Les micromaisons mobiles arrivent au Québec!

Les micro-maisons mobiles mesurent de 175 à 225 pi2 et peuvent servir de maison, chalet, bureau ou commerce.

Les micro-maisons mobiles mesurent de 175 à 225 pi2 et peuvent servir de maison, chalet, bureau ou commerce.

S’inspirant du mouvement américain des Tiny Houses, Habitations MicroÉvolution serait la première entreprise de construction de micromaisons mobiles au Québec. Elle offre des unités clés en main personnalisées ainsi que des remorques et plans pour les autoconstructeurs. Le fondateur de l’entreprise, le biologiste Gabriel Parent-Leblanc, détenteur d’une maîtrise en gestion de l’environnement et spécialisé en efficacité énergétique, est un ancien collaborateur de La Maison du 21e siècle. On le lit régulièrement dans le magazine Vitalité Québec et sur son site Écoactualité.

Ses modèles de micromaisons se veulent abordables, écologiques et adaptés au climat québécois. Vendues à partir de 39 999 $, ces maisons mobiles comprennent une toilette à compost, un réseau électrique 120 volts, des armoires et un comptoir de cuisine, la finition intérieure et extérieure, etc. De nombreuses options sont également disponibles, comme l’installation d’une mezzanine, d’un skylight, de panneaux solaires photovoltaïques, d’un chauffe-air solaire, de volets rétractables, etc.

Les micromaisons mobiles peuvent servir d’habitation principale, chalet, bureau, commerce ou pour agrandir un  bâtiment à prix abordable.

Pour en savoir davantage :
www.habitationsmicro.com

De plus en plus de villes en voie d’accepter les micromaisons, selon cet article du Journal Les Affaires
Les mini-maisons s’installent au Québec

Question de rêver, voici des maisons fabriquées par Tiny Texas Houses. tiny 9337tiny 93162__#$!@%!#__unknown

Auteur

Dernières publications

15 Responses

  1. Hélène Tremblay

    Juste un petit mot pour partager. Moi et ma sœur avons entrepris chacune la construction d’une mini maison en même temps. Nous travaillons l’une à côté de l’autre et pouvons nous prêter main forte lorsque c’est nécessaire. J’adore cette expérience. J’ai 56 ans. Je fabrique ma propre maison dont j’ai dessiné les plans moi-même. C’est l’une des plus belles aventures de ma vie. Je trouve ça très motivant même si ça demande des efforts et de la détermination car je travaille aussi 50/55 hrs. semaine. Nous avons commencé notre projet en mai 2014 et de mai à novembre nous avons travaillés toutes les fin de semaines sans exception avec un objectif en tête. Être à l’abris pour l’hiver. Nous y sommes arrivées.
    Je vous remercie de faire partis de ces gens qui encouragent le changement et apportent espoir et visions nouvelles pour un monde meilleur. Bon succès pour 2015. Amitié. Hélène

    1. Bonjour Hélène,
      Merci du beau partage. Aimeriez-vous nous raconter votre histoire plus en détail et m’envoyer des photos svp?
      Je vous souhaite beaucoup d’amour et de bonheur en 2015 et pour la suite des choses!

    2. Darquise Auclair

      Bonjour Hélène,
      Je vous félicite, ainsi que votre soeur, pour votre initiative de construire une mini-maison. Je suis intéressée à faire de même. Avez-vous un blogue ou une page facebook pour nous inspirer… je suis aussi une femme de 54 ans et seule. J’aimerais me bâtir ce genre de mini-maison et ainsi devenir autonome sans rencontrer de gros frais. Merci infiniment.

    3. ginette boucher

      Je suis intéressée par un tel projet. J’aimerais également connaître le coût final et je serais intéressée à voir votre maison selon l’endroit où vous êtes établi. Merci de partager avec nous votre expérience.

  2. Marie

    Bonjour Hélène,
    Je pense que votre projet a rejoint plusieurs d’entre nous. Je suis également seule et à la retraite bientôt. J’aimerais avoir plus de détails i.e. plans, prix, etc.
    Au plaisir,
    Marie

    1. Tremblay Hélène

      Bonjour Marie, nous avons l’intention durant l’été de faire une journée porte ouverte pour nos amis. Peut-être nous pourrions élargir nos invitations et vous y accueillir.

  3. Jeanne

    Bonjour Hélène,
    Je suis également seule et à la retraite bientôt. J’aimerais aussi avoir plus de détails i.e. plans, prix, etc. J’aimerais aussi savoir dans quel coin vous avez installé vos maisons, car j’ai lu que les endroits où nous pouvons les installer sont rares.
    Merci et bonne journée
    Jeanne

  4. Estelle

    Bonjour Hélène,

    Très intéressant votre projet. Je projète d’acheter une mini maison . Est-ce que vous pourriez me donner plus d’information sur votre maison. La grandeur, le coût et dans quelle ville vous pouvez l’installer.
    Merci

  5. Anne

    Bonjour, c’est à la lecture d’un article dans la revue Touring du CAA que mon intérêt a débuté pour ce type d’habitation. Je suis dans la cinquantaine et aimerais avoir un petit chez moi à un prix très abordable. Peut-être que ce serait une solution?
    J’aimerais beaucoup en voir une.

  6. Jocelyne Ouimet

    Merci pour le partage Hélène. Je rêve moi aussi de me construire un chalet et ces micros maisons m’attirent avec leur côté écologique et respectueux de l’environnement. Merci André de nous faire profiter de ce beau projet.

  7. andré

    j ai un terrain a st Adolphe mais il n autorise pas ca atteint pas le minimum de pieds exiger ou dans les Laurentides on peut avoir un terrrain pour en faire batir une a part lanthier merci

  8. Daniel Murray

    Je suis de la rive sud de Québec,seul et à la retraite et j’aimerais savoir si vous connaissez des endroits pour installer une mini maison.

    1. agfauteux

      Lantier dans les Laurentides est la première et seule ville à les autoriser mais il y en aura d’autres sûrement, selon http://www.habitatmultigenerations.com/ qui négocie avec d’autres élus et que je vous recommande de contacter. Les micromaisons mobiles sont un alternative, détails dans notre numéro d’automne où nous ferons le bilan du Festival tenu à Lantier en juillet.

Laisser un commentaire