L’ancien président de Microsoft Canada compare le sans fil au tabac

Frank Clegg souhaite qu’un million de Canadiens exigent que le Canada protège la santé de ses citoyens des méfaits de la pollution électromagnétique des compteurs, antennes et autres appareils sans fil. Voici son message

Je vous présente C4ST: Citizens For Safe Technology

Comme beaucoup d’entre vous le savent, j’ai investi mon temps à comprendre les effets potentiels sur la santé associés au rayonnement électromagnétique. Des questions telles que les émissions des tours de téléphonie cellulaire, du Wi-Fi dans les écoles et les compteurs intelligents. J’ai parlé à plusieurs experts, lu de nombreuses études, assisté à des présentations par Santé Canada et Industrie Canada et me suis impliqué dans des luttes citoyennes à Oakville, Grand Bend, Barrie et Uxbridge.

J’en ai conclu que les méthodes de Santé Canada sont dépassées et que ses normes de sécurité en matière d’exposition aux radiofréquences sont trop faibles pour protéger les Canadiens. La Chine a des limites qui sont 100 fois plus strictes que les nôtres. Je crains que nous sommes dans une situation comparable à celle du tabac où Santé Canada arrivera plusieurs années trop tard pour prendre les mesures appropriées.

J’ai décidé de fonder et diriger une organisation nationale pour sensibiliser le public à cette question. Notre objectif est de convaincre Industrie Canada et Santé Canada de modifier le processus de distribution de cette technologie et de mettre à jour leurs normes de sécurité à des niveaux acceptables.

Ouvrez s’il-vous-plaît le document ci-joint pour découvrir cette nouvelle organisation nationale, C4ST – Citizens For Safe Technology. Joignez-nous dans notre objectif d’atteindre 1 million de Canadiens afin d’influencer Industrie Canada et Santé Canada et de contribuer à assurer la santé de tous les Canadiens ….

Frank Clegg
CEO

http://www.c4st.org
http://www.facebook.com/c4st.org

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire