Les Québécois affichent les taux d’incidence les plus élevés au pays pour trois cancers soupçonnés d’être causés ou favorisés par la surexposition aux champs magnétiques de 60 Hertz : ceux du cerveau et du sein, et surtout la leucémie lymphocytaire aiguë qui concerne particulièrement les enfants. Tous les détails dans ce dossier et voici le sommaire de notre numéro de printemps. >> Découvrez l’article au complet en cliquant sur l’icône PDF ci-dessous.

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire