Voici une sélection de lectures à offrir en cadeaux ou pour agrémenter vos vacances auprès du feu. 

Mes coups de coeur

DemainSeraTropTard_C1Demain, il sera trop tard, mon fils, de Lucie Pagé en collaboration avec Kami Naidoo-Pagé et Jay Naidoo (Stanké, 2014). Cette grande reporter québécoise qui a marié Jay, ancien ministre de Mandela, échange avec son fils Kami, un être de cœur qui ferait l’envie de toutes les mamans. Cet échange à propos « de l’atroce dette écologique et humaine que lui laisse sa génération se conclut en traçant une feuille de route en quête de justice sociale. C’est une des œuvres à la fois les plus bouleversantes et les plus inspirantes que j’ai lues. Bouleversante, car toutes ces données et tous ces faits déclinés sur la cupidité, la corruption, la pollution et la malnutrition sont carrément… indigestes. Inspirante, car on ne peut être que d’accord avec Lucie quand elle écrit : « Il est temps de sortir la spiritualité des monastères et des ashrams et de l’intégrer dans le monde… Pouvoir apprivoiser et dompter son esprit est la base du bien-être, de la paix, du contentement. Le dalaï-lama dit même qu’une personne qui devient spirituelle — et ainsi plus indulgente, plus pacifique, plus tolérante, plus attentive, inspirée, heureuse — voit des changements physiques et psychologiques importants qui peuvent être mesurés scientifiquement. »

Kami, pour sa part, a connu tant de maîtres, tel Mandela, le dalai-lama et Lula (l’ancien président brésilien), qu’il est véritablement devenu un bâtisseur de demain. Il conclut en lançant cet appel à tous les êtres de bonne foi déterminés à faire mentir les oiseaux de malheur : « Tout ce que nous pouvons espérer, c’est aimer le monde en étant heureux, trouver ceux qui l’aimeront comme nous et s’armer de paroles et d’actions qui engageront toujours plus de personnes dans la recherche de réponses à la question : quel genre de monde voulons-nous? » Et si vous le croyez trop idéaliste, sachez que son père a syndiqué près d’un demi-million de travailleurs sud-africains au risque de se faire assassiner au temps de l’apartheid, un régime qui ne fait plus partie que de l’Histoire. (Lire ici cet extrait exclusif : Un coup d’état dans notre assiette.)

armeEn juillet 2000, Danielle Lamoureux quitte l’emploi qu’elle déteste et met le cap sur la Nouvelle-Écosse, où elle passe les neuf années suivantes à l’Abbaye de Gampo, sous la direction spirituelle d’Ani Pema Chödron. Elle y prend les voeux monastiques dans la tradition bouddhiste de Shambhala et devient Ani Lodrö Palmo. Dans L’arme de la bienveillance (Guy Saint-Jean, 2015), sous forme de lettres à son fils, elle raconte le récit captivant de l’expérience spirituelle authentique qu’elle a vécue. En plus de témoigner de sa transformation profonde, Ani Lodrö Palmo répond à la soif de sens actuelle et nous aide à composer avec les petits et grands défis de la vie. Convaincue qu’il n’est pas nécessaire de se retirer du monde pour trouver la paix de l’esprit, … elle s’applique, à l’aide d’enseignements simples, tout en douceur, à éveiller la nonne ou le moine qui dort en chacun de nous!

Extrait délicieux du premier chapitre : « si tu place l’éveil à ta véritable nature, la bonté fondamentale, au centre de ta vie, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve n’a pas d’importance. Que tu sois débordé de travail ou étendu sur la plage ne fait pas de différence. Que tu sois malade ou en bonne santé ne change rien. En effet, tu es toujours le patron de ta vie spirituelle. Peu importe où tu vis et que tu fasse, chaque moment de ta vie est une occasion d’oser être qui tu es en manifestant le meilleur de toi-même, soit l’intelligence, la sagesse et la compassion à la source de ton bien-être. »

Ce passage m’inspire le résultat visé de la pratique spirituelle, l’équanimité : l’égalité d’âme, d’humeur, est une disposition affective de détachement et de sérénité à l’égard de toute sensation ou évocation, agréable ou désagréable (Wikipédia). 

