Courtney Gilardi et ses filles ont dû quitter leur maison parce qu'elles souffrent de nausées, d'étourdissements, de maux de tête et d'insomnie graves depuis que les antennes ont été activées.

Adaptation de https://mdsafetech.org/2022/02/09/board-of-health-orders-verizon-to-cease-and-desist-in-pittsfield-massachusetts-cell-tower-battle%EF%BF%BC/

À Pittsfield, dans le Massachusetts, où l'auteur Herman Melville a écrit Moby Dick tout en contemplant paisiblement les collines vierges du Berkshire, les habitants se battent depuis plus de deux ans contre une imposante tour d'antennes cellulaires dont le rayonnement de radiofréquences micro-ondes affecte la santé des résidents. Ils affirment que cette tour n'a pas été autorisée correctement et qu'elle a provoqué de graves symptômes chez chez 20 résidents de la ville située à proximité, dont trois cancéreux qui ont choisi de ne pas la combattre.

Après de longues délibérations, le conseil de santé de Pittsfield s'est rangé à leur avis et a voté à l'unanimité le 2 février 2022 pour envoyer à son propriétaire, Verizon Wireless, une ordonnance de cessation et de désistement afin de résoudre le problème des émissions de radiofréquences provenant du grand complexe d'antennes monopole de 116 pieds qui jouxte un quartier résidentiel. Son conseil d'administration a réaffirmé son intention d'aller de l'avant avec l'ordonnance le 23 février 2022 en soulignant « qu'il est de leur devoir de faire tout ce qu'ils peuvent pour protéger la santé des résidents ». Le 6 avril 2022, le Conseil de santé a officiellement ordonné l'envoi de l'ordonnance de cessation et d'abstention le 8 avril, à condition toutefois que les fonds juridiques de la ville soient débloqués. Le 11 avril 2022, une ordonnance officielle de cessation et d'abstention d'urgence a été envoyée à Verizon et à Farley White South Street LLC, les propriétaires du terrain où se trouve la tour. Elle leur a donné sept jours à compter de l'émission de l'ordonnance pour demander une audience et montrer leur cause.

L'ordonnance stipule que « l'installation sans fil de Verizon Wireless 877 South Street, exploitée par Verizon Wireless, est une nuisance publique, une cause de maladie et un commerce qui peut entraîner une nuisance ou être dangereux pour la santé publique aux fins de G.L. ch. 111 ss 122-125, 127B, 127C, 143-150 et 152. L'installation sans fil de Verizon Wireless 877 South Street exploitée sur les lieux crée une barrière d'accès qui cause directement un préjudice à certaines personnes, et rend les logements impropres à l'habitation humaine ou constitue une condition qui peut mettre en danger ou compromettre matériellement la santé ou la sécurité et le bien-être d'un occupant, tel que défini dans le Code sanitaire de l'État 410.020 et 410.750(P) ».

C'est la première fois aux États-Unis qu'un conseil de santé prend la décision courageuse de déclarer que les tours de téléphonie cellulaire peuvent avoir des effets néfastes sur la santé et qu'elles doivent être éteintes et déplacées. Ce n'est pas la première fois, cependant, que des résidents ont subi des problèmes de santé à cause des tours de téléphonie cellulaire, notamment à Sacramento, Sonoma, Silicon Valley et au Canada. Un conseil scolaire de Ripon, en Californie, a résilié l'accord relatif à l'installation d'une telle tour sur le terrain d'une école après que quatre enfants et trois enseignants aient développé de rares types de cancer en seulement deux ans.

Symptômes liés aux radiations des antennes relais

Après la mise en service de la tour cellulaire de Pittsfield en 2020, des habitants des environs, y compris des enfants, ont signalé éprouver des symptômes classiques de lésions électromagnétiques. Courtney Gilardi et ses deux enfants, ainsi que d'autres voisins de la tour cellulaire, ont commencé à ressentir une constellation de symptômes, notamment des maux de tête lancinants, des nausées, des vomissements, des vertiges, des « bourdonnements dans la tête » et des insomnies si graves que sa famille a dû déménager dans la ville voisine et s'installer dans une maison sans chauffage et sans eau chaude pour échapper à la maladie. D'autres voisins ont fait une heure de route pour aller dormir chez un parent ou ont dormi dans leur voiture loin de la tour.

Une enseignante d'école maternelle mène le combat pour sa famille

Courtney Gilardi, enseignante en école maternelle, a courageusement mené la lutte pour le retrait du pylône cellulaire afin de protéger sa propriété, la santé de sa famille et de sa communauté, malgré les efforts de l'industrie pour discréditer et minimiser les symptômes et les effets néfastes sur la santé. Courtney affirme qu'elle et ses voisins ont été qualifiés de « dommages collatéraux » par certains ouvriers construisant la tour. Elle a rassemblé des études, des signatures et des experts pour informer la communauté et les dirigeants de la ville, dans l'espoir qu'ils reconnaissent et traitent le problème. En agissant de la sorte, le Conseil de santé de Pittsfield a ouvert la voie à d'autres organismes de santé publique pour qu'ils examinent cette question, alors que les installations de tours cellulaires se multiplient dans tout le pays et que les résidents qui subissent des dommages continuent de se battre contre les grandes entreprises de télécommunications, qui ne proposent aucune étude, aucun contrôle, aucune protection ni aucune atténuation significatifs des radiations sans fil émises par leurs antennes.

Amelia Gilardi, la fille de Courtney, âgée de 13 ans, qui a écrit l'article Children : Amelia's Terrible, Horrible, No Good, Very Bad Cell Tower Days, a demandé au Conseil de santé de faire du 2 février 2022 (soit le jour n° 547 depuis la mise en service de la tour cellulaire de Pittsfield) le Jour du changement. C'est le jour où l'ordre de cesser et de s'abstenir a été donné. Elle et les voisins de Pittsfield ont remercié le Conseil de santé de Pittsfield « de nous avoir entendus et aidés ».

Les niveaux de radiation sont-ils sûrs ?

Les niveaux de rayonnement mesurés à Pittsfield représentaient 1,66 % des limites de la FCC et sont considérés comme sûrs par la Federal Communications Commission (FCC) et la Food and Drug Administration (FDA). Ces agences ne mesurent que les niveaux moyens, et non les niveaux de pointe qui se sont avérés causer des dommages biologiques. Ces agences ne tiennent pas compte non plus des effets biologiques non thermiques des rayonnements non ionisants. La chaleur est le seul critère de dommage selon la FCC et la FDA. L'oxydation - et non la chaleur - est le mécanisme de lésion des structures cellulaires par les rayonnements sans fil, qui est le même que celui de nombreux produits chimiques qui ne causent pas de lésions thermiques mais des dommages biologiques aux systèmes vivants.

