L’énergie au Québec : avoir l’ambition de nos moyens

Le gouvernement Charest songe à hausser de un cent le kilowattheure le prix du « bloc patrimonial » d’électricité, soit celle produite par les vieilles centrales d’Hydro-Québec et représentant les trois quarts de sa puissance. Selon La Presse du 6 octobre dernier, cela « ferait augmenter d’environ 265 $ la facture annuelle moyenne des abonnés résidentiels » et amènerait « plus de 1 milliard $ par année dansles coffres du gouvernement ». Qu’est-ce qui motive une telle mesure alors que les profits d’Hydro-Québec atteignaient 1,84 milliard $ pour le premier semestre de 2009, et ce, malgré la récession ? Une hausse des tarifs est souhaitable pour réduire le gaspillage d’énergie et financer les services publics, mais il serait grand temps qu’Hydro-Québec et le gouvernement la justifient en adoptant un plan énergétique porteur d’une vision à long terme de l’énergie, charpente du Québec de demain.

>> Découvrez l’article au complet.

L’énergie au Québec : avoir l’ambition de nos moyens
Size : 117.3 kB Format : PDF

 

 

Auteur

Dernières publications

Laisser un commentaire