatiques majeurs qui menacent la survie de notre planète. Ces changements sont déjà notables au jardin et dans les espaces verts. Par exemple : des températures minimales hivernales plus élevées, des insectes ravageurs du sud qui s’aventurent plus au nord, des papillons qui reviennent de leur migration annuelle alors que les fleurs qui les nourrissent sont déjà fanées suite à un printemps précoce, des extrêmes climatiques (sécheresses, canicules, tempêtes, redoux hivernaux, etc.) plus fréquents et plus intenses. Face à ces menaces, une question se pose : votre jardin est-il un capteur ou un émetteur net de gaz à effet de serre ? Les conseils donnés ci-dessous vous aideront à trouver la réponse. Mais avant d’aborder les solutions, un petit rappel s’impose.

>> Découvrez l’article au complet.

Jardiner pour contrer les changements climatiques
Size : 543.3 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire