Vivre autrement, un jeu d’enfant avec le Jardin d’Échange Universel (JEU)

Le Jardin d’Échange Universel a été conçue par Daniel Fargeas, un français, en 1998. C’est une monnaie comptable auto-gérée, de l’argent-dette sans intérêt. © https://jardindechangeuniversel.wordpress.com/

Francine Boutin et Yann Giraudet

Le Jardin d’Échange Universel (JEU) est un réseau d’échange sans frontières, ni hiérarchie, favorisant des échanges équitables entre humains. Il est utilisé dans plusieurs régions du Quebec, d’Europe et du monde entier, par des « JEUeuses » et « JEUeurs » de tous les âges et tous les milieux.

Chaque groupe organise régulièrement des rencontres d’échanges, dans un esprit de cocréation empreint de joie associé à un sentiment de reprise de pouvoir personnel. Le JEU est aussi une « monnaie comptable autogérée ».

Monnaie : un moyen d’échange multilatéral, différé, manuscrit;

Comptable : dont les accords chiffrés en points-JEU sont inscrits dans un carnet-JEU individuel;

Autogérée : administrée par l’individu lui-même.

Ce nouveau type de monnaie a été conçu et mis en place en 1998 par feu Daniel Fargeas, originaire du sud de la France. Il a commencé à être utilisé au Québec, en Estrie, dès l’année suivante. Le JEU est une monnaie souveraine parce qu’il ne relève d’aucune autorité autre que celle des JEUeurs en cause. Il permet un échange authentique qui consiste à donner une chose (un bien ou un service) et à en recevoir une autre en contrepartie.

Le JEU est par exemple une bonne façon de se procurer des aliments biologiques en échange d’autres biens ou services. © https://jeumontreal.ca/

1 minute = 1 point JEU (∞)

Autogéré, le JEU fait appel à la responsabilité de chaque JEUeur. Le JEU est universel car il est basé sur le temps qui nous est tous précieux. Il permet d’être plus libre, et toujours maître de ses échanges.

Son unité de comptabilité s’appelle le point JEU et correspond à une minute de temps passée par un être humain à faire n’importe quel genre d’ouvrage. Le carnet et les points des JEUeurs sont utilisés par des groupes de toutes les régions ou de tous les pays, indépendamment de la devise du pays. La référence “un point = une minute d’attention humaine”, est un repère assez large, qui peut s’appliquer à toute sortes d’ouvrages.

Cependant, ce n’est qu’un point de référence pour des travaux simples, et les échanges se font librement. Par exemple, un dentiste pourrait proposer ses services à 10 points par minute…

Chacun inscrit dans le carnet JEU individuel de l’autre les accords chiffrés en points-JEU.

Il est important de mentionner que le JEU diffère du troc car il est multilatéral. Par exemple, si Louise offre un produit ou un service à Claude, ce dernier n’a pas à offrir quelque chose en retour à Louise. Leur transaction sera inscrite dans leurs carnets respectifs et par la suite, Claude offrira à son tour quelque chose, mais à quelqu’un d’autre s’il le souhaite.

Voici ce que nous confie Mado, une participante : « Une fois qu’on connaît bien la façon dont le système financier mondial fonctionne, on cherche tôt ou tard une solution pratique pour le remplacer, du moins en partie. Le JEU représente l’outil tout indiqué pour explorer d’autres avenues. Facile à comprendre, facile à mettre en place et facile à utiliser, il rend les gens de plus en plus conscients que la richesse peut se créer à partir de ses propres talents, de ses productions, de ses passions et de ses surplus. »

Téléchargez le Guide pour les nouveaux JEUeurs à l’adresse http://jeumontreal.ca/documentation/guide_jeu/

Une monnaie sans frontière

Pour cette JEUeuse, le plus grand attrait du JEU « c’est que les gens qui y participent sont tous ouverts, conscients, lumineux et proactifs ». Cette dame a même « JEUé » avec des gens de divers pays comme la France, la Hongrie et la Roumanie.

En effet, le JEU est universel parce que son unité de base, la minute, possède la même valeur partout sur la planète. C’est une valeur stable d’une année à l’autre et d’un pays à l’autre, d’où l’aspect universel du JEU, ce qui le rend encore plus intéressant. Toute la gestion comptable se fait en points. Elle est individuelle et basée sur la clarté, l’honnêteté et la transparence. Le carnet-jeu de chaque participant remplace l’argent de papier ou électronique et facilite la gestion des échanges.

Un réseau d’entraide formidable

Le JEU est un partenariat sans centre ni structure qui favorise l’enrichissement de la communauté et le rapprochement des individus. Pour qu’une transaction JEU ait lieu, deux JEUeurs doivent se rencontrer et conclure une entente. Une fois qu’ils se mettent d’accord, chaque JEUeur inscrit la transaction dans le carnet de l’autre. Ainsi, le JEUeur n’inscrit jamais son échange dans son propre carnet. L’on peut se procurer un carnet JEU auprès de l’un des groupes JEU régionaux ou imprimer son propre carnet à partir d’un modèle disponible en ligne.

Les rencontres mensuelles favorisent les contacts pour planifier d’éventuels échanges de services.

Il existe présentement une dizaine de groupes JEU au Québec. Celui de Montréal compte environ 120 JEUeurs et il est de plus en plus populaire. Grâce à une base de données informatisée et autogérée, chaque individu peut consulter les offres et les demandes de chacun des JEUeurs et compléter lui-même ses offres et ses demandes. Des rencontres mensuelles sont aussi planifiées. Celles-ci permettent de créer et de renforcer des liens certains, par des échanges tels que nourriture, vêtements, livres, services, etc.

Ces rassemblements favorisent les contacts pour planifier d’éventuels échanges de services. Ainsi, le JEU devient un réseau d’entraide et de partage formidable. Les JEUeurs proposent leurs talents spécifiques comme la couture, le jardinage, le graphisme, etc. La liste est aussi longue et variée qu’il y a de talents uniques à chaque personne.

Plus il y a de JEUeurs, plus le potentiel d’offrir et de recevoir est grand. Nous aimerions faire rayonner le JEU pour qu’il devienne partie intégrante de notre mode de vie. Si vous désirez participer à une rencontre JEU, consultez le lien suivant : jeumontreal.ca. Vous y trouverez les coordonnées des facilitateurs ou personnes-ressources. S’il n’y a pas encore de JEU dans votre région, qu’à cela ne tienne, formez un groupe dans votre communauté!

Nous avons demandé à quelques participant(e)s de nous faire part de leur expérience en tant que JEUeurs – voici les commentaires recueillis :

  • « C’est merveilleux. Le JEU m’a ouvert à utiliser encore plus mon potentiel créatif, à rencontrer de belles personnes, à s’entraider, à être plus consciente de ma trace sur la planète. Je crois que pour faire rayonner le JEU, nous avons à en parler… Joyeuse journée ! » — Kosha
  • « Si le JEU n’était qu’un simple réseau de troc limitatif, il ne m’intéresserait pas. Je crois que c’est surtout un outil évolutif qui permet de vivre un authentique échange humain, de créer une communauté d’entraide et une certaine abondance… Ceci en tant qu’être humain souverain; et non plus en tant que citoyen esclave de l’argent, pris dans l’engrenage d’un système financier desservant généralement ses intérêts… » —Yann
  • « Grâce au JEU, j’ai trouvé quelqu’un pour faire de la randonnée pédestre. C’est merveilleux, ça me sort de la solitude. Je vais à la campagne aider une membre qui a une ferme. Cela me permet de respirer l’air frais et de jouir davantage de la vie tout en gagnant des points JEU. » — Ghislaine
  • « Le JEU, c’est une manière de vivre à l’échelle humaine, une nouvelle forme d’économie en marge de toute autorité de crédit extérieure, telle que représentée par la monnaie officielle. Transposer ce fonctionnement à plus grande échelle relève pour l’instant de l’utopie ou du rêve, mais adopter le JEU c’est faire une importante prise de conscience que notre système monétaire actuel exige la nécessité d’emprunter la monnaie pour créer de la richesse alors que dans le JEU, c’est la circulation des biens et services qui crée la monnaie sans intervention d’une autorité extérieure. Cet aspect est fondamental pour apprécier la valeur du JEU qui par ailleurs permet des échanges intéressants sur le plan humain, des échanges basés sur la confiance et l’entraide. » — Micheline

Nous vous encourageons à consulter les divers documents explicatifs sur le JEU sur le site jeumontreal.ca car chaque personne peut contribuer à créer cette richesse. Échangeons pour ensemble créer l’abondance!

Pour en savoir davantage :

fb.com/jeumontreal

jardindechangeuniversel.files.wordpress.com

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
4e Forum DD : les Jérômiens champions de l’« écoleaugie »

Laisser un commentaire