L’OEUF – de l’architecture durablement verte

l'OEUF - architecture durablement verteIl existe sûrement des tas de raisons pour se diriger en architecture. J’ai l’impression que les gens de l’OEUF l’ont fait comme s’ils avaient choisi médecine : pour soigner leurs concitoyens. Maintenant, en plus, ils peuvent soigner la communauté et la planète.

La grande affaire de L’OEUF, et particulièrement de Daniel Pearl, c’est à la fois le logement social, « parce que le logement est un droit, et pas juste un mécanisme économique », et le développement durable, « parce qu’on n’a pas le choix ». Il faut dire que ses maîtres à penser sont des activistes sociaux et environnementaux comme David Suzuki et Tooker Gomberg, tous deux Canadiens (Gomberg est décédé en 2004). « Quand je regarde des gens comme ça travailler pour le bien du monde et de la planète, et avec autant de passion, ça me donne vraiment du coeur au ventre, confie-t-il. Mais je suis également très inspiré par des gens qui se dévouent corps et âme dans les organismes communautaires. L’espoir, c’est eux. »

>> Découvrez l’article au complet.

L’OEUF : de l’architecture durablement verte
Size : 556.8 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Hubert Chamberland : Amener de l’eau au moulin de l’écologie
Catalyse Urbaine – Le vert fait son entrée au coeur de la ville
Ron Rayside – le chevalier pragmatique
Christian Collignon – Le psychothérapeute architectural

Laisser un commentaire