Lorsque l’air circule dans la conduite du puits, il se condense à mesure qu’il se réchauffe ou qu’il se refroidit, et dépose de fines gouttelettes d’eau. L’été, le phénomène peut engendrer un litre d’eau par jour. Pour éviter la stagnation des condensats, qui peuvent développer des bactéries et des moisissures et ralentir le flux de l’air, il est important que la gaine possède une pente de 2 à 3 %. Un syphon permettra de récupérer ces condensats au bout du tuyau dans le sous-sol. Si la maison est dépourvue de cave, on pourra utiliser un regard ou un puits perdu au point le plus bas.

Auteur

Dernières publications

1 Response

Laisser un commentaire