Lectures hivernales 2017 : des micromaisons aux huiles essentielles

 
41

La grande révolution de la micromaison, Gabriel Parent-Leblanc, 239 pages, habitationsmicro.com, 2017.
Les micromaisons vous intéressent, mais vous ne savez trop où débuter? Bachelier en biologie et auteur d’une thèse de maîtrise en gestion de l’environnement sur les maisons écoénergétiques, le journaliste en environnement Gabriel Parent-Leblanc est un ancien collaborateur de La Maison du 21e siècle. En 2014, il a fondé Habitations MicroÉvolution, compagnie spécialisée dans la conception de micromaisons (superficies inférieures à 400 pi²) mobiles sur roues. Avant de se lancer dans la rédaction de ce livre, il s’en est construit une avec l’aide de 31 amis. Préférant la communication et le service-conseil à l’usinage de maisons, il a écrit ce livre pour faciliter la planification de votre micromaison de rêve et pour aider le mouvement des minimaisons (1 000 pi² et moins) à prendre de l’essor au Québec et ailleurs. Tel que le mentionne dans la préface Francis Gendron, fondateur de l’entreprise québécoise Solution Era, ce guide est le fruit d’un travail colossal de recherche, une mine d’astuces, d’idées et de ressources précieuses.

« Nous avons été la première entreprise à proposer ce modèle de maison ici au Québec, dès mai 2014, écrit Gabriel Parent-Leblanc. Nous offrons une assistance aux autoconstructeurs avec nos formations, nos remorques spécialisées et nos plans de constructions abordables et complets. Ce livre est destiné aux enthousiastes des tiny houses, peu importe s’ils sont débutants ou déjà au point de passer à l’action. L’ouvrage fournira effectivement des astuces, idées et ressources pour planifier la construction d’une minimaison, qu’elle soit sur roue ou fondation. Le document se veut aussi un guide de référence pour l’administration publique, les élus municipaux, le secteur financier, etc. Un tel outil est nécessaire pour que tous les acteurs du milieu aient les informations à portée de main lorsque vient le temps de prendre des décisions. »

La cuisine bio du quotidien – 100 recettes pour bien manger en famille sans se ruiner !, Marie Chioca, 224 pages, Terre vivante, 2017
Concilier alimentation bio au quotidien et budget raisonnable.
Manger bio c’est bien. Mais quand on a tout une famille à nourrir, ça peut coûter cher ! Marie Chioca, mère de famille nombreuse, brise les idées reçues et nous livre toutes ses précieuses astuces pour bien faire ses courses alimentaires, composer des menus équilibrés, éviter le gaspillage, consommer de saison , accomoder les restes, … et ainsi concilier alimentation bio et budget raisonnable. Cent recettes pour manger “un peu de tout, et de tout un petit peu” classées par saison et accessibles dès le plus jeune âge pour des plats joyeux et gourmands.

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses, auto-immunes, Maryse Goussart, Jean-Christophe Charrié et Sophie Bartczak, 256 pages, Terre Vivante, 2017.
Résultat d’une rencontre entre une patiente atteinte du cancer du sein, Maryse Goussart, son médecin généraliste, Jean-Christophe Charrié, et la journaliste spécialisée en santé Sophie Bartczak, ce livre – réclamé par les patients ! – est un guide exceptionnnel réunissant principes nutritionnels inédits, conseils pratiques et recettes, fruit d’une mise en pratique quotidienne et d’une expérience humaine partagée. Cette expérience et ces recettes, patiemment concotées au fil des années, sous les conseils du Dr Charrié et qui lui ont permis de stabiliser sa maladie jusqu’à ce jour, Maryse les partage régulièrement avec des proches, des amis d’amis ou encore des patients en quête d’accompagnement en cuisine.

Parfaite illustration du principe énoncé par Hippocrate « Que ton alimentation soit ton premier médicament », ce livre est l’outil indispensable pour tous ceux qui veulent prendre en main leur santé et leur assiette, en adoptant ponctuellement une alimentation régénérante, équilibrante et détoxifiante pour l’organisme (à l’occasion d’un rhume ou de douleurs articulaires et inflammatoires, par exemple). Mais aussi et surtout pour l’ensemble des malades touchés par le cancer ou d’autres pathologies inflammatoires invalidantes (maladies auto-immunes, infectieuses) qui vont pouvoir mettre en place une alimentation adaptée à leur trouble.

 

Funérailles écologiques – Pour des obsèques respectueuses de l’homme et de la planète, Brigitte Lapouge-Déjean et Laetitia Royant, Préface de Gilles Clément, le « jardinier planétaire », 288 pages, Terre vivante, 2017.
Lorsque nous sommes confrontés à la mort d’un proche, mille questions se posent sur les choix à faire, en particulier si l’on est dans une approche écologique. En France, les choses évoluent, lentement mais sûrement, et il est aujourd’hui possible d’avoir des obsèques écologiquement responsables : cercueil en carton, tombe végétalisée, etc. De plus, depuis le 1er janvier 2017, la loi Labbé interdit l’utilisation des pesticides chimiques aux collectivités, ce qui impacte les espaces publics tels les cimetières.

Au fil de leur enquête, les auteures ont réalisé à quel point la demande de renseignements est forte. Ce livre sera utile aussi bien aux personnes désireuses de prévoir leurs propres funérailles qu’à celles confrontées au décès d’un proche. Tous les aspects sont abordés : financement, choix des pompes funèbres, enterrement, crémation, dispersion des cendres, entretien de la tombe, etc. Une grande enquête menée sur un sujet sensible, traité sans tabou et avec délicatesse.

Brigitte Lapouge-Déjean est jardinière en bio et auteure d’une vingtaine d’ouvrages sur le jardinage et l’écologie. Elle est également collaboratrice du magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Laetitia Royant, marquée par les obsèques d’un parent dont elle a été chargée, a décidé de prévoir ses propres funérailles alternatives et a mené pour cela une grande enquête qu’elle mutualise dans cet ouvrage.

Vie de femme dans un métier d’homme, Marie Louise Roy, 256 pages, Guérin, 2017.
Collaboratrice de longue date du magazine La Maison du 21e siècle, Marie Louise, qui est architecte et urbaniste, explique pourquoi elle a écrit ce livre : « pour sonner l’alarme face à une société en mal d’elle-même. Selon moi, ce malaise social vient de l’incompréhension de la complémentarité relationnelle entre les hommes et les femmes. L’expression « égalité des sexes » est sans contredit la plus mal comprise de la planète. Pour bien comprendre ce mal, il faut avoir fait carrière en tant que femme dans un monde d’hommes. Il faut également avoir un certain recul et savoir puiser dans la sagesse issue de cette expérience afin de cerner les manques relationnels ; non seulement les miens mais ceux de toute une société. Je transmets donc dans ce livre le fruit de mon expérience.

« J’ai également écrit ce livre en hommage aux « hommes qui savent », ceux qui m’ont choisie professionnellement parce que j’ai osé afficher ma « fibre féminine » dans mon travail. Mes interactions avec mes pairs masculins et avec les différents paliers publics m’ont beaucoup appris sur la nature humaine dans toute son essence. Interagir au féminin ouvre la voie à un nouvel équilibre dans les rapports humains et les relations d’affaires entre les hommes et les femmes. Cela crée des ponts entre les êtres et permet la dissolution des situations conflictuelles. De ces expériences peuvent naître de nouvelles dynamiques où l’équilibre se positionne beaucoup plus dans la complémentarité de deux mondes en mal de se comprendre que dans la prétendue égalité au sens de la similitude. »
Visionner une entrevue avec Marie Louise Roy sur YouTube.

De parole et d’action, autobiographie (1937-2017) de Serge Mongeau, édition spéciale de 500 exemplaires, 528 pages, Écosociété, 2017.
« Mon histoire est un peu l’histoire du Québec qu’on présente rarement, celle des militants, souvent ignorée, qui cependant fait avancer les choses. » Dans cette chronique sociale et politique, Serge Mongeau raconte ses combats d’hier et d’aujourd’hui. Il pose un regard intime et visionnaire sur le monde et les gens qui l’entourent, sans craindre d’exprimer ses doutes et ses découragements. Mais toujours il se révèle un homme libre, animé d’une fougue incommensurable, un homme de parole et d’action.

Récit d’une vie menée sous le signe de l’indignation – refus des injustices, de l’exploitation et de la destruction de notre environnement –, De parole et d’action est le portrait d’un sage en colère, d’un infatigable militant à l’origine de plusieurs mouvements pacifistes et écologistes. Dénonciation des travers de la médecine, défense de la contraception, incarcération durant la Crise d’Octobre, séjour au Chili pendant le coup d’État contre Allende, engagement en faveur de la paix, simplicité volontaire, décroissance, fondation des Éditions Écosociété, bataille contre le port méthanier de Rabaska, voilà autant d’épisodes et de luttes qui ont jalonné son parcours. Ceux-ci témoignent d’un engagement motivé par un même objectif : léguer aux nouvelles générations une « foi en notre capacité de changer notre avenir », dans une société où nous pourrons vivre de façon décente, aujourd’hui comme demain.

Le Guide Terre vivante des huiles essentielles, 120 huiles essentielles + 500 synergies = le meilleur de l’aromathérapie naturelle, Françoise Coic Marinier et Dr Anthony Touboul, 384 pages, Terre vivante, 2017.
Voici un guide complet, de près de 400 pages, pour soigner toute la famille grâce aux huiles essentielles. Ce livre propose une double entrée : par huiles essentielles et par pathologies. 120 huiles essentielles sont passées à la loupe (composition, propriétés, précautions d’usage) : 30 polyvalentes et très accessibles pour soigner les maux quotidiens et 90 plus rares pour aller plus loin. Plus de 200 pathologies, regroupées par sphère (ORL, digestion, articulation, stress, insomnie, etc.), sont traitées avec pour chacune la présentation d’un soin d’urgence et d’un autre pour se soigner sur le long terme. L’ouvrage propose également des trousses de secours adaptées à plusieurs situations : vacances, plage, montagne, ski, travail, bébés, etc.

Ce guide répond à la fois aux attentes des débutants en aromathérapie comme à celles des plus exigeants et professionnels. En effet, il propose des témoignages de soignants (médecins, pharmaciens, infirmiers), s’appuie sur les résultats des études les plus récentes et délivre des conseils conformes à la législation française. Tout en étant écrit dans un langage très accessible. Au total, plus de 500 formules santé et beauté pour l’élaboration de soins faits maison en toute sécurité.

Dr Françoise Couic-Marinier est docteur en pharmacie, formatrice en phytothérapie et aromathérapie auprès de professionnels de santé et enseignante en université. Elle est membre du comité de pilotage des thèses prouvant l’efficacité clinique des huiles essentielles au sein de la fondation Gattefossé et auteur d’articles et de livres pour le grand public et les professionnels. Elle a cofondé le seul diplôme universitaire d’aromathérapie clinique en France (Strasbourg) et forme chaque année plusieurs centaines de professionnels de santé contribuant au développement de l’aromathérapie à l’hôpital. Reconnue internationalement, elle accompagne des sportifs de haut niveau et reste au plus près des patients grâce son activité de pharmacien d’officine. Participation d’Anthony Touboul, pharmacien et formateur en aromathérapie.

Agroécologie : Guide de la nouvelle agriculture sur sol vivant – L’agriculture de conservation,  Dominique Soltner, 120 pages, Sciences et techniques agricoles (Soltner.fr), 2016.
Résumé illustré en couleur de centaines d’heures et de pages de cours, d’articles, de reportages, d’expériences agricoles… Après le non-labour, les techniques culturales simplifiées, ou mieux les techniques de conservation des sols et le semis direct, pourquoi parler d’Agriculture sur sol vivant ? Parce qu’un ver de terre qui met plus de deux ans à reconstruire ses galeries vit mal sous labour annuel !

L’agriculture de conservation est la traduction de “Soils conservation agriculture”, concept venu d’une Amérique qui a voulu corriger les désastres de son érosion. Aujourd’hui c’est un guide pour les agriculteurs qui divisent par deux le travail et les coûts, qui produisent autant, gardent et sauvent leur Terre ! D’abord un livre d’enseignement car les bases de l’agronomie et de l’écologie se complètent, rendant alors évidents les résultats d’une agriculture qui tout autant que sans labours et intrants, est avant tout avec ce qui aussi bien les remplace. (Merci à Sylvie Berthaud, chargée de projet à la municipalité de Saint-Adrien de Ham, qui nous a offert ce livre.)

Le génie du sol vivant, Bernard Bertrand et Victor Renaud, 254 pages, de Terran, 2009.
Et si les problèmes des jardiniers et des agriculteurs venaient de notre méconnaissance de la vie du sol et des mauvais traitements que nous lui infligeons ? L’exemple des espaces naturels (forestiers et autres), nous montre que le génie de la vie du sol est la clé de la fertilité et de sa productivité. Voilà un ouvrage qui n’a pas peur de bousculer les idées reçues et dénonce l’irrespect des activités humaines conventionnelles sur l’agrologie et leurs conséquences dont plus personne n’ose nier le caractère abyssal des malaises (désertification, érosion, malbouffe et malnutrition). Et pour cause, nous sommes tous concernés !

Pourtant les alternatives existent, elles sont pratiquées par ceux qui refusent la fatalité d’une désertification programmée de la planète. Ces autres techniques, ce livre en propose les bases, non pas comme des vérités toutes faites, mais comme des pistes de réflexions sur lesquelles chacun pourra s’appuyer pour faire évoluer, à son rythme, ses propres comportements. Connaître la vie du sol, en apprécier l’ampleur et la vitalité, l’entretenir, travailler avec le génie du sol et non contre lui, c’est ce que vous découvrirez à travers des exemples et des témoignages concrets. Ainsi, cette révolution tant attendue, celle de l’humus, synonyme d’autonomie de production et de durabilité, n’est plus une utopie… Et cette révolution là, elle est à la portée de tous ! (Encore merci à Sylvie Berthaud.)

L’agriculture énergétique – Une approche énergétique pour les soins du sol et des plantes, Eric Petiot, 176 pages, de Terran, 2014.
Découvrez une nouvelle conception de l’agriculture écologique. À la croisée des approches orientales et occidentales, L’agriculture énergétique vous plonge dans l’univers passionnant des énergies. Apprenez comment les sons, les odeurs, les couleurs… mais aussi le yin et le yang ou les doshas agissent sur leur environnement, et comment vous pouvez, grâce à eux, prendre soin des plantes et des sols. À travers cet ouvrage unique, Éric Petiot vous donne les clés pour mieux comprendre ce qui nous entoure. Il établit de nombreux diagnostics et donne des solutions (remèdes, astuces et conseils) pour améliorer la qualité de vie d’une plante ou pour lutter de façon naturelle contre les maladies.Vous voilà prêt à pratiquer une agriculture basée sur un rééquilibrage des énergies. (Encore merci à la généreuse Sylvie Berthaud.)

Les solutions techniques antinuisances contre les pollutions électromagnétiques, Roland Wehrlen, 340 pages, Roland Wehrlen, 2017.
Ce livre passe en revue toutes les sources de pollutions électromagnétiques connues à ce jour sur un spectre très large, soit de 0 Hz jusqu’aux très hautes fréquences cosmiques. Chercheur et inventeur, l’électronicien Roland Wehrlen est aussi formé en génie. Il se dit réparateur de patrimoine électronique antique. Roland Wehrlen est dans le milieu de l’électronique depuis son plus jeune âge et s’est spécialisé dans les solutions inédites à apporter aux utilisateurs avec des appareils et matériel de contrôle et de protection. Son livre n’énumère pas tous les risques de santé, car il existe maintenant suffisamment d’ouvrages à ce sujet, mais qui en général ne sont pas rédigés par des praticiens de l’électricité et n’apportent peu ou pas de solutions au lecteur qui reste sur sa faim.

Ce livre a une vocation pédagogique. Vous y trouverez beaucoup de solutions pratiques et techniques à appliquer par vous-mêmes. La plupart des thèmes abordés sont ceux que l’auteur a enseignés sur la mitigation des champs électromagnétiques lors des nombreux stages qu’il a animés durant 25 ans. Avec plus de 35 ans de pratique sur le terrain dans cette spécialité, ce passionné a effectué de nombreuses recherches sur le déphasage qui ont abouti à des inventions importantes suivies de brevets, se situant aussi bien dans l’électronique que dans le mécanique, les économies d’énergie, le médical, la protection végétale et bien d’autres domaines. Il dit avoir toujours eu comme but l’amélioration et la protection des conditions de vie de son prochain afin de lui rendre service.

Cet ouvrage unique sera une sorte de clé pour celui, particulier comme professionnel, voulant se protéger contre les pollutions électromagnétiques de plus en plus envahissantes. C’est le guide à avoir toujours sous la main parce qu’il contient une mine de renseignements, de solutions et de conseils sans précédent, inégalés à ce jour et introuvables ailleurs, selon l’auteur. « C’est la bible des professionnels tels que les électriciens, les électroniciens, les architectes mais aussi les géobiologues qui manquent de techniques de terrain en électromagnétique », dit-il. Roland Wehrlen présente ici la nouvelle technologie du déphasage à 180°. Celle-ci créerait une protection antagoniste-antidote « confirmée sur plus de 1200 individus par plusieurs analyses biologiques, réalisées par divers professeurs et scientifiques d’universités et par le CNRS » (Centre national français de la recherche scientifique).

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Lectures d’automne 2017
Feng shui, nuisances subtiles et géométrie sacrée (28 octobre 2017, à Montréal)
Les OGM : promesses non tenues
Santé! Le guide pour toute la famille

Laisser un commentaire

Oui Non