Le CNRC recommande de créer un espace de drainage à l’arrière des brides de fixation le cas échéant.

Au cours de leur vie utile, la plupart des fenêtres subiront une infiltration d’eau qui s’accumulera dans leur ouverture brute de bois d’œuvre. C’est ce qu’ont démontré des essais menés durant plusieurs années sur divers produits de fenestration au Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Les règles de l’art pour la pose des fenêtres tiennent donc compte de cette réalité. J’ai eu l’honneur de les vulgariser en 1999 dans le feuillet technique Conception de joints durables entre les fenêtres et les murs,

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Manifeste en faveur de l’habitation durable
Maisons saines : l’héritage de Virginia Salares (Réservé)
En kiosque : hiver 2018 (écoquartiers)
Téléchargez gratuitement nos numéros parus de 1994 à 1996

Laisser un commentaire