ConseilExpert_BRFL’autoconstruction écologique : toutes les clés pour mener à bien son chantier, de Philippe Lequenne (Terre Vivante, 2015). Rédigé par un professionnel du bâtiment écologique, auteur prolifique diplômé en génie, ce guide complet français de l’autoconstruction fait le point sur tout ce qu’il faut savoir avant de lancer un projet d’autoconstruction, totale ou partielle. Il donne des clés pour choisir l’autoconstruction écologique qui seule permet d’économiser les ressources de la planète de deux façons : grâce au choix des matériaux : locaux ou régionaux, biosourcés, issus du recyclage; en construisant un logement passif ou à énergie positive qui ne consomme quasiment pas d’énergie au quotidien et, même, en produit plus qu’il n’en consomme. L’autoconstruction rend accessible aujourd’hui ce qui était encore une utopie il y a une dizaine d’années. Des fiches pratiques illustrées expliquent comment concrètement réaliser 22 chantiers dans tous les corps de métier.

new small houseThe New Small House, de Katie Hutchison (Taunton Press, 2015). Photographe et journaliste avant d’être architecte, Katie nous présente plus de 25 très belles petites maisons — dont la sienne, de 1 700 pi2 (158 m2) — qui stimulent les yeux et l’imaginaire. Des résidences situées près de l’eau, à la campagne, dans les villages, en ville ou simplement des refuges lovés dans un garage, une cour ou sur pilotis dans un marais, elle fait l’éloge des maisons plus petites qui sauront séduire ceux qui ne sont pas prêts pour une minimaison de 400 pi2 (37 m2). L’introduction vaut de l’or avec ses dix conseils pour construire intelligemment dans un espace limité, notamment pour tirer profit des escaliers et plafonds. Un livre magnifique grand format et illustré en couleurs.

green homeGreen Home Building : Money-Saving Strategies for an Affordable, Healthy, High-Performance Home, de Miki Cook et Doug Garrett (New Society, 2014). Un livre qui démontre que construire en vert ne coûte pas nécessairement plus cher si on utilise des méthodes éprouvées qui maximisent le rendement de l’investissement. Au lieu de construire une maison classique et d’y ajouter des technologies dispendieuses, les auteurs préconisent une approche basée sur la science du bâtiment pour réduire les coûts de construction afin de financer les ajouts à haute performance. Comment atteindre la consommation nette zéro d’énergie, réduire sa consommation d’eau, sa production de déchets et ses émissions de carbone. Une assurance contre les coûts croissants de l’énergie, de l’eau, des matériaux, des taxes et des soins de santé, ce livre est incontournable pour tous les professionnels et autres champions du bâtiment vert.

Des classiques de Terre Vivante

guide ventilationLe guide technique de la ventilation : pour une meilleure qualité de l’air dans nos maisons, d’Emmanuel Carcano (Terre Vivante, 2013). Comment ventiler nos logements efficacement afin de les rendre plus sains et plus confortables, sans perdre de calories? Ce guide technique d’installation répond de manière accessible à cette question. Renouvellement de l’air, évacuation de la vapeur d’eau, du CO2, des gaz de cuisine, des polluants…, la qualité de l’air intérieur et le confort thermique sont désormais garantis!

 

15 bricolages écologiques et malins : four solaire, composteur, germoir, de Roland Dutrey (Terre Vivante, 2012). Recycler, fabriquer et créer soi-même au lieu d’acheter tout fait? De la cuisine au jardin, du cuiseur solaire au composteur, du récupérateur d’eau à la mangeoire à oiseaux, avec des matériaux simples à trouver, 15 réalisations pratiques pour faire du bien à la planète… et à son portefeuille! Pourquoi vouloir tout acheter alors que, chez soi, à la maison et dans son jardin, nombreux sont les aménagements que l’on peut facilement mettre en œuvre soi-même? Pratiques, économiques et écologiques.

