Ressources naturelles Canada (RNCan) renouvelle sa fameuse norme de la maison R-2000 afin de maintenir son statut de chef de file en matière de construction à haute efficacité énergétique. Lancée pour la première fois en 1982, cette norme volontaire d’excellence a grandement contribué à l’amélioration des pratiques de construction courantes. Alors que les exigences d’efficacité énergétique sont rehaussées dans les divers codes du bâtiment, la norme R-2000 fait une fois de plus l’objet d’améliorations (en 1994, RNCan y avait incorporé notamment des exigences en matière de matériaux sains et écologiques).

Composé de plusieurs intervenants de l’industrie, le Comité sur le renouvellement de la norme R-2000 s’est réuni pendant deux ans. Il a proposé de nouvelles exigences techniques, qui ont fait l’objet d’un examen public au cours de l’automne 2011 avant d’être publiées en janvier 2012.

Ces recommandations seront mises en oeuvre en deux phases. Cette approche progressive comporte deux avantages. D’abord, les participants pourront évaluer le nouvel objectif énergétique R-2000 au cours de la phase 1 (1er juillet au 31 décembre 2013), avant la mise en oeuvre complète, en 2014 (phase 2). Une telle approche accordera aussi suffisamment de temps pour former les constructeurs et les conseillers en efficacité énergétique.

La norme R-2000 de 2012

Voici un résumé des modifications apportées à la norme R-2000 comparativement à la version de 2005 :

• L’objectif énergétique annuel a été augmenté de 50 %, ce qui équivaudra à environ une cote ÉnerGuide de 86 (à confirmer). Ainsi, la norme R-2000 demeure la meilleure norme de sa catégorie pour les constructeurs canadiens ;

• Les diverses normes de référence — par exemple, pour les fenêtres — ont été mises à jour ;

• Les exigences relatives à la conservation de l’eau ont été haussées;

• Les systèmes de refroidissement doivent être homologués ENERGY STAR.

La norme R-2000 de 2014

Quant à elle, la phase 2 prévoit la publication, en 2014, d’une norme R-2000 entièrement révisée, qui fera la transition vers la prochaine génération du système de cote ÉnerGuide, en cours d’élaboration.

Parmi les nouveautés prévues :

• Environ la moitié de l’objectif énergétique de la maison devra être atteint grâce à l’enveloppe du bâtiment, ceci afin de continuer à promouvoir les bons principes de la science du bâtiment;

• Bien que les climatiseurs ne seront pas obligatoires, leur consommation d’énergie sera prise en compte lors de la conception de la maison afin de favoriser l’installation d’appareils éconergétiques;

• L’électricité produite sur place par un système d’énergie renouvelable (photovoltaïque, éolien, etc.) pourra servir à atteindre l’objectif énergétique;

• On augmentera le nombre d’éléments requis en vertu de la liste de sélection R-2000 et les produits devenus courants seront remplacés par des éléments plus avant-gardistes. La liste est classée en cinq catégories : qualité de l’air intérieur, efficacité énergétique, gestion de l’environnement, gestion des ressources et conservation de l’eau. Bref, en resserrant les exigences techniques d’efficacité énergétique et en incorporant de nouvelles caractéristiques touchant l’environnement et la qualité de l’air intérieur, RNCan s’est assuré que la norme R-2000 demeurera le plus haut standard qui soit pour les maisons neuves.

Pour en savoir davantage

http://oee.rncan.gc.ca/residentiel/1854

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Votre échangeur d’air pollue-t-il votre maison? (réservé)
Un nouveau paradigme dans la science des champs électromagnétiques
Paul Héroux
Comment de très faibles champs électromagnétiques peuvent-ils influencer la santé?
Comment vivre hors réseau en toute sécurité

Laisser un commentaire