Fermeture de piscine : mode d’emploi et trucs écologiques

Prêtez une attention particulière au niveau d’eau. En effet, l’accumulation des précipitations (neige et pluie) peut faire monter le niveau d’eau et abîmer la piscine.

Publireportage

Promutuel Assurance a le plaisir de vous décrire toutes les étapes importantes pour fermer votre piscine hors terre de manière efficace et sécuritaire. En prime, vous y trouverez des trucs qui vous permettront à la fois d’économiser et d’adopter de bonnes habitudes sur le plan écologique.

Suivez-les bien. Vous garderez ainsi votre piscine propre, en bon état et prête à vous accueillir de nouveau à la prochaine saison de baignade!

Quel est le bon moment pour la fermeture de piscine?

Le plus tard possible, idéalement au mois d’octobre, quand la température de l’eau atteint 10 °C. En fait, l’idée est de maintenir l’eau propre le plus longtemps possible avant la fermeture pour éviter l’accumulation de saletés et de bactéries.

Truc écologique : en fermant la piscine le plus tard possible et en l’ouvrant le plus tôt possible, vous limiterez votre consommation d’eau. En effet, votre eau sera de nouveau belle et prête au printemps, ce qui vous évitera d’avoir à la vidanger.

Quelles sont les étapes importantes?
1. Nettoyer la piscine

Dans un premier temps, passez l’aspirateur. Utilisez ensuite le lavage à contre-courant, plus communément appelé back-wash. Quand vous enclenchez la manette du filtre à cette position, l’eau remonte dans le filtre, agite le sable et déloge ainsi les saletés, qui montent en surface et sont évacuées par le tuyau de vidange. Cela prend environ deux minutes.

Après, il faut mettre le filtre en position rinse pour évacuer l’eau sale qui se trouve entre la tête du filtre et le sable. Activez la pompe 30 secondes.
Enfin, réglez l’alcalinité de l’eau entre 100 et 120 ppm et le pH, entre 7,2 et 7,4.

Truc écologique : saviez-vous que de nouveaux systèmes d’assainissement de l’eau de piscine, plus écologiques que le chlore et le sel, sont de plus en plus présents dans le marché? Informez-vous sur l’ioniseur et l’ozoniseur!

2. Nettoyer tous les accessoires

Avant la fermeture de piscine, il ne faut pas oublier de nettoyer également les accessoires, c’est-à-dire le filtre, le cerne et la toile solaire. Bien entendu, pour chaque élément, assurez-vous d’utiliser des produits adaptés pour ne pas abîmer votre équipement.

Truc écologique : il existe de très bons produits d’entretien aux formules naturelles, sécuritaires et écologiques pour votre piscine.

3. Vidanger la piscine

Commencez par fermer votre écumoire, puis arrêtez la pompe. Mettez la manette du filtre à la position drain, waste ou vidange. Si vous n’avez pas de drain de fond, vous devrez faire la vidange avec la balayeuse. Ensuite, videz de l’eau pour en abaisser le niveau à environ 15 à 18 pouces sous l’écumoire (si vous n’êtes pas certain de la hauteur, mieux vaut vous renseigner auprès de votre détaillant pour connaître la hauteur recommandée, car elle peut varier d’une piscine à l’autre). Une fois que cette dernière action a été posée, vous pouvez arrêter la pompe.

Truc écologique : une pompe efficace à une vitesse vous permettra d’économiser grandement sur les coûts liés à la filtration d’eau, tout en rendant votre piscine plus écoénergétique.

4. Ranger la pompe et le filtre

Pour la pompe, commencez par débrancher le courant, puis débranchez tous les tuyaux, enlevez l’eau et nettoyez au besoin. Entreposez ensuite votre pompe dans un lieu chauffé et sec.

Pour le filtre, dévissez d’abord le manomètre, retirez la bulle de verre, puis videz le réservoir. Laissez le filtre suspendu à l’envers pendant quelques jours afin de bien vidanger le réservoir. Pour les filtres à sable, il ne sera pas faisable de suspendre le filtre. Il faut simplement enlever le bouchon inférieur de la cuve. Pour les filtres à cartouches, il faut enlever la cartouche, la nettoyer et vider l’eau. Rangez ensuite ces pièces ensemble et mettez le filtre à la position winterize ou entre deux positions.

5. S’occuper du drain de fond, de l’écumoire et du retour d’eau

La priorité est d’appliquer de l’antigel dans le boyau de drain de fond. De plus, il est recommandé de mettre un boudin d’expansion dans le drain de fond après l’antigel.

Pour ce qui est de l’écumoire, il faut d’abord enlever la porte, le cache-vis et le panier, puis y insérer de la mousse de polystyrène (styromousse).
Enfin, dévissez la bague autour du retour d’eau pour enlever l’œil. Vissez ensuite le bouchon d’hivernage pour empêcher l’eau de s’échapper.

6. Tirer la toile d’hiver et fermer le chauffe-eau

D’abord, n’oubliez pas de placer un ballon sous la toile afin de faciliter l’évacuation de l’eau de pluie. Cela évitera une tension trop importante sur la toile, ce qui pourrait endommager la piscine. Retenez qu’il faudra retirer la toile d’hiver avant les grands gels.

Avant de fermer le chauffe-eau, il est recommandé de drainer l’appareil de chauffage avec un aspirateur ou de souffler de l’air à l’intérieur. Enlevez également le bouchon de drainage, s’il y en a un.

Truc écologique : une thermopompe ou un chauffe-piscine solaire pour le chauffage de l’eau permet de faire de grandes économies par une consommation réduite d’électricité.

7. Vérifier le niveau d’eau

Dernière étape pour la fermeture de piscine : prêtez une attention particulière au niveau d’eau. En effet, l’accumulation des précipitations (neige et pluie) peut faire monter le niveau d’eau et abîmer la piscine. Pour éviter cela, n’hésitez pas à abaisser le niveau d’eau à 18 pouces sous l’écumoire. Aussi, facilitez l’évacuation de l’eau autour de la piscine.

Truc écologique : en ayant un système de récupération de l’eau de pluie, vous pourriez utiliser cette eau pour votre piscine au lieu de l’eau potable.

Cela fait le tour des étapes importantes à suivre pour bien fermer votre piscine! Grâce aux trucs écologiques, vous pourrez aussi poser des gestes concrets pour l’environnement et faire du même coup des économies substantielles.

Notez que ces renseignements vous sont donnés à titre informatif seulement. En effet, la responsabilité de procéder correctement à la fermeture de piscine vous revient. Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire vous-même, n’hésitez pas à faire affaire avec un spécialiste en entretien et en fermeture de piscine, car les bris causés par une mauvaise fermeture sont souvent très coûteux.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Mes systèmes de chauffage idéaux
Un chauffe-eau garanti 40 ans
Un artiste à la rescousse des électrohypersensibles
Ondes : la résolution de l’Association médicale californienne

Laisser un commentaire