Je crée ma déco saine et naturelle, avec 25 recettes de peintures et enduits, de Christelle Auzias et Pascal Gréboval (Terre Vivante, 2012). Pour une déco personnalisée, de la chambre au salon, composez enduits et patines, préparez vos supports… Soyez créatifs, tout en faisant le choix de matériaux écologiques, naturels… pour un intérieur beau et sain. Plus qu’une tendance, c’est un art de vivre! Prendre soin de son intérieur, c’est prendre soin de soi et de ses proches. La décoration naturelle permet de créer des ambiances intérieures saines et non polluées. Plus durables, les matériaux naturels ont de plus l’avantage de se patiner joliment avec le temps. Cet ouvrage propose des solutions écologiques et explique leur réalisation. Au programme : enduits décoratifs, peintures, jeux de textures et de reliefs, frises, suspensions, cadres…

Chauffage au bois : choisir un appareil performant et bien l’utiliser, d’Emmanuel Carcano (Terre Vivante, 2008). Le livre qu’il vous faut pour passer un hiver bien au chaud. Poêle à bois, insert, cheminée, chaudière à bûches… les systèmes de chauffage au bois ont fait de gros progrès depuis quelques années. Il est vraiment possible aujourd’hui de penser une installation performante et écologique. Bien sûr, faut-il encore bien la choisir et l’utiliser! Ce livre vous donne justement les solutions pour y pavenir. Choix des appareils, des combustibles, normes et labels… tout est passé en revue. L’auteur s’appuie également sur des exemples réels : retours d’expériences dans le neuf ou l’ancien permettant à chacun de s’identifier à telle ou telle situation.

Santé

Prenez votre santé en main!, du Dr Frédéric Saldmann (Albin Michel, 2015). Cardiologue, nutritionniste et auteur à succès, Saldmann dérange avec ses nombreuses recommandations que certains trouvent trop sévères. Son but : que « ce livre changera forcément quelque chose dans votre vie ». Il nous offre donc près de 300 pages de conseils simples qui nous aideront à mieux nous alimenter, à nous muscler, à mieux dormir et récupérer, à profiter de sa sexualité, de lutter contre les douleurs chroniques, à booster sa mémoire, à prolonger sa jeunesse, à dompter le stress et l’angoisse, à se maîtriser, à être optimistes, à être heureux, quoi! Une suite logique à son livre Le meilleur médicament, c’est vous!, vendu à plus d’un million d’exemplaires.

recettes gourmandesRecettes gourmandes contre la douleur chronique, de Jacqueline Lagacé en collaboration avec Louise Labrèche, Louise Côté et les chefs Kévin Bélisle et Jean-Marc Enderlin, du Spa Eastman (Fides, 2013). Ce livre présente 260 recettes de cuisine saine, sans céréales à base de gluten (blé, kamut, seigle, épeautre, avoine) et sans produits laitiers, qui respecte les règles de l’alimentation hypotoxique. Ancienne professeure d’immunologie et de virologie à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, Jacqueline Lagacé a aussi signé le succès de librairie Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique (Fides, 2011), qui traite de la diète qui lui a permis de retrouver l’usage de ses mains et de vaincre l’arthrose, forme d’arthrite qui provoquait chez elle des douleurs chroniques insupportables et de l’insomnie grave. Des dizaines de recettes appétissantes pour intégrer davantage le riz, le millet, le sarrasin, le chanvre, le quinoa, le tapioca, le soja, le sarrasin, le maïs (bio et donc sans OGM, svp!), l’huile et le lait végétaux, les lentilles et autres pois chiches à vos repas. Les carnivores et les amants du sirop d’érable seront bien servis, mais j’aurais apprécié quelques recettes contenant du stévia, alternative santé qui, contrairement au sucre de canne, n’incite pas le pancréas à produire de l’insuline.

Le Guide Terre vivante de l’habitat sain et naturel : aménagement, décoration  et entretien, de cinq auteurs sous la coordination de Brigitte Michaud (Terre Vivante, 2014). Sous une couverture rigide, près de 300 pages illustrées en couleurs abordant les choix écologiques en isolation et cloisons, revêtements pour sols, murs et plafonds, peintures et enduits, laques, cires et vernis à boiseries, et produits d’entretien. Comprend des recettes de finis et nettoyants à partir d’ingrédients simples et naturels.

Ces aliments qui nous protègent : les substances bioactives dans notre assiette, de Kathi Dittrich et Claus Leitzmann (Terre vivante, 2010). Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, ce livre présentent les nombreuses substances qui nous protègent contre le  cancer, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, etc. Au menu : fibres, bactéries lactiques, bêtacarotène, polyphénols, antibiotiques naturels, etc., les vertus de l’ail, de l’oignon, des céréales, des légumineuses, du yaourt, de la choucroute, des fruits et légumes, des aliments de saison, locaux, bios, crus ou cuits à la vapeur.

ces maladiesCes maladies créées par l’homme, du Dr Dominique Bellepomme (Albin Michel, 2004). Depuis la seconde guerre mondiale, le nombre de décès provoqués par le cancer a doublé en France : 150 000 par an ! Le tabac, premier accusé, n’en explique que 30 000. Les autres sont essentiellement liés à la dégradation de notre environnement. Le cancer est devenu une « maladie de civilisation ». Ce phénomène s’observe dans l’ensemble des pays industrialisés. « On soigne les malades atteints du cancer, constate le professeur Dominique Belpomme, et non l’environnement qui est lui-même malade. »
Des affections cardiovasculaires à la stérilité masculine en passant par le diabète, l’asthme… nombre des maux dont nous souffrons ne sont plus d’origine naturelle mais artificielle, fabriqués en quelque sorte par l’homme. À court terme, c’est la survie de l’espèce humaine qui pourrait être mise en cause.

Solutions

Impératif Transition : construire une économie solidaire, de Pat Conaty et Michael Lewis (Écosociété, 2015). Impératif Transition nous invite à opérer un profond changement social, écologique et économique pour effectuer ce passage d’une économie fondée sur le dogme de la croissance infinie, carburant aux énergies fossiles, à des économies diversifiées, locales, résilientes et faibles en carbone. Dans la lignée du Manuel de Transition, de Rob Hopkins, cet ouvrage de référence traite des grands enjeux stratégiques dans les domaines de l’autosuffisance énergétique, de l’agriculture soutenable, des innovations bancaires conviviales (prêt sans intérêt, microcrédit…), du logement abordable, de la démocratie économique et de la durabilité. Il s’appuie sur de très nombreux exemples d’actions entreprises aux quatre coins du globe, du Japon au Québec en passant par la Suède et les États-Unis. Le livre de Michael Lewis et de Pat Conaty est un véritable remède contre le cynisme et le sentiment d’impuissance qui peuvent parfois nous gagner, tant les initiatives qu’il présente sont porteuses d’espoir et ouvrent des pistes de solutions concrètes pour entreprendre dès maintenant les changements nécessaires à la résilience collective.

 

Éco-urbanisme : défis planétaires, solutions urbaines, de Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine (Écosociété, 2015). Urbanisation fulgurante, concentration des richesses, fractures sociales, hausse de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre… Depuis quelques années, l’organisation des villes s’est imposée comme une clé pour relever les principaux défis économiques, sociaux et écologiques de notre temps.

Longtemps considérées comme des sources de problèmes, les villes sont de retour sur le devant de la scène politique. Elles sont désormais regardées comme les lieux où s’inventent toutes les solutions : des nouveaux modèles économiques (circulaire, collaboratif, résilient…) aux systèmes énergétiques émergents (solaire, méthanisation, géothermie…) en passant par des modes de mobilité novateurs (transports par câble, voiture électrique, vélos…), des formes culturelles inédites (art urbain, festivals, événements…) et des pratiques de la démocratie renouvelées (participation citoyenne, cité wiki…).

L’éco-urbanisme est cette approche transversale qui vise à donner à toutes ces initiatives la cohérence qui leur manquait. « Nous avons cherché à montrer que cette mutation laissait le champ libre à de nombreux possibles et que nous en étions tous acteurs », écrivent Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine. Ils présentent dans cet ouvrage des exemples concrets de villes préfigurant, aux quatre coins de la planète, les écocités de demain.

L’enjeu est de taille : selon les deux auteurs, l’organisation des villes pourrait devenir, au 21ᵉ siècle, une « ressource » aussi importante que le pétrole au XXᵉ siècle et la terre agricole dans les sociétés pré-industrielles.

Vert paradoxe : le piège des solutions écoénergétiques, de David Owen (Écosociété, 2013). Ampoules fluocompactes, voitures hybrides, trains rapides, frigos Energy Star : la réduction de notre empreinte écologique passe, dit-on, par l’utilisation de technologies moins énergivores. Est-ce bien sûr? Selon David Owen, cette consommation que l’on souhaiterait « responsable » aggrave en réalité la crise environnementale planétaire. 

Tel est le paradoxe des effets rebond : chaque gain d’efficacité apporté par la science et l’industrie se traduit, en bout de ligne, par une consommation énergétique globale surmultipliée. Ainsi le transport aérien, moins énergivore qu’autrefois, est devenu accessible à tout un chacun et a décuplé. Idem pour la climatisation, ce luxe devenu omniprésent. Et l’éclairage de plus en plus économique transforme peu à peu l’obscurité en une denrée rare. 

Au fil d’un voyage captivant aux avant-postes du « développement durable », là où s’activent ingénieurs, inventeurs, urbanistes et économistes, l’auteur montre avec humour comment la recherche effrénée d’efficacité trompe nos meilleures intentions, et pourquoi le fait de modifier nos habitudes de consommation ne rendra pas la croissance capitaliste plus viable… à moins peut-être de modifier la plus mauvaise de ces habitudes, qui est la soif de consommation elle-même.

D’autres classiques

guide habitat sainLe guide de l’habitat sain, de Suzanne et Pierre Déoux (Medieco, 2004). Ma bible! Rédigé par deux médecins français experts en bâtiments sains, ce livre présente les effets possibles sur la santé de chaque élément de nos maisons. C’est le seul ouvrage aussi documenté sur le sujet. La deuxième édition compte 130 pages supplémentaires tenant compte des nouveaux matériaux et produits et des acquis récents scientifiques, techniques et réglementaires.


The Art of Natural Building – Second Edition – Completely Revised, Expanded and Updated
, édité par Joseph F. KennedyMichael G. Smith et Catherine Wanek (New Society, 2001). Un classique américain sur la construction naturelle en bois, paille et terre. Complètement révisée et bonifiée de 26 nouveaux chapitres, cette introduction à la construction naturelle s’adresse tant aux bricoleurs qu’aux professionnels. Collection d’articles par 60 pionniers dans le domaine, 465 pages illustrées en couleurs.How to Stay Young and Healthy in a Toxic World, d’Anne Louise Gittleman (Keats Publishing, 1999). Une bible pour désintoxiquer le corps afin de prévenir les maladies chroniques modernes. L’auteure est une nutritionniste américaine réputée qui a signé plusieurs succès de librairie. Elle présente d’abord ce qu’elle estime être les quatre plus grandes menaces à la santé : le sucre, les parasites, les métaux lourds et les radiations. Son questionnaire vous guidera pour déterminer les composantes essentielles d’un programme de désintoxication personnelle.

Plantes sauvages médicinales, d’Anny Schneider (de l’Homme, 1999). LE classique québécois de l’herboristerie pour prévenir et guérir les bobos à l’aide des plantes qui poussent autour de chez nous. Anny nous apprend à les reconnaître, à les cueillir puis à en confectionner des concentrés qui sauront conserver leurs principes actifs et en faire des remèdes naturels efficaces et peu coûteux. Chaque plante est présentée sous ses noms latin, communs et anglais, avec son historique, son habitat, sa description, ses parties utilisées, sa composition chimique, ses propriétés médicinales, ses applications et même des anecdotes intéressantes. Une bible passionnante rédigée avec talent par une de nos plus grandes enseignantes en herboristerie.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Aliments crus et cuits : avantages et inconvénients
Comment isoler le grenier
Alimentation cétogène : un excès de gras moins dangereux que le sucre?
Une maison en bois cordé qui suscite la fierté

Laisser un commentaire