Un procès conjoint contre la  FCC a été intenté le 30 juillet 2020 par l'Environmental Health Trust et le Children's Health Defense pour manquement à la protection de la santé humaine et de l'environnement en rejetant les preuves scientifiques des dommages causés par les rayonnements sans fil. Le procès a été gagné par les pétitionnaires avec la décision de la Cour d'appel du circuit du District de Columbia du 13 août 2021 déclarant : « La Commission n'a pas réussi à fournir une explication motivée pour sa détermination que ses directives protègent adéquatement contre les effets nocifs de l'exposition aux radiations de radiofréquence non liées au cancer. »

L'histoire de Pittsfield

En mars 2020, au début de la pandémie, Courtney Gilardi et ses voisins ont vu dans sa rue, jusque-là tranquille, de gros camions qui défrichaient des arbres et construisaient une route menant à la ferme Herman Melville voisine, appelée Arrowhead. Ses deux filles ont enfourché leur vélo pour remonter la rue en cul-de-sac où elles habitent et ont vu une clairière sur la ferme.

Les fonctionnaires municipaux n'ayant pu répondre à ses questions sur le site, Courtney a appelé l'entreprise de construction et a appris qu'il était prévu d'y installer une tour de téléphonie mobile. L'adresse indiquait que la tour se trouvait sur une propriété de 45 acres jouxtant le quartier résidentiel et était répertoriée comme inhabitée. Elle ne se trouvait pas officiellement au cœur de la ville de Pittsfield, mais était répertoriée au 877 South Street et semblait éloignée du quartier, pourtant la tour était adjacente à Alma Street où Courtney vivait.

Elle a appris que la tour cellulaire avait été approuvée par la commission d'appel de zonage en 2017. Elle a également appris que la propriété était détenue par Farley White South Street LLC, une société immobilière qui a acheté les 45 acres en 2011 pour 1 050 000 $. Dans un article du journal Berkshire Eagle, Paul Dalton, dont la famille vit le plus près de la tour, a déclaré : « Aucun des responsables locaux auxquels nous avons parlé n'avait la moindre idée de ce qui se passait non plus. Cela a commencé à tirer la sonnette d'alarme. »

Courtney a pris des photos pendant la construction de la tour cellulaire. Les ouvriers chargés de la construction de la tour ont ensuite frappé à sa porte, selon Mme Courtney, et ont pris des photos d'elle, qualifiant Mme Courtney et ses voisins de « dommages collatéraux » et de « coût des affaires ».

Des voisins de Pittsfield poursuivent Verizon en justice

Le 17 avril 2020, 12 voisins, à l'exclusion de Courtney et de sa famille, ont intenté un procès à la ville, au propriétaire du terrain et à Verizon Wireless afin d'arrêter la construction de la tour en raison d'une notification inappropriée. L'avocat des résidents, Jeffrey Scrimo, a estimé que 60 % des résidents jouxtant la tour n'avaient pas été informés du projet. L'avocat de la ville a déclaré qu'elle avait « rempli son obligation » d'envoyer la notification.

De leur côté, les voisins ont fait des commentaires au journal local. Ils ont déclaré : « Ils prétendent que des lettres ont été envoyées, mais personne à qui nous avons parlé ne se souvient en avoir reçu... Comment allons-nous pouvoir vendre notre maison, si nous le voulions, avec une telle horreur juste à côté ? J'ai choisi cette propriété parce qu'elle est hors des sentiers battus et isolée. C'était une vraie surprise. »

Les voisins plaident pour une aide de la part du conseil municipal

En mai 2020, le voisinage a envoyé des dossiers d'information, avec des lettres à l'éditeur, des articles sur la valeur des propriétés à proximité des tours cellulaires et les effets sur la santé par courrier certifié au conseil municipal de Pittsfield pour demander de l'aide et aussi pour organiser des réunions avec les conseillers municipaux. Le groupe de voisinage a déposé une injonction pour arrêter la construction de la tour cellulaire, qui a finalement abouti devant la Cour supérieure du Berkshire en août 2020. La tour cellulaire, cependant, a été achevée et a commencé à fonctionner en août 2020.

Mise en service de la tour cellulaire et début de la maladie

Courtney a déclaré que les demandes de notification aux voisins de la date de mise en service de la tour cellulaire n'ont jamais reçu de réponse, mais un jour d'août, la fille de Courtney s'est réveillée avec des vertiges, des maux de tête, un bourdonnement dans la tête et ne se sentait tout simplement pas bien. Courtney a appelé Berkshire Wireless pour savoir si l'antenne était activée, mais n'a obtenu aucune information. Une semaine plus tard, Courtney a appelé Verizon et a appris que le jour où sa fille a présenté ses premiers symptômes était le jour où l'antenne relais avait été mise en service.

Courtney a ensuite témoigné : « Mes deux enfants étaient malades. Nous avons vu nos enfants en bonne santé, heureuses et actives dormir avec un seau à vomissure à côté de leur lit. Ma petite fille a développé des éruptions cutanées lorsqu'elle était dans sa chambre, qui se trouvait du côté de la maison le plus proche de l'antenne. Nous avons dû déplacer son lit hors de sa chambre et le placer le plus loin possible de la tour. Mon enfant, qui était un excellent mangeur et dormeur, ne pouvait plus faire ni l'un ni l'autre. Elle était si nauséeuse qu'elle n'avait plus d'appétit et a commencé à perdre du poids. Elle avait du mal à s'endormir, se tournait et se retournait, pleurait la nuit et se réveillait souvent. Je lui tenais les cheveux en arrière pendant qu'elle vomissait. L'école lui manquait et elle détestait ne pas être assez bien pour y aller. La maladie et le temps passé loin de l'école lui ont enlevé toute confiance en elle. Mes deux enfants sont très consciencieux et c'était difficile pour eux de manquer l'école à cause de la maladie. »

Les Gilardi quittent leur maison mais continuent à se battre

Après 7 mois de maladie et de détérioration de la santé, Courtney, son mari et ses deux filles ont finalement déménagé de leur maison à la fin du mois de février 2021. Elle a déclaré qu'elle en avait assez d'être malade dans sa propre maison et de voir ses enfants vomir dans leur lit. Ils ont déménagé dans la ville voisine dans un chalet vieux de 100 ans avec plusieurs fenêtres cassées, pas de chauffage ni d'eau chaude et une infestation de rats. Malgré les désagréments, ses enfants ont commencé à se rétablir et à bien dormir. Au début, ils se contentaient de dormir sur place et rentraient à la maison pendant la journée pour se doucher et permettre aux enfants de faire leurs devoirs, mais comme les symptômes s'aggravaient, ils ont dû déménager définitivement de leur propre maison. Les communications se sont poursuivies avec le Conseil de santé de Pittsfield qui a examiné la question et a reçu des témoignages oraux et écrits de résidents et d'experts scientifiques.

Le conseil municipal demande au conseil de santé d'enquêter

Après des présentations répétées de Courtney Gilardi et d'autres personnes lors de réunions du conseil municipal, le conseil municipal de Pittsfield a demandé au service de santé local d'enquêter sur la question en février 2021. La ville a également demandé au ministère de la santé publique du Massachusetts d'intervenir et de fournir un expert en toxicologie, de réaliser une enquête sanitaire ou de se réunir pour discuter du problème. Le Ministère a décliné les trois demandes. Le Conseil de santé de Pittsfield a commencé à enquêter en avril 2021, lors d'une réunion au cours de laquelle les résidents locaux ont parlé des effets sur leur santé.

Lors d'une réunion publique le 5 mai 2021, le Conseil de santé de Pittsfield a rencontré des résidents ainsi que des experts sur Zoom. Un autre résident de 40 ans de Pittsfield, qui n'est pas proche de la tour de la rue Alma, a raconté qu'il a développé une maladie liée aux micro-ondes lorsqu'une station de base de tour cellulaire a été placée sur le Berkshire Community College voisin en 2017, ce qui l'a poussé à déménager éventuellement. Contrairement à Courtney, il n'a pas pu faire prendre ses symptômes au sérieux. Parmi les experts qui ont témoigné ce jour-là figuraient deux Canadiens, le Dr Paul Heroux, physicien et professeur de toxicologie des ondes à la faculté de médecine de l'université McGill, et Sheena Symington, directrice générale de l'Electrosensitivity Society. À la fin de la réunion, le conseil d'administration a voté en faveur de l'embauche d'une entreprise chargée de mesurer les émissions de radiofréquences de la tour.

Le conseil de santé entame une enquête

Le 3 juin 2021, le Conseil de santé de Pittsfield a tenu une autre réunion d'information. Des experts ont témoigné des effets sur la santé de Courtney et de ses voisins. De nombreuses lettres sont adressées au conseil de santé. Spectrum News rapporte certains des symptômes des voisins. Mark Markham a déclaré : « Je me lève le matin, j'ai la nausée, j'ai mal à la tête, et quand je rentre chez moi, une heure après, j'ai mal à la tête. Je n'avais jamais eu de maux de tête avant, maintenant j'en ai tout le temps. »

Le Dr Sharon Goldberg, professeur associé à l'Université du Nouveau-Mexique, qui a témoigné devant le conseil de santé de Pittsfield, a souligné : « Les symptômes et les effets de l'exposition aux micro-ondes chez les humains sont très clairs, et leurs symptômes sont tout à fait cohérents. » Le directeur de la santé publique a indiqué qu'ils prendraient des mesures du rayonnement de radiofréquence et en informeraient l'assemblée législative et le gouverneur.

Un professeur d'ingénierie électrique de l'Université du New Hampshire à la retraite, Kent Chamberlin, membre de la Commission 5G du New Hampshire de 2020 chargée d'étudier les effets de l'évolution de la technologie 5G sur l'environnement et la santé, a présenté succinctement les conclusions de la Commission 5G à un groupe local de tours cellulaires de Pittsfield en juillet 2021 via Zoom. Le 24 août 2021, le professeur Chamberlin a également fait une présentation au conseil de santé de Lenox sur une proposition de tour cellulaire différente mais proche. Il a discuté des conclusions du rapport de la Commission 5G du New Hampshire, notant : « Vous ne voulez pas entendre cela, mais la conclusion de la commission est que les radiations des téléphones portables sont effectivement nocives... La bonne nouvelle ici est qu'il y a des choses que nous pouvons faire pour nous protéger contre ces radiations, mais nous devons d'abord reconnaître que c'est un problème. »

Les témoignages écrits ont mis en évidence la science et les symptômes communs

Pittsfield n'est pas la seule communauté touchée. Les lettres adressées au Conseil de santé étaient convaincantes et ont fourni des preuves que ces symptômes ont été observés dans le monde entier lorsque des tours cellulaires sont placées près des habitations. La lettre de la Dre Cindy Russell au conseil municipal indique que des médecins allemands ont demandé une enquête sur les tours cellulaires en 2005. Le Dr Waldmann-Selsam a déclaré dans sa lettre au chancelier d'État allemand en 2005 : « De nombreux humains tombent malades à cause d'émissions bien inférieures aux valeurs limites recommandées, qui ne tiennent compte que des effets thermiques, et nous avons un tableau de maladie avec des combinaisons de symptômes caractéristiques, qui sont nouvelles pour nous, médecins. » La lettre note que les études sur la santé des tours cellulaires montrent des impacts des tours cellulaires avec des symptômes dans un rayon d'environ 1500 pieds des tours cellulaires. Pearce et al (2019) ont recommandé un « tampon de 500 mètres autour des écoles, des hôpitaux et des maisons "Limiter la responsabilité avec le positionnement pour minimiser les effets négatifs sur la santé des tours de téléphonie cellulaire. » La lettre du Dr Cindy Russell au Conseil de santé le 7/6/21 a noté que « les limites de la FCC sont basées uniquement sur le chauffage des tissus, et non sur les dommages biologiques qui sont silencieux - semblables aux produits chimiques. »

Une enquête sanitaire du Maine sur les compteurs intelligents a été réalisée en 2012 par Richard Conrad, PhD, un biochimiste de John Hopkins. Il a témoigné qu'après l'installation des compteurs intelligents à radiofréquences sans fil, les résidents ont développé une constellation de symptômes graves d'électrosensibilité, notamment la fatigue, l'insomnie, des difficultés de concentration, des maux de tête, de l'agitation, des bourdonnements d'oreilles, une pression dans la tête, des picotements brûlants sur la peau, des battements de cœur, de l'arythmie et des problèmes de mémoire.

Ed Friedman, PhD, porte-parole de la Maine Coalition to Stop Smart Meters et co-auteur avec Richard Conrad, Ph.D. du Smart Meter Health Effects Survey & Report Testimony, a soumis ce rapport substantiel comme preuve d'expert au Maine PUC avec le témoignage de Conrad. M. Friedman a déclaré que son expérience de l'enquête et les centaines de conversations qu'il a eues avec des personnes blessées au fil des ans « ont clairement montré que les effets non cancéreux de l'exposition aux RFR sont généralement bien pires que le cancer, car ils sont plus fréquents, se produisent beaucoup plus rapidement et peuvent déchirer des vies de façon horrible, que ce soit dans les relations, au travail ou dans les loisirs». M. Friedman, qui travaille dans le domaine de l'environnement depuis une cinquantaine d'années et qui a été président de Friends of Merrymeeting Bay pendant plus de la moitié de cette période, estime que la prolifération des technologies sans fil est « le problème toxique le plus important de notre. Non pas parce qu'une seule dose vous empoisonnera nécessairement (bien que cela puisse être le cas pour certaines personnes sensibles), mais parce que les niveaux ambiants de ces radiations radiofréquences biologiquement actives augmentent sans fin en vue et sans échappatoire. »

Les pompiers luttent également contre les tours de téléphonie cellulaire. L'Association internationale des pompiers a rédigé une résolution en 2004 pour empêcher l'installation de tours de téléphonie cellulaire dans leurs casernes lorsque les pompiers de la caserne ont développé des symptômes neurologiques compatibles avec l'électrosensibilité. Ils ont fait pression avec succès pour que les lois californiennes AB 57 (Quirk 2015) et AB 537 (Quirk 2021) soient rédigées de manière à exempter les casernes de pompiers de l'installation de tours de téléphonie cellulaire en raison de problèmes de santé. Les militaires ont documenté des symptômes similaires pendant plusieurs décennies chez les travailleurs du radar. 

Le Dr Golomb établit un lien entre la maladie mystérieuse de La Havane et les rayonnements de radiofréquence pulsée.

Le travail essentiel du Dr Beatrice Golomb, professeur à l'UCSD, a été mis en évidence, car elle mène des recherches sur l'électrosensibilité depuis des décennies. Elle a rédigé le rapport le plus complet sur la cause du « syndrome de La Havane », une maladie mystérieuse pour certains, mais pas pour le Dr Golomb. Elle a contribué à son article évalué par les pairs, Diplomats' Mystery Illness and Pulsed Radiofrequency/Microwave Radiation (2018), ainsi que des mémoires aux Académies nationales des sciences, de l'ingénierie et de la médecine, notant les cohérences avec les lésions électromagnétiques. Elle a expliqué que la cause de ces symptômes de maux de tête, de vertiges, de pertes de mémoire et de bourdonnements d'oreilles chez les diplomates à l'étranger pourrait être le rayonnement de radiofréquence pulsé, notant que ce sont les pics d'impulsions qui causent les dommages et que les niveaux moyens généralement mesurés pour les RFR ne reflètent pas cela et sont généralement conformes aux directives de la FCC, malgré les symptômes signalés à des niveaux inférieurs. La National Academy of Science lui a donné raison dans son rapport.

Les effets environnementaux de la technologie sans fil dans l'actualité

Un voisin de Pittsfield, Charlie Hertzberg, a témoigné qu'il avait un jardin depuis de nombreuses années et que depuis l'installation de la tour, il n'y a plus d'abeilles dans sa cour. Il a déclaré qu'il devait polliniser ses propres plantes. Cette observation n'a rien d'extravagant. Les preuves de la nocivité des rayonnements sans fil pour les animaux, les oiseaux, les reptiles, la vie marine, les insectes et les plantes n'ont cessé de croître au fil des décennies, tout comme les prédictions d'un avenir de printemps silencieux sans fil qui menace la faune ailée.

L'année dernière, un article en trois parties rédigé par des experts de renom, Blake Levitt, Henry Lai et Albert Manville, a rassemblé toutes les recherches sur l'environnement sans fil dans le rapport le plus complet à ce jour sur les effets généraux des rayonnements de radiofréquences de faible intensité sur la flore et la faune, en plus de discuter des lacunes des normes actuelles d'émissions de radiofréquences et de la nécessité de définir « l'air comme un habitat qui servirait à protéger de nombreuses espèces vulnérables actuelles, mais pas toutes ». Les 3 parties de l'article sont Partie 1 : Augmentation des niveaux de RF; Partie 2 : Impacts sur les espèces; et Partie 3 : Normes, politique publique, droit et recommandations.

Les auteurs incluent une discussion sur les conséquences catastrophiques des satellites spatiaux 5G et des tours cellulaires dans l'espace si cela n'est pas consciencieusement étudié et réglementé en tenant compte de la sécurité planétaire plutôt que de la commercialisation de l'espace pour des vitesses rapides de haut débit 5G, le tourisme spatial, le streaming de données, l'extraction de données et de minéraux pour le contrôle et le profit des entreprises... pensez au film Don't Look Up. Cela nécessiterait un comité indépendant et une collaboration avec d'autres pays plutôt que de poursuivre la course à l'espace irréfléchie et malavisée de type Dr Strangelove.

Mesures des radiofréquences effectuées à Pittsfield

En juillet 2021, des mesures de rayonnement de radiofréquence ont été effectuées par V-COMM, une société de conseil en télécommunications basée au New Jersey et engagée par la ville. Les résidents n'ont pas été informés de ces opérations, mais plusieurs d'entre eux ont vu un homme inconnu dans une voiture s'arrêter à certains endroits et tenir un appareil par la fenêtre, mesurant vraisemblablement les radiations de radiofréquences.

Lors d'une réunion du conseil municipal, Stephanie Koles, une représentante de V-COMM, a présenté les résultats et a reconnu que la tour cellulaire avait plusieurs bandes typiques pour les communications par téléphone cellulaire (900MHz à 2100 MHz). Le rapport indique que de multiples mesures ont été prises dans tout le quartier de la rue Alma. La mesure totale rapportée était de 1,66 % des limites de la FCC et bien dans les normes de la FCC pour les limites d'exposition. Comme indiqué précédemment, ces mesures sont des moyennes sur la durée et ne mesurent pas les pics d'impulsions qui sont les plus dommageables pour les tissus biologiques.

Le Dr Magda Havas, professeur émérite de l'université de Trent, a écrit une réponse détaillée au Pittsfield Health Department concernant les mesures. Elle a expliqué : « La FCC fournit une directive à court terme qui surveille les niveaux moyens pendant une période de 30 minutes pour l'exposition du public (environnement non contrôlé) et pendant une période de 6 minutes pour l'exposition professionnelle (environnement contrôlé). En tant que spécialiste de la santé publique, vous devez savoir que les organismes réagissent aux extrêmes plutôt qu'aux moyennes. Si vous placez votre main dans de l'eau bouillante et que vous versez ensuite de l'eau froide sur votre main, la température moyenne de l'eau sera beaucoup plus basse, mais les dommages causés par la brûlure seront tout de même apparents... Les deux niveaux de directives que la FCC reconnaît sont l'exposition professionnelle et l'exposition publique. Ce qu'elle ne reconnaît pas, c'est l'exposition des populations sensibles, malgré le fait qu'elle soit consciente des maladies liées aux micro-ondes chez les travailleurs du radar depuis les années 1950 (Glaser 1971 ; https://www.magdahavas.com/wp-content/uploads/2010/06/Navy_Radiowave_Brief.pdf). Les radars, comme les antennes des téléphones portables, utilisent le rayonnement micro-onde comme onde porteuse. »

Le conseil de santé de Pittsfield demande à Verizon Wireless de démonter la tour

En octobre 2021, le Conseil de santé de Pittsfield a demandé à Verizon Wireless de démanteler la tour de communication située au 877 South Street. Le journal Berkshire Eagle a rapporté que le directeur de la santé par intérim, Andy Cambi, et le membre du conseil de la santé, Brad Gordon, ont rencontré Verizon pour examiner la demande de démantèlement ou de relocalisation de la tour et Gordon a déclaré plus tard qu'il était peu probable qu'elle soit honorée. Ce ne fut pas le cas. Le conseil municipal a ensuite envoyé une lettre au procureur général de l'État pour qu'il enquête sur la situation. Plusieurs membres du conseil municipal ont estimé que « des pratiques trompeuses étaient utilisées ». Ils espéraient que le bureau du procureur général examinerait au moins la situation. À ce jour, aucune mesure n'a été prise.

Les membres du conseil de santé ont dépassé le stade de la politique locale en envoyant une lettre à l'assemblée législative de l'État pour soutenir le projet de loi S 186 du Massachusetts, qui vise à créer une commission spéciale chargée d'étudier l'impact des rayonnements électromagnétiques (EMR) et des radiofréquences (RFR), à l'instar de la commission 5G du New Hampshire.

Le conseil de santé de Pittsfield émet une ordonnance de cessation et d'abstention à l'encontre de Verizon

Dans une décision unanime du 3 février 2022, le Conseil de santé de Pittsfield a voté pour émettre une ordonnance de cesser et de s'abstenir à Verizon. L'ordonnance demandait de notifier au conseil, dans les 7 prochains jours, que Verizon est « prêt à participer à une discussion et à démontrer un engagement significatif et à faire quelque chose pour résoudre le problème à la satisfaction du conseil ». Certains membres du conseil ont exprimé des doutes quant à la volonté de Verizon d'agir au nom des résidents. La présidente du conseil de la santé, Bobbi Orsi, a fait remarquer : « Il y a de fortes chances que nous n'obtenions pas gain de cause... vous savez, et d'une certaine manière, nous savons que Verizon suit d'une certaine façon les directives de la FCC, dont nous savons actuellement qu'elles ne protègent pas suffisamment la santé publique. »

Un reportage détaille la réunion et dans une interview, un représentant de Verizon leur a répondu par cette déclaration, [Verizon] « les équipements et réseaux de télécommunications sont conformes à toutes les normes de santé et de sécurité établies par la FCC. Nous avons rencontré à plusieurs reprises le service de santé de Pittsfield et les membres de la communauté pour répondre à leurs préoccupations concernant ce site. Tout l'équipement de Verizon à la tour de Pittsfield fonctionne bien en dessous des limites prudentes de la FCC, comme le confirme la propre étude RF de la ville de l'été dernier. 

Mise à jour sur l'ordonnance de cessation et d'abstention 28/02/22

Avant le 11 avril 2022, date à laquelle l'ordonnance de cesser et de s'abstenir a finalement été émise, un éditorial paru dans le Berkshire Eagle le 19 février 2022 avertissait que le jeu n'en valait peut-être pas la chandelle. Lors d'une réunion tenue le 23 février 2022, le conseil de santé a annoncé qu'il continuerait à appliquer l'ordonnance de cesser et de s'abstenir pour retirer la tour cellulaire. Le Berkshire Eagle a rapporté l'histoire. La présidente Bobbie Orsi a déclaré : « Lors de notre session exécutive, nous avons eu une discussion animée avec l'avocat de la ville et nous avons pris la décision de ne pas modifier notre intention d'aller de l'avant avec l'ordonnance de cessation et de désistement. Nous allons cependant orienter nos ressources vers une stratégie qui nous donnera les meilleures chances de succès, et c'est donc ce que nous ferons ensuite. » Le Dr Kent Chamberlin a envoyé une lettre au Berkshire Eagle pour féliciter le conseil de santé de Pittsfield. Elle n'a pas été publiée mais la lettre demande aux médias d'avoir un esprit ouvert ainsi qu'une couverture honnête et non biaisée de cette question.

La commission 5G du New Hampshire termine son rapport

Alors que la tour cellulaire de Pittsfield faisait l'objet de délibérations, la première commission formée aux États-Unis pour étudier les effets de la technologie 5G sur l'environnement et la santé a été constituée. La Commission chargée d'étudier les effets de la technologie 5G sur l'environnement et la santé a été mandatée après l'adoption de la loi HB522 du New Hampshire. La Commission a publié son rapport final complet le 1er novembre 2020. Le rapport comprend 15 recommandations portant sur la nécessité d'éduquer le public sur les dangers du sans fil, les études sanitaires sur les radiofréquences, les mesures des radiofréquences, le recul des antennes cellulaires, le déploiement de la fibre optique plutôt que du sans fil, les panneaux d'avertissement commerciaux et la protection de la faune. Kent Chamberlin, membre du comité, a présenté un résumé du rapport HB522 de la Commission du New Hampshire sur la 5G le 19 août 2021.

Projet de loi 1644 du New Hampshire - recul des tours cellulaires

Un autre produit du HB 522 et du rapport de la Commission du New Hampshire sur la 5G est de mieux identifier les personnes affectées par les radiations radiofréquences et d'ajouter des protections pour les résidents en ce qui concerne l'exposition chronique aux émissions des tours cellulaires. Ils ont soigneusement examiné la science disponible pour donner des exigences spécifiques. Le projet de loi HB 1644 du New Hampshire a été introduite en 2021 et garantirait un recul de 1640 pieds (500 pieds) des antennes de télécommunications par rapport aux zones résidentielles, aux parcs, aux terrains de jeux, aux hôpitaux, aux maisons de retraite, aux garderies et aux écoles. En outre, il établirait un registre pour les résidents qui présentent des symptômes biologiques dus à l'exposition aux rayonnements sans fil.

I Have A Dream... La promesse d'une sécurité sanitaire et de protections équitables pour tous

Le 18 janvier 2022, Courtney et Amilia Gilardi ont présenté un témoignage oral pour le Comité des sciences, de la technologie et de l'énergie de la Chambre des représentants du New Hampshire sur le projet de loi HB 1644 du New Hampshire. Courtney a déclaré : « Il n'y a pas de préemption lorsqu'il s'agit de santé et de sécurité... La seule chose qui est illégale et une violation est l'absence d'action de nos représentants gouvernementaux... Il n'y a pas, absolument pas, de normes de sécurité pour les rayonnements de radiofréquence, pas à partir d'une tour et aucun niveau de sécurité établi de rayonnement sans fil à partir de l'exposition cumulative de toutes les sources de rayonnement sans fil auxquelles nous sommes exposés aujourd'hui. »

Amelia Gilardi, la fille de Courtney, aujourd'hui âgée de 15 ans, a livré le témoignage le plus convaincant. Elle a d'abord cité Martin Luther King puis a déclaré : « Je fais le rêve qu'un jour, cette nation se lèvera et regardera les personnes qui sont blessées par les radiations sans fil et qui ont un diagnostic médical de préjudice par leurs médecins et au lieu de les traiter avec honte et stigmatisation, nos législateurs nous livreront la promesse de santé, de sécurité et de protections équitables pour tous. »

La saga continue

Si la saga des tours cellulaires de Pittsfield se poursuit dans le Massachusetts, des histoires similaires se déroulent dans de nombreuses villes des États-Unis. Cependant, l'éducation et la sensibilisation se poursuivent également. Des groupes tels que Americans for Safe Technology ont non seulement rassemblé une coalition d'action citoyenne composée de communautés affectées par les tours cellulaires et luttant contre celles-ci dans tout le pays, mais ont également adressé une pétition à la FDA pour qu'elle enquête sur les effets néfastes des rayonnements sans fil sur la santé. Ils se joignent aux organismes Environmental Health Trust, California Brain Tumor Association, Physicians for Safe Technology, Massachusetts for Safe Technology, SaferEMR et bien d'autres qui offrent une perspective différente de celle de l'industrie des télécommunications ou des publicités télévisées glamour (Dolly Parton et Miley Cyrus- T Mobile Do it for the phones), qui, par le biais de la manipulation, poussent cette technologie invasive sur un public sans questionnement déjà trop dépendant de ces appareils sans fil modernes, pratiques et divertissants mais problématiques.

L'industrie des télécommunications et les agences gouvernementales qu'elles contrôlent n'accordent que peu d'importance à un examen honnête des multiples problèmes liés à l'infrastructure et à l'utilisation des communications sans fil et de la technologie numérique, y compris les dommages à la santé et à l'environnement, la consommation massive d'énergie qui abolit les mesures d'atténuation du changement climatique, la vie privée et la surveillance, les interférences avec l'aviation et les prévisions météorologiques, la responsabilité en matière d'assurance, les minéraux de conflit et l'armement qui menacent la santé humaine et planétaire.

Un vieux dicton dit : « Les doux hériteront de la terre quand elle n'aura plus aucune valeur. » Le Conseil de santé de Pittsfield n'a pas été doux en abordant cette question. Nous les félicitons, ainsi que le conseil municipal de Pittsfield, pour leur diligence raisonnable, leur intégrité et leur courage. Le rêve et la diligence raisonnable se poursuivent.

Projets de loi en cours au Massachusetts et au New Hampshire sur la technologie sans fil

MA S 186 (2021) Sénateur Julian Cyr. Résolution relative à la divulgation des notifications de radiofréquences : Il y aura une commission spéciale pour faire des recherches sur l'impact des rayonnements électromagnétiques (EMR) et des radiofréquences (RFR) sur la protection des consommateurs, la santé publique et la technologie dans le Commonwealth. https://malegislature.gov/Bills/192/S186

MA H 3309(2022) Représentant Thomas Golden, Jr. Une loi relative à l'infrastructure de comptage avancé dans le Commonwealth Alternative Smart Meter Opt Out. Les clients de l'électricité peuvent choisir de ne pas être inclus dans la mise en œuvre de l'infrastructure de comptage avancé en informant la société de distribution. https://malegislature.gov/Bills/192/H3309

MA H 115 (2021) Représentant Dykema. Loi relative aux meilleures pratiques de gestion du sans fil dans les écoles et les établissements publics d'enseignement supérieur : Le conseil doit élaborer des meilleures pratiques et des directives pour l'achat et l'installation de services Internet sans fil dans les établissements publics d'enseignement supérieur. Lors de l'élaboration de ces directives, le conseil doit prendre en compte et donner la priorité aux pratiques qui protègent la santé et la sécurité des étudiants et du personnel des établissements publics d'enseignement supérieur. https://malegislature.gov/Bills/192/H115/BillHistory

NH HB 1644 (2021) Représentant Abrami. LOI relative à l'emplacement des antennes de télécommunication et à la création d'un registre pour les résidents qui présentent des symptômes biologiques dus à l'exposition aux radiations sans fil. http://www.gencourt.state.nh.us/bill_status/billinfo.aspx?id=1725&inflect=2

Voir aussi

Effets des tours cellulaires sur la santé - https://mdsafetech.org/cell-tower-health-effects/

Science de l'électrosensibilité - https://mdsafetech.org/science/es-science/

Histoires d'électrosensibilité - https://mdsafetech.org/electrosensitivity-stories/

Télécommunications 5G - Science de la santé - https://mdsafetech.org/5g-telecommunications-science/

La Commission du New Hampshire étudie les effets de la technologie 5G sur la santé et l'environnement. 17 novembre 2020. Physicians for Safe Technology. https://mdsafetech.org/2020/11/17/new-hampshire-commission-studies-5g-technology-health-and-environment-effects/

Une évaluation de la maladie chez les employés du gouvernement américain et leurs familles dans les ambassades à l'étranger. Rapport 2020 de l'Académie nationale des sciences. https://www.nap.edu/read/25889/chapter/1

Mystère résolu : le rapport 2020 de la NAS lie les symptômes neurologiques des diplomates du " syndrome de La Havane " aux radiations micro-ondes dirigées similaires à la maladie électromagnétique. PST. 6 avril 2021. https://mdsafetech.org/2021/04/06/mystery-solved-2020-nas-report-links-diplomats-neurologic-symptoms-to-directed-microwave-radiation-similar-to-electromagnetic-illness/

Liens Internet

Pittsfield Cell Tower Concerned Citizens. Groupe Facebook luttant contre la tour cellulaire

http://www.stoptower.com

https://www.change.org/p/pittsfield-city-council-stop-the-pittsfield-cell-tower

http://www.facebook.com/pittsfieldcell

Articles de presse

24 février 2020. Le conseil de santé de Pittsfield change la directive Mask en avis et maintient l'ordonnance de cessation et d'abstention. Brittany Polito. https://www.iberkshires.com/story/67352/Pittsfield-Health-Board-Changes-Mask-Directive-to-Advisory.html

19 févr. 2022. Notre opinion : L'ultimatum de cessation et d'abstention du Conseil de santé de Pittsfield à Verizon ne vaut pas le risque. Editorial. https://www.berkshireeagle.com/opinion/editorials/our-opinion-pittsfield-board-of-healths-cease-and-desist-ultimatum-to-verizon-is-not-worth/article_942dab22-90d8-11ec-b68f-e77dfc1a5337.html

3 févr. 2022. Le conseil de santé de Pittsfield émet un ordre conditionnel de cesser et de s'abstenir à Verizon au sujet de la tour cellulaire. WAMC Northeast Public Radio. https://www.wamc.org/news/2022-02-03/pittsfield-board-of-health-issues-conditional-cease-and-desist-order-to-verizon-over-cell-tower

3 février 2022. Le conseil de santé de Pittsfield vote pour envoyer une ordonnance de cessation et de désistement à Verizon pour la tour cellulaire. Spectrum News.

3 février 2022. Matt Ristaino. https://spectrumnews1.com/ma/worcester/news/2022/02/03/cell-tower-cease-and-desist-

2 février 2022. Le conseil de santé de Pittsfield ordonne à Verizon d'enlever la tour cellulaire. Brittany Polito. https://www.iberkshires.com/story/67151/Pittsfield-Health-Board-Ordering-Verizon-to-Remove-Cell-Tower.html
28 oct. 2021. Le conseil municipal de Pittsfield va demander au procureur général de l'État d'examiner la tour cellulaire Verizon de South Street. The Berkshire Eagle.
Meg Britton-Mehlisch. https://www.berkshireeagle.com/news/central_berkshires/council-ask-ag-to-investigat-cell-tower/article_a5f2c6ec-3838-11ec-86c3-8b14fe19bbaa.html

8 octobre 2021. Le conseil de santé demande à Verizon d'enlever la tour cellulaire en raison des plaintes des résidents concernant la santé. Activist Post. 8 oct. 2021. https://www.activistpost.com/2021/10/board-of-health-tells-verizon-to-remove-cell-tower-due-to-health-complaints-from-residents.html

7 oct. 2021Le conseil de santé de Pittsfield demande à Verizon de retirer ou de déplacer la tour cellulaire controversée de South Street. Berkshire Eagle. Dick Lindsay. https://www.berkshireeagle.com/news/central_berkshires/pittsfield-board-of-health-asks-verizon-to-remove-or-relocate-controversial-south-street-cell-tower/article_89dbdc9e-2769-11ec-bf6a-8f61ab475dda.html?fbclid=IwAR22jtTVAn1ZNEonHF4N5wc-QfKYzfIMoqeVlN0CWG6sYAJWPbJBDRjz1UE#:~:text=La%20tour%20cellulaire%20a%20été%20érigée,rues%20neighborhood%20off%20Holmes%20Road

24 août 2021. Un chercheur cite les "risques significatifs" des radiations des téléphones portables dans sa présentation au Conseil de santé de Lenox. Berkshire Eagle. Clarence Fanto. https://www.berkshireeagle.com/news/central_berkshires/lenox-wireless-safety-curtis/article_aa1b6d84-04ec-11ec-b517-97d4a38105c9.html?utm_medium=social&utm_source=facebook&utm_campaign=user-share&fbclid=IwAR09YAEa2gb6vtVNPw-Xm_2Qx390jGL7Dh_virVKJJiE6CR4M_cTOmj2qRw

19 juillet 2021 Près d'un an après, le procès des tours cellulaires de Pittsfield attend la décision en appel. Larry Parnass. Berkshire Eagle. 19 juillet 2021. https://www.berkshireeagle.com/news/central_berkshires/nearly-a-year-later-pittsfield-cell-tower-lawsuit-awaits-decision-on-appeal/article_c903f146-e5af-11eb-83e6-cba33a0f3450.html

8 juillet 2021 L'impact sanitaire de la nouvelle tour cellulaire reste incertain, selon les responsables de Pittsfield. Larry Parnass. The Berkshire Eagle. Massachusetts.

8 juillet 2021. https://www.berkshireeagle.com/news/local/health-impact-of-new-cell-tower-remains-unclear-pittsfield-officials-say/article_b21928c8-e02a-11eb-8600-9f6eaa70da39.html.

7 juillet 2021 Réunion du conseil de santé VIDEO 7 juillet 2021.Amelia Gilardi parle en premier et discute de la façon dont les tours de téléphonie cellulaire ont affecté sa santé. http://www.pittsfieldtv.net/CablecastPublicSite/show/40992?channel=3.

8 juillet 2021 Le conseil de santé de Pittsfield entend un rapport sur les émissions des tours cellulaires. 8 juillet 2021. Radio WAMC. Josh Landes. https://www.wamc.org/new-england-news/2021-07-08/pittsfield-board-of-health-hears-report-on-cell-tower-emissions

6 juillet 2021 Le débat sur la sécurité des tours cellulaires revient devant le comité de santé de Pittsfield, avec un nouveau rapport en main. 6 juillet 2021. Berkshire Eagle. Larry Parnass. https://www.berkshireeagle.com/news/local/debate-over-cell-tower-safety-returns-to-pittsfield-health-panel-with-new-report-in-hand/article_76192c30-de98-11eb-a248-636d4f43ef52.html

15 juin 2021 Pittsfield Massachusetts Morning Drive Community TV avec Bill Sturgeon - WTBR sur les symptômes de la santé des tours cellulaires de Pittsfield. Une discussion éclairante avec le Dr Paul Heroux de l'Université McGill et Courtney Gilardi 15/06/21.http://www.pittsfieldtv.net/CablecastPublicSite/show/38790?channel=1*

3 juin 2021. La tour cellulaire de Pittsfield pourrait avoir des effets nocifs, selon les experts. Matt Ristaino. Spectrum News1. https://spectrumnews1.com/ma/worcester/news/2021/06/03/pittsfield-cell-tower-concerns?fbclid=IwAR3NtXUGSEZXvWVYG-JS2qbirL0-ESEtFih8WS0YiHN-SScuMhUPcWWQp-E#

13 mai 2021. Les résidents du quartier disent que la tour cellulaire de Pittsfield cause des problèmes de santé. Matt Ristaino. Spectrum News. https://spectrumnews1.com/ma/worcester/news/2021/05/13/pittfield-cell-tower-update

5 mai 2021 Pittsfield cherche à tester les radiations de la tour cellulaire de South Street. The Berkshire Eagle. The Berkshire Eagle. 5 mai 2021. Larry Parnass. https://www.berkshireeagle.com/news/local/pittsfield-seeks-tests-of-south-street-cell-tower-radiation/article_162433ea-ae07-11eb-9d4a-5fc7f82f2476.html

21 avril 2021 Compte à rebours du Jour de la Terre 5G : Les enfants - Les jours terribles, horribles, pas bons, très mauvais de tour de cellules d'Amelia. 21 avril 2021. Natural Blaze. https://www.naturalblaze.com/2021/04/5g-earth-day-countdown-children-amelias-terrible-horrible-no-good-very-bad-cell-tower-days.html

12 avril 2021 Des experts en toxicologie du DPH de l'État sont chargés d'examiner les plaintes relatives à la santé des tours cellulaires de Pittsfield. 12 avril 2021. Larry Parnass. The Berkshire Eagle, Pitttsfield, Massachusetts. https://www.berkshireeagle.com/news/local/toxicology-experts-with-state-dph-tapped-to-probe-pittsfield-cell-tower-health-complaints/article_35d26476-9bf3-11eb-8dd3-ab27ed818d58.html

Le 1er février 2021. Les responsables de la santé de Pittsfield vont enquêter sur les plaintes relatives aux tours cellulaires. Brittany Polito. IBerkshire News. 01 février 2021. https://www.iberkshires.com/story/64091/Pittsfield-Health-Officials-to-Investigate-Cell-Tower-Complaints.html

27 septembre 2020. La ZBA de Pittsfield ne prend aucune mesure concernant la pétition sur les tours cellulaires. Jack Guerino. 27 septembre 2020. https://www.iberkshires.com/story/63142/Pittsfield-ZBA-Takes-No-Action-On-Cell-Tower-Petition.html

30 juillet 2020. Alors que la tour cellulaire s'élève, la contestation du voisinage au projet de Pittsfield fait face à un nouveau test juridique. Berkshire Eagle. Larry Parnass. https://www.berkshireeagle.com/archives/as-cell-tower-rises-neighborhood-challenge-to-pittsfield-project-faces-new-legal-test/article_eae22393-4924-593d-a5db-ccd1d2603266.html

8 mai 2020. Des voisins mécontents attendent une décision sur la tour cellulaire de Pittsfield. 8 mai 2020. Berkshire Eagle. Larry Parnass. https://www.berkshireeagle.com/archives/unhappy-neighbors-await-ruling-on-pittsfield-cell-tower/article_06d0bcb9-728a-5386-8fe2-a31125dce88f.html

Articles scientifiques et autres
Commission du New Hampshire pour /étudier les effets sur l'environnement et la santé de l'évolution de la technologie 5G. 1er novembre 2020. http://www.gencourt.state.nh.us/statstudcomm/committees/1474/reports/5G%20final%20report.pdf

Étude du Maine sur les compteurs intelligents. Richard Conrad. 2012. https://ecfsapi.fcc.gov/file/7520940952.pdf

Golomb BA (2018) La maladie mystérieuse des diplomates et les rayonnements de radiofréquence/micro-ondes pulsés.(2018)Beatrice A. Golomb. Neural Comput. 2018 Nov;30(11):2882-2985. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30183509/

Une évaluation de la maladie chez les employés du gouvernement américain.
et leurs familles dans les ambassades à l'étranger : Comité permanent chargé de conseiller le Département d'État sur les effets sanitaires inexpliqués chez les employés du gouvernement américain et leurs familles dans les ambassades à l'étranger. Examen indépendant et rapport d'étude consensuelle.2020. Académie nationale des sciences. David A. Relman et Julie A. Pavlin, éditeurs. https://www.nap.edu/read/25889/chapter/1

Levitt BB, Lai HC, Manville AM. Effets des champs électromagnétiques non ionisants sur la flore et la faune, partie 1. Augmentation des niveaux ambiants de CEM dans l'environnement. Rev Environ Health. 2021 May 27. doi : 10.1515/reveh-2021-0026. Epub avant impression. PMID : 34047144.

