SONOclimat ECO4 : un panneau isolant québécois 100 % écologique

Tout projet de construction ou d’agrandissement de maison est confronté aux exigences de plus en plus importantes de l’isolation. Il en va non seulement ainsi au plan des normes plus élevées du Code de construction, mais aussi du souci, toujours croissant, d’économie d’énergie. Dans la démarche de construction d’une minimaison, j’ai voulu la concevoir avec des matériaux recyclés ou qui n’ont pas recours aux énergies fossiles. Or, le domaine des panneaux extérieurs en est un assez compliqué de ce point de vue.

Une popularité liée à sa disponibilité

Le type de panneaux qui semblent gagner en popularité combine fibre de bois recyclée avec polystyrène expansé. En plus d’ajouter à l’isolation thermique et sonore, il permet un renforcement de l’étanchéité de l’habitation et un accroissement de l’efficacité dans les opérations de construction, en jouant le rôle de contreventement. Or, la popularité de ces panneaux s’explique beaucoup par sa disponibilité auprès des détaillants, même pour des petites quantités.

Au moins deux fabricants offrent un tel panneau : R4-HP de la compagnie Matériaux de construction BP Canada et SonoClimat R4 de Matériaux spécialisés Louiseville (MSL). Ces deux produits recyclent de la fibre de bois et lui ajoutent un panneau de polystyrène expansé. Pour le recyclage de la fibre, ce panneau est considéré comme un pas dans la bonne direction et contribue à l’obtention de crédits LEED. Il demeure que l’utilisation du polystyrène, du point de vue environnemental, heurte tout projet écologiste, étant donné que ce matériau est un sous-produit pétrolier et non recyclable car laminé.

Une alternative écologique 100 % québécoise

Or, il existe une alternative tout à fait fonctionnelle, connue du lectorat de La Maison du 21e siècle qui en a déjà fait écho. Il s’agit du SONOclimat ECO4, de MSL, un produit québécois 100 % écologique car entièrement composé de fibre de bois. Celles-ci sont entrelacées et fusionnées à la chaleur puis le panneau est protégée par une émulsion de cire.

Ce panneau présente les mêmes caractéristiques que les produits précédents : une résistance thermique de valeur R-4 conforme aux exigences de bris thermique mural du Code, une importante perméabilité à la vapeur d’eau, d’excellentes qualités structurales et un niveau élevé d’insonorisation. Il laisse l’humidité s’échapper de la cavité murale afin d’empêcher la dégradation de la structure. Le SONOclimat ECO4 peut être utilisé comme isolant sur les murs extérieurs ainsi que sur les murs intérieurs. L’épaisseur du panneau de 3,75 cm, légèrement supérieure aux autres panneaux, ajoute de la rigidité et du contreventement au mur.

Le défi de l’accessibilité

Toutefois, après des appels répétés à différents réseaux de quincaillerie, ce panneau n’est pas disponible pour de petites quantités (il me fallait 20 feuilles pour ma minimaison). En fait, les quincailleries iront s’approvisionner chez MSL à Louiseville seulement si la commande est pour un paquet complet (30 feuilles). Après avoir communiqué avec le service de commercialisation de MSL, on m’a indiqué quelques fournisseurs qui, habituellement, offrent des quantités plus réduites à travers leur réseau. Or, aucun de ceux-ci ne me permettait d’acheter moins d’un paquet! Il semblait en outre impossible de réunir des quantités restantes. Le coût (de 43 $ la feuille) du SONOclimat ECO 4 est de 15 à 20 % plus élevé que sa version R4, mais l’investissement en vaut le coup, car, sur l’ensemble d’un projet, l’impact sur le prix d’une maison est limité. C’est le fabricant MSL lui-même qui m’a permis de me procurer une petite quantité. « Certains détaillants le vendent à la feuille, mais ils n’en ont pas toujours en magasin », précise Ben Flanagan, directeur du marketing chez MSL.

Le panneau de fibre de bois avec une couche de polystyrène expansé est présenté comme un produit écologique. Il est toutefois appelé à ne pas être utilisé dans une démarche écologiste. C’est un peu comme les établissements financiers qui offrent des placements éthiques qui comprennent des entreprises pétrolières!

La compétitivité des produits écologiques va de pair avec leur usage accru. Au bénéfice du développement de l’accessibilité de produits respectueux de l’environnement, l’action du milieu environnemental et de celui de la construction de maisons saines est cruciale, et le recours du panneau isolant extérieur 100 % écologique fait partie des options en ce sens.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Quel chauffage est l’idéal? (Réservé)
En kiosque (été 2019) Un fonds vert autochtone pour démocratiser l’énergie solaire
Les avantages et les inconvénients du chauffage résidentiel au bois
La maison des précautions

1 Response

  1. Francis Ross

    Bonjour,
    Pour ma maison nous en avons utilisé plus d’une centaine et nous n’avons pas eu de problème de disponibilité et c’était du SonoEco4

Laisser un commentaire