Écoconstruction : les leçons d’un pionnier (réservé)

Benoit Lavigueur, écoconstructeur émérite, dirige la firme Belvedair.

Benoit Lavigueur, écoconstructeur émérite, dirige la firme Belvedair.

Avec une centaine de maisons basses consommation à leur actif, l’écoconstructeur Benoit Lavigueur et son entreprise Belvedair ont su tirer plusieurs leçons précieuses de leurs chantiers.

La principale : « Je dis aux gens de ne pas reproduire la moitié des choses que j’ai faites en 2008, dans ma propre maison de Sainte-Martine que nous faisons visiter à des centaines de personnes! », confie-t-il.

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Maison écologique à vendre (Saint-Lazare)
Introduction à l’électrosmog
Comment assainir son lieu de vie et de travail
Hydro et la spirale de la mort : l’autoproduction solaire tuée dans l’œuf?

1 Response

  1. Claire Andre

    traitants engagent, je préfère réaliser une enveloppe à l’épreuve des erreurs. Pour le projet Missisquoi, nous avons utilisé comme pare-vapeur un panneau d’isocyanurate aluminisé ou un contreplaqué scellé au ruban, comme c’est la norme en Europe, et un pare-air extérieur avec une membrane Tyvek insérée entre deux panneaux de fibre de bois Sonoclimat ECO4. »
    NOTE:
    ne pas mettre le Tyvek entre deux panneaux de fibre de bois Sonoclimat ECO 4 mais par dessus le panneau Sonoclimat ECO 4, et du coté extérieur. Ceci selon recommendation qui me fut faite par l’architecte M. André Bourassa

Laisser un commentaire