Levitt BB, Lai HC, Manville AM. Effets des champs électromagnétiques non ionisants sur la flore et la faune, Partie 2 : impacts : comment les espèces interagissent avec les CEM naturels et artificiels. Rev Environ Health. 2021 Jul 8. doi : 10.1515/reveh-2021-0050. Epub avant impression. PMID : 34243228.

Levitt BB, Lai HC, Manville AM. Effets des champs électromagnétiques non ionisants sur la flore et la faune, Partie 3. Exposure standards, public policy, laws, and future directions. Rev Environ Health. 2021 Sep 27. doi : 10.1515/reveh-2021-0083. Epub avant impression. PMID : 34563106.

Printemps silencieux sans fil. Bulletin du SCCMA. 2018. https://mdsafetech.org/wp-content/uploads/2018/11/wireless-silentspring_-sccma-oct-2-2018.pdf

Un rapport affirme que le rayonnement sans fil peut nuire à la faune et à la flore [Examen du rapport en 3 parties de Levitt, Lai et Manville] 5 février 2022. Scott Wyland. Sant Fe New Mexican. https://www.santafenewmexican.com/news/local_news/report-says-wireless-radiation-may-harm-wildlife/article_1ae80fc0-7d5d-11ec-8c13-4f3411ea8ea1.html#tncms-source=signup

Redox toxicology of environmental chemicals causing oxidative stress. Zheng F et al. Redox Biology. Juillet 2020. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2213231719315113

5 stratégies pour se donner une détox numérique bien nécessaire. 26 janvier 2022. Berkshire Eagle. Beth Plantoni. https://www.berkshireeagle.com/opinion/columnists/health-take-away-digital-detox-unplugging-from-screen-technologies-wellness/article_4a129e48-7e00-11ec-bf27-cb7b1e7c8d66.html

Andrew Cline : Empêcher l'expansion des nouvelles technologies de télécommunication ferait du tort au New Hampshire. Op Ed. 20 janvier 2022. Union Leader. https://www.unionleader.com/opinion/op-eds/andrew-cline-impeding-the-expansion-of-new-telecom-technologies-would-hurt-new-hampshire/article_4ce2b572-c974-5f1a-a89c-69733e2af652.html

Lettres

Dr. Kluberg Lettre de soutien au projet de loi 186 du Massachusetts. Lettre de soutien du Dr. Kulberg au Conseil de santé.

Lettre du Dr Magda Havas Réponse de Havas au rapport Vcomm du Conseil de santé de Pittsfield juillet 2021

Lettre du Dr. Cindy Russell au Conseil de la Santé de Pittsfield Lettre - Conseil de la Santé 7:6:21 PDF

Lettre du Dr. Cindy Russell au Conseil municipal de Pittsfield. Lettre Ville de Pittsfield- Enquête de santé publique 4:6:21 PDF

Vidéos/Présentations

Kent Chamberlin, PhD- Points à retenir de la Commission du New Hampshire sur la 5G Diapositives- Kent Chamberlin, PhD- Diapositives Tour cellulaire de Pittsfield Massachusetts juillet 2021

Theodora Scarato, Forum d'experts de Pittsfield. Le 7 mars 2021. Discussion sur l'histoire des normes de la FCC et sur les raisons pour lesquelles l'Institut national du cancer, l'EPA et l'OMS n'ont aucune autorité pour juger de la sécurité des radiofréquences. https://www.facebook.com/EHTrust/videos/494864885423385/

Forum d'experts de Pittsfield Massachusetts sur l'ordonnance de cessation et de désistement des tours cellulaires avec la sénatrice Denise Ricciardi, le Dr Paul Heroux, le Dr Magda Havas, le Dr Kent Chamberlin, le Dr Sharon Goldberg, la directrice d'EHTrust Theodora Scarato, l'avocat Robert Berg et l'avocat Scott McCollough. Le 7 mars 2022. https://www.youtube.com/watch?v=LZLbcOHpns8

2 février 2022 Le conseil de santé de Pittsfield Massachusetts vote pour émettre une ordonnance de cessation et de désistement à Verizon concernant la tour cellulaire près de la rue Alma à Pittsfield. https://www.youtube.com/watch?v=qd74Tun1q_4

2 février 2022 Le conseil de santé de Pittsfield Massachusetts vote pour émettre une ordonnance de cessation et d'abstention à Verizon concernant la tour cellulaire près de la rue Alma à Pittsfield. Discussion de la réunion du conseil de santé pour voter l'ordonnance de cessation et de désistement. https://www.youtube.com/watch?v=TUa4o0B8W08

2 août 2021 Des sœurs blessées par les radiations des tours cellulaires : Témoignage pour mettre fin à l'installation de nouvelles antennes cellulaires. Amelia Gilardi témoigne de ses symptômes dus aux radiations des tours cellulaires. https://www.youtube.com/watch?v=TozKPtn0Qyo&t=75s

15 juin 2021 Pittsfield Massachusetts Morning Drive Community TV avec Bill Sturgeon - WTBR sur les symptômes de santé des tours cellulaires de Pittsfield discussion éclairante avec le Dr Paul Heroux de l'Université McGill et Courtney Gilardi. http://www.pittsfieldtv.net/CablecastPublicSite/show/38790?channel=1

7 juillet 2021 Le professeur Kent Chamberlin de la Commission du New Hampshire présente les conclusions du rapport aux habitants de Pittsfield. Introduction par Courtney Gilardi https://www.youtube.com/watch?v=IsxLgJ8KXT0&t=2144s

7 juillet 2021 Réunion du Conseil de santé de Pittsfield http://www.pittsfieldtv.net/CablecastPublicSite/show/40992?channel=3 Intervention d'Amelia Gilardi- https://www.facebook.com/pittsfieldcell/videos/833134733976089

18 janvier 2022 Réunion de la Chambre des représentants du New Hampshire sur la science, la technologie et l'énergie concernant le projet de loi HB 1644 sur la 5G du New Hampshire- Témoignage. https://www.youtube.com/watch?v=TnFBpyh0OCo&t=7576s

Courtney Gilardi à 2:02;30 https://www.youtube.com/watch?v=TnFBpyh0OCo&t=7576s
Amelia Gilardi discours I have a dream à 2:07

Ken Wells, Endover, NH à 1:050. Ancien comité de la Chambre. Ancien professeur de physique et chercheur à l'Université de Pennsylvanie.