Maison basse consommation : combien ça coûte?

 Benoit Lavigueur est comme un grand chef qui a simplifié son menu après des années d’expérimentations culinaires.

Paille, chanvre, cellulose, laine de roche, simple et double ossature : depuis 2008, le constructeur et son entreprise Belvedair ont bâti environ 150 maisons écologiques — autour de 20 % sont certifiées LEED — et testé 34 recettes de coupes de mur. Après avoir même « goûté » à une très coûteuse maison qui convoite la certification Passivhaus, il a finalement décidé de n’offrir qu’un concept qui donne selon lui le meilleur coût/bénéfice 

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!
Si vous êtes déjà abonné, simplement vous connecter.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
En kiosque (printemps 2019) L’électricité solaire à parité avec Hydro-Québec
Retour sur la première maison certifiée Neutre en carbone
Primeur : L’électricité solaire à l’aube de la parité au Québec, selon CanmetÉNERGIE/RNCan
Les avantages et les inconvénients du chauffage résidentiel au bois

1 Response

  1. B. Bucher

    Bravo à M. Lavigueur pour ce travail de fond pour faire progresser la construction écologique au Québec. Venu de l’Europe voici 20 ans, je suis ébahi par le manque de volonté des autorités et des propriétaires de faire bouger les choses dans ce domaine. Probablement qu’une énergie pas chère y est pour beaucoup…

Laisser un commentaire