Pourquoi certains compteurs intelligents prennent-ils en feu?

L’incendie de cette maison de Mission, en Colombie-Britannique, a débuté sous le socle du compteur intelligent installé la veille. (Ian Lindsay/Vancouver Sun)

L’incendie de cette maison de Mission, en Colombie-Britannique, a débuté sous le socle du compteur intelligent installé la veille. (Ian Lindsay/Vancouver Sun)

Dans plusieurs pays, des électroménagers ont été endommagés après l’installation d’un compteur intelligent qui, dans certains cas, a même pris feu et endommagé la maison. Les victimes se sont fait dire par les compagnies d’électricité qu’elles étaient responsables de s’assurer de la sécurité du câblage sous le socle dans lequel le compteur est branché. Pour ce faire, dit BC Hydro, elles doivent payer leur compagnie d’électricité pour déverrouiller le compteur et embaucher un électricien pour vérifier la conformité du câblage et du socle.

En date d’août 2012, BC Hydro avait rapporté plus de 1 100 problèmes de socles découverts en remplaçant 1,5 million de compteurs, selon le Vancouver Sun. Deux mois plus tôt, le Bureau du commissaire des incendies de l’Ontario avait identifié une mauvaise connexion dans les socles comme la cause possible « d’un nombre inusité de cas d’incendies impliquant des compteurs intelligents ».

Amy O'Hair/StopSmartMeters.org

Amy O’Hair/StopSmartMeters.org

Mais selon l’opposant Brian Thiesen, de l’organisme Interior Smart Meter Awareness (bc-freedom.com), les feux seraient causés par des arcs électriques dus, entre autres, à une mauvaise installation, et par les constantes vibrations ainsi que la corrosion accélérée provoquées par les milliards de pulsations filaires et aériennes de micro-ondes émises et captées annuellement par les compteurs intelligents. La Fraternité internationale des ouvriers en l’électricité estime d’ailleurs que les incendies étaient dus à l’inexpérience des installateurs embauchés au lieu d’électriciens.

De plus, les organismes Citizens for Safe Technology et Coalition to Stop Smart Meters ont déposé une demande de recours collectif contre BC Hydro. Ils accusent la compagnie d’électricité de « violation de notre autonomie et de notre droit de déterminer quelles émissions potentiellement dangereuses se trouvent ou non dans notre environnement domestique, et de notre droit d’être libres de toute intrusion physique par l’État ». La poursuite fut intentée après que BC Hydro eût débranché l’électricité d’une cliente électrosensible. Suite à la détérioration de sa santé survenue après l’installation d’un compteur intelligent, cette dame avait fait remplacer ce compteur émetteur de radiofréquences par un compteur mécanique acheté aux États-Unis.

Pour en savoir davantage :
emfsafetynetwork.org/?page_id=1280
stopsmartmetersbc.ca
youtube.com/watch?v=fBDgZjR4qHQ

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Appel aux Artisans du changement – Québec adopte le nouveau règlement sur l’efficacité énergétique
Compteurs intelligents : des experts dénoncent la « désinformation flagrante »

Laisser un commentaire