Site de dépôt volontaire de matières organiques. © Ville de Longueuil

Des villes, citoyens et entreprises prennent les devants et nous inspirent à en faire davantage alors que nos sites d’enfouissement débordent et leurs coûts s’alourdissent. 

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!
Si vous êtes déjà abonné, simplement vous connecter.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Matériaux de cuisson : lesquels choisir pour une cuisine saine ?
Comment assainir son lieu de vie et de travail
Maisons saines : l’héritage de Virginia Salares
Collectivités viables : les modèles selon Emmanuel Cosgrove (réservé)

Laisser un commentaire