Pour son 10e anniversaire, l’Appel de Paris sera élargi à l’électrosmog

Le Dr Dominique Belpomme traite la plus importante série mondiale d'électrohypersensibles, soit plus de 1 000 patients. (www.artac.info)

Expert en hypersensibilité chimique, le Dr Dominique Belpomme traite aussi plus de mille patients électrohypersensibles.

Signé par plusieurs lauréats du prix Nobel de médecine, l’Appel de Paris proclamé le 7 mai 2004 pour réduire la pollution chimique sera bientôt élargi aux champs électromagnétiques. Voici l’invitation que nous a transmise récemment son initiateur, l’oncologue parisien Dominique Belpomme, président de l’Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse (ARTAC) et de l’European Cancer and Environment Research Institute (ECERI).

« L’Appel de Paris comporte trois articles qu’on peut résumer comme suit :

Article 1 : la plupart des maladies sont causées par la pollution chimique ;

Article 2 : en raison de cette pollution, l’enfance est en danger ;

Article 3 : Si nous continuons à polluer l’environnement comme nous le faisons, c’est l’espèce humaine elle-même qui se met en danger

Malgré l’extrême gravité de cette proclamation scientifique, vous faites peut être partie des milliers de personnalités scientifiques, humanistes, juridiques ou politiques qui partout dans le monde ont soutenu cet Appel, de même que l’ensemble des Conseils de l’Ordre des médecins des 25 états membres de l’Union Européenne de l’époque, plus de 1500 ONG et environs 350 000 citoyens européens.

Aujourd’hui nous sommes à 10 ans de cet Appel, et plusieurs d’entre vous incitent à fêter l’évènement sous la forme d’un colloque anniversaire, afin d’évaluer la situation actuelle au plan de la lutte contre la dégradation de notre environnement, d’estimer ce qu’a apporté cet Appel et surtout d’envisager l’avenir.

Le colloque-anniversaire de l’Appel de Paris aura lieu le 14 novembre 2014 à la Maison de l’UNESCO, salle 11. Il aura pour objectifs :

1- d’étendre l’Appel de Paris à la pollution physique, en particulier électromagnétique ;

2- d’annoncer la création d’une Fondation d’utilité publique destiné à promouvoir cet Appel et les solutions technico-scientifiques qui en découle ;

3- enfin et surtout, conséquence de l’article 3, de rassembler des scientifiques et juristes afin de faire reconnaitre la pollution comme CRIME CONTRE L’HUMANITE.

Je compte sur vous. La gravité de la situation mondiale au plan sanitaire impose aujourd’hui une telle démarche. Le 14 novembre 2014 doit être un  jour nouveau. Nous vous communiquerons dès que possible le programme qui comportera une dizaine de communications effectuées par des scientifiques, humanistes, juristes et politiques de renommée internationale.

Compte tenu du nombre limité de places, inscrivez – vous dès que possible en contactant l’ARTAC par téléphone au 01.45.78.53.53 ou par mail appeldeparis2004@gmail.com

Très cordialement,

Pr. Dominique Belpomme.

Pour nous aider à poursuivre nos travaux sur les liens entre cancer et environnement, vous pouvez adhérer ou faire un don à l’ARTAC. Consultez notre site internet sur www.artac.info. »

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Lecture d’automne (2018)
Enfin un détecteur de micro-ondes précis et accessible
Comment dormir sur vos deux oreilles
Introduction à l’électrosmog

Laisser un commentaire