Autoconstruction : conseils pratiques (réservé)

Fleur0009 (2)

La résidence autoconstruite par l’architecte Roberpierre Monnier. Photos : Monnier Architecte

Cet article s’adresse surtout aux personnes qui en sont à leur première expérience d’autoconstruction d’un petit bâtiment résidentiel du groupe C (Habitations) au Code de construction du Québec (CCQ) en vigueur.

L’autoconstructeur a deux épées de Damoclès prépondérantes au-dessus de la tête : la gestion de l’argent et le contrôle de l’eau. Elles comptent parmi les principales causes des échecs, conflits ou réussites d’un projet.

 

Cet article est réservé à nos abonnés !

Vous-voulez lire la suite ?

Connectez-vous!Abonnez-vous!
Si vous êtes déjà abonné, simplement vous connecter.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Comment rénover une maison et réduire sa prime d’assurance?
Une maison en bois cordé qui suscite la fierté
Comment dormir sur vos deux oreilles
Minimaisons : plus d’avantages que de limites

Laisser un